Futures Alfa Romeo Giulia et Stelvio : hybride ou pas ? On a la réponse !

Moteur GME 3.0L 6 cylindres

Alors que le Milano doit être présenté dans 1 mois, les discussions sont tournées vers les futurs modèles Giulia et Stelvio. Suite à une récente communication d’Alfa Romeo auprès de la presse italienne au sujet de l’architecture STLA Large dont seront équipées les nouvelles Giulia et Stelvio, attendues respectivement pour 2025 et 2026, certains médias ont relayé des spéculations sur une éventuelle déclinaison hybride. Un revirement de situation qui serait surprenante.

En adoptant la plateforme STLA Large de Stellantis, les futures Alfa Romeo Giulia et Stelvio profiteront d’une architecture 800V et de motorisations 100 % électrique. Or, on le sait, la plateforme STLA Large est aussi compatible avec des motorisations thermique et hybrides. Si on ne connait pas exactement quels seront ces moteurs hybrides, il n’est pas impossible qu’il s’agisse du GME 3.0L 6 cylindres déjà présent chez Jeep et prochainement chez Dodge, avec une technologie PHEV comme sur le GME 4 cylindres.

Publicité
Moteur GME 2.0L 4 cylindres PHEV

Néanmoins, contrairement à ce qui a été dit dans certains médias, dont Reuters, et sur les réseaux sociaux, il n’est pas prévu, à ce jour, de voir ces moteurs sous le capot des futures Alfa Romeo. Après avoir contacté le service presse d’Alfa Romeo, la confusion, suggérant une possible hybridation des modèles Stelvio et Giulia, a été rapidement dissipée. Alfa Romeo a fermement corrigé cette information, confirmant l’engagement de moteurs 100 % électriques pour les futures Giulia et Stelvio. Il n’y aura pas d’hybride, ni en Europe, ni sur aucun autre marché.

80 Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je passe mon tour. Bon courage au futurs acheteurs.
    La 8C, La 4C, la Giulia et le Stelvio resteront à titre personnel le dernier testament de la marque.
    RIP Alfa Romeo

    • La messe est dite…
      Cette marque m’aura suivi de mes 7, 8 ans à mes 57 ans. C’est la marque qui m’a accompagné tout au long de ma vie de passionné.
      Je garderai ma Brera V6, tant que la « disponibilité » des pièces me le permettra, et après rideau…
      Je me tournerai vers une marque qui me permettra d’entendre ronronner un moteur à explosion !

    • Bonjour, c’est exactement ça moi aussi je vais essayer de conserver ma guilia jusqu’au bout et après on avisera bonne continuation à tous

  2. On assiste à la fin d’Alfa Romeo, par dogmatisme de Stellantis. C’est triste.
    Pour rouler en électrique je me contenterais d’une Fiat 500e, ou de la future Lancia Ypsilon HF, car je ne vois pas du tout l’intérêt d’acheter une Alfa Romeo électrique sans bruit, et sans caractère.

    • Comme beaucoup je resterai sur les thermiques mais je sais maintenant que je peux regarder dans le passé pour l’automobile et plus l’avenir. Je passe vraiment mon tour, fini Alfa mais dans un sens je pense pas que Stellantis aurait pu faire mieux que la Giulia et le Stelvio.

      • Bonjour à tous , je lis vos messages et combien je suis d’accord avec vous, je possède une 145QV🍀 , une delta 2 HF HPE et une Giulietta jtd , tout ça pour dire que je suis italien dans l’âme automobile depuis 30 ans , quand Fiat et Peugeot ont créé stellantis j’ai eu un espoir pour que Lancia ressorte une Delta HF aux performances dignes de la légendaire 831 ! Le réveil a été cruel car au lieu de ça ils se tirent une balle dans le pied avant même d’essayer de revenir sur le devant de la scène ! Ils nous proposent quoi ? Du 3 cylindres puretech de merde sur le tonale et la future epsilon ! Excusez moi d’être grossier mais c’est pisser sur la tombe de Vincenzo Lancia et Enzo Ferrari ! Avant c’était des passionnés aux commandes , maintenant ce sont des financiers qui ne seraient même pas capable de faire la différence entre un lampredi et un busso !!! Comme certains , je vais les garder jusqu’au bout de la disponibilité des pièces et après je tire ma révérence !!!
        Ça fais un mois que j’attends un moteur de commande de volet de climatisation pour ma Giulietta ( problème bien connu) et je n’ai toujours pas de réponse du concessionnaire , le mot « premium » n’est plus qu’au niveau du tarif de ces nouveaux modèles !!!
        La qualité de service après vente et devenue déplorable et ceci est largement partagé sur les réseaux et clubs !
        La prochaine sera certainement une japonaise Toyota , Lexus ou Honda et certainement pas une Nissan qui est une Renault rebadgée farcie de problèmes ! Mes beaux parents en ont fais l’expérience !
        A diffuser largement et sans modération ….
        Un passionné écoeuré….

        • Sur le Tonale c’est un quatre cylindre 100% Fiat. Il a été conçu avant la fusion, ce moteur est très souple et fiable mais manque de caractère, c’est tout. C’est aussi le reproche qu’on a pu faire au quatre cylindre 2.0 L de la Giulia… Le Tonale n’est pas dénué de qualité, pour un SUV, il faut lire le retour d’experience d’Alexandre sur le site, ce qui l’a freiné c’est avant tout le manque de choix dans les couleurs et matières de l’habitacle.

          • Sauf qu’ils ne font pas grand chose pour rendre le 4 cylindres GME de la Giulia vivant et beaucoup de préparateurs s’en charge.

        • Bien d’accord avec toi. Et sur les modèles thermiques, j’ai peur à la dispo des pièces.
          Au lieu d’emmerder le monde avec des règles à la con, l’UE devrait obliger les marques à assurer les pièces de rechange pendant au moins 20 ans, sinon c’est de l’obsolescence programmée (et ce sera encore pire en électrique, où on jette tout au moindre pb de batterie).

        • Tout à fait d’accord avec toi, je roule alfa depuis 1981,
          Je pense, compte tenu de mon âge pouvoir finir avec une alfa thermique, une vraie. Mais dommage pour les plus jeunes. Et comme tu l’a dit quand les financiers mettent le nez dans la technique c’est toujours une catastrophe sauf pour les actionnaires.

  3. La decision de Stellantis est d’autant plus incompréhensible que la date de la fin de la vente de voitures thermiques neuves, c’est 2035. 11 ans! Largement assez pour une génération de voitures, en hybride pour éviter les malus.
    Comment croire que tout le monde va vouloir passer à la voiture électrique en 2025, sans infrascture suffisante?
    Cette précipitation des constructeurs est aberrante. Et puis les longs trajets galère en électrique, avec de multiples pauses de 30 minutes, les petites routes à éviter désormais, tout comme les routes de montagne, ce sera pénible. Restera plus qu’à prendre le train ou l’avion, et à louer pour les petits trajets.
    Ou alors il faut stocker des voitures thermiques pour gagner 10 ans.

  4. La fin d’un mythe, des moteurs toujours fameux, parfois des carrosseries bof, mais un dynamisme qui font partie des gènes de la marque… Électriques… Mon Dieu 🙏😡.
    Je viens de remettre à neuf toute la mécanique de ma 159 Q4 JTDM, devant cette nouvelle, je ne regrette pas, ce ronronnement parfois brutal va rester à vie en mes mains, je lui ferai accompagner prochainement d’une Giulia, Magnifique auto avec un M majuscule…

  5. Bonjour, pourquoi ces dirigeants massacrent Alfa ou est passée l âme de ces moteurs au bruit spécifique, de ces sensations uniques
    derrière son volant

  6. Il y a de très graves erreurs de marketing dans ce choix….
    L’électrique ne sera pas l’unique motorisation de l’avenir.
    Il y a une vraie niche à prendre avec des moteurs thermiques apportant des performances médianes, avec une sonorité sympa, pile poil ce qu’Alfa sait faire.
    Le marché mondial ne suit pas la tendance du tout électrique des européens, pourquoi se priver de 70% du business mondial.
    Alfa est coutumier d’un marketing et d’une stratégie déplorable, c’est même leur signature depuis les années 70 et ce qui explique le fait d’être passé de la position de leader du marché de la berline sportive (marché qu’ils ont inventé) à celui de petit (très petit même) poucet!!
    Perso j’en suis à 110 000 km avec ma seconde Giulia et toujours très satisfait (1 seule panne à signaler en plus de 350000 km en Giulietta et Giulia sur les 10 dernières années…. Et c’était juste un injecteur sur ma Giulietta QV à 95 000km)
    Forza

  7. 1/ L’hybride serait totalement possible mais Stellantis (côté ex-PSA) est probablement le seul groupe à ne pas vouloir investir dedans.

    2/ Alfa Romeo devient une marque de SUV. Imparato veut même transfomer la plus belle berline « accessible » au monde en crossover.

    3/ Même si l’on est prêt à passer à l’électrique, aurait-on envie de partir sur des crossover/SUV de 2 tonnes ou une 308 recarrossée à la va-vite ?

    Le plus parlant étant le Peugeot Milano qui n’a rien d’une Alfa Romeo : plateforme PSA, motorisations PSA, fabriqué hors-Italie et même le design, qui est censé se démarquer d’après la manière de faire de Tavares (voir les Mokka et Avenger), semble être un mélange Peugeot-Citroën-Seat auquel on a rajouté des gimmicks à la truelle.

  8. J’ai trois stelvio 2 quadrifoglio et 1 diesel, le jour qu’ils serons au bout, FINI POUR MOI ALFA ROMÉO SANS MOTEUR THERMIQUE !!!! ON EN VEUT PAS DE LEUR M !!!! ÉLECTRIQUE ➕

  9. Lorsque j’ai acheté ma dernière voiture, j’ai hésité entre un achat de raison ou une Alfa. J’ai finalement choisi l’alfa en me disant que ce serait probablement la dernière occasion de le faire. L’avenir me donne malheureusement raison.

  10. Stellantis va faire crever Alfa et Maserati.
    Une Alfa électrique, non mais je rêve.
    Je vais voir pour m’acheter une Gulia avant qu’il ne soit trop tard et après fini Alfa Roméo. Merci, rideau.

  11. Le passage à l’électrique est, sauf si la loi 2035 est finalement modifiée/rejetée, inéluctable. Même si vous voulez partir d’Alfa Romeo, les autres marques feront aussi leur passage au 100% électrique, juste quelques années plus tard.

    Ce qui me fait peur, ce sont les choix (notamment marketing) des décisionnaires. Alfa Romeo a su ce différencier en thermique, mais en électrique cela semble mal parti (déjà que les électriques vont de facto se ressembler niveau motorisation). Tout ce que l’on peut voir (Peugeot Milano, Dodge Charger, Peugeot e-3008) ne présage rien de bon…

    • On est les seuls cons en Europe à se suicider. Dans le reste du monde, ils garderont le thermique.
      Comment feront Stellantis et compagnie pour vendre dans 90% du monde?

      • Ils vendront du thermique, comme le montre le choix de Dodge et de Jeep… La question c’est quid de l’avenir des marques italiennes et ce qu’il y a autour (équipementiers), c’est à dire l’origine de la fortune des Agnelli et le moyen du rachat de Chrysler entre 2008 et 2014.

      • Sauf qu’en Allemagne 🇩🇪 ils font machine arrière et annonce garder leur thermique hybride à côté de l’électrique que personne ne veut apparemment.

  12. Franchement, ils font du grand n’importe quoi chez Stellantis niveau stratégie et plan de relance. Ils massacrent totalement Alfa Roméo en voulant absolument passer au 100 % électrique et en ne voulant pas continuer à fabriquer des moteurs Alfa Roméo thermiques. En ce qui concerne la nouvelle Milano et d’après les informations, c’est devenu du grand n’importe quoi niveau choix plate-forme et motorisation électrique et hybride. Du 1.2 Puretech Peugeot. C’est quoi cette plaisanterie de mauvais goût. Ils ne sont plus capables de fabriquer des moteurs italiens dignes de ce nom qui ont fait la gloire et la réputation de la marque Alfa Roméo. La Milano c’est devenu du Peugeot. C’est du n’importe quoi. Les futurs modèles Stelvio et Giulia c’est plate-forme Dodge et motorisation électrique. C’est un pure massacre. Qu’ils laissent Alfa Roméo et Masérati travaillaient ensemble niveau plate-forme et motorisation. Clairement, ils m’ont perdu comme client. On veut absolument des modèles italiens et franchement pas du grand n’importe quoi. Là, c’est du mélange de plate-formes et motorisations français et américains sur les prochaines générations. Il y a un grand manque de savoir faire. Fini la qualité premium italienne.

  13. Au diable avec les hybride et électriques le peuple ne veut pas de ces ambecilités dangereuse.
    Question que je pose à chaque fois que j’ai l’occasion :
    Quelle est l’impacte sûr la santé de l’être Humain de être assis toute là journée sûr ces Batteries Électriques ??

    • Le diesel, c’est 50000 morts par an en europe et tout le monde s’en fout… Mais des impacts imaginaires, c’est tout de suite plus intéressant.

      • Imaginaire?
        Rien ne prouve que cela soit imaginaire. D’où vient l’énergie de vos caisses à savon électriques? Comment cela se passe avec les ondes?
        Les 50.000 morts c’est théorique et il n’y a aucun réel chiffre à l’appui.

        • Je ne vois pas ce qu’une mort a de théorique. Ce n’est pas parce que ça se passe loin des yeux qu’on doit faire comme si ça n’existe pas. Si tu veux plus de chiffres réels, on est à 450000 morts par an en europe dûs à la pollution, 50000 attribués au diesel on l’a déjà rappelé, et 5000 rien que pour le dieselgate de vw. Par an. Pour ce qui est de l’effet de la proximité avec du courant électrique, il n’y en a pas du tout, à part les cheveux hérissés à la foire scientifique.

          • La pollution générale déjà ne se permet pas d’inclure l’aviation, certaines usines 🏭, la navigation et ne visent que le système routier alors oui cela reste théorique car il n’y a pas d’études poussé sur chaque secteurs qui permettrait d’avoir un réel détail.
            450.000 morts et on est en surpopulation totale qui cela est un fait réellement avéré.
            Dire qu’il n’y a pas d’effets sur les ondes, courants électriques et autres systèmes nucléaires ou charbons pour en puiser l’énergie est un euphémisme assez risible car tout prouve le contraire.

    • Les moteurs hybrides passionnants cela existe, par exemple le V6 de la Ferrari 296 GTB, ou la Ferrari SF90. Il ne faut pas être contre tout, les moteurs hybrides rechargeables sont une des solutions.

  14. Il faut pas casser les belle mecaniques Italiennes
    Pour quand le nouveaux Citroen/Masarati ?

    Et au diable les voitures électriques !

  15. Il y a consensus sur l’évolution qui va conduire à la fin de l’ALFA ROMEO que nous avons tous aimée. La seule manière d’essayer de provoquer un sursaut serait de faire organiser une consultation (mais par qui ?) avec malheureusement assez peu de chances de se faire entendre.

      • Je ne pense pas qu’Alfa Romeo ne vendra plus rien, je pense même que la marque peut vendre +, mais, à l’instar de BMW, en tournant le dos aux puristes et en cherchant une nouvelle clientèle.

        • Cela m’étonnerait qu’elles vendent plus et au contraire elle va réellement toucher le fond. On le voit avec le Tonale retoucher qui devait soit disant faire un carton et c’est pas du tout le cas. Je parie que pour le Milano cela sera encore pire et on voit bien avec Lotus qui pensait en changeant de philosophie vendre beaucoup et ce n’est pas du tout le cas.

  16. La décision du groupe Stellantis de passer au tout électrique à partir de 2025 sans même demander l’avis à leurs clients est une pure ânerie de leur part. Ils décident subitement sans notre avis de stopper la fabrication des moteurs thermiques et de miser un paquet sur l’électrique en se basant des blocs moteurs Peugeot et Dodge. C’est ahurissant niveau décision. C’est du grand n’importe quoi. On n’en veut pas de leurs foutus moteurs électriques et Puretech de chez Peugeot. On veut des moteurs thermiques Alfa Roméo. Si ils ne changent pas rapidement leurs décisions, ils perdront de plus en plus de clients. Ça c’est un gros risque pour eux. Clairement, je n’achèterai plus une Alfa Roméo si ils ne fabriquent plus des moteurs thermiques italiens dignes de la marque. Ils sont clairement prévenu chez Stellantis. Le mouvement des autres clients suivront.

    • Dodge ne produit rien, c’est une coquille vide… Le fameux six en ligne de Dodge c’est le GME 2.0 L de la Giulia avec deux cylindres et quelques aménagements en plus ! Dodge c’est un Tonale rebadgé, une pony car basée sur la plateforme Giorgio et au Mexique une Fiat Tipo nommée Neon…

  17. Comme beaucoup, je garderais les très bons souvenirs de ma 75 Twin-spark, 33,sprint,Gtv 916 V6 ,cela fais 30 ans que je suis passionné et amoureux de cette marque.Elles m’ont procuré beaucoup de plaisir a leur volants et a les entretenir. Mais après ma Giulia, ça sera fini pour moi également, j’aurais préféré que le Visconti meurt vu le devenir d’Alfa !

  18. Les dirigeants sont des financiers : si l’electrique se vend ils feront de l’electrique. Si ça ne se vend pas ils proposeront du thermique. Je vois beaucoup de tendances à temporiser sur le 100% électrique chez Daimler et BMW notamment, je suis sûr que les dirigeants d’Alfa en prennent bonne note. Autant dire que cette communication ferme sur les motorisations n’a rien de définitif…

  19. Bonsoir
    Moi je suis alfiste,et je resterais alfiste ,j ai ma 159 2.4 Q4 210ch état neuf de 2009
    J ai acheté récemment une belle Guilia de 2021 ,en 190 ch édition spéciale,super équipée,avec 28000 kms
    Les temps peuvent changer,je suis optimiste,mais la prochaine dans 3ans ce sera encore une guilia 😂😂😂😂j attend de voir ,il y aura des changements,alfa n est pas mort ,et pour les déçus de stellantis ,il y a les anciennes,les vraies auto ,des alfas bien sûr 👍👍👍

  20. Alexandre:
    Je crois que les commentaires sont unanimes, si Alfa ne garde pas le V6 690T, Lancia le V6 F160 et Maserati le Nettuno… tu peux prévenir la maison de la presse Stellantis que l’on ira tous voir ailleurs!!!!!!!

  21. Bien sûr que mercedes et bm temporisent, leur modèle économique est entièrement basé sur la surexploitation des ressources, leur intérêt est de continuer sur la même voie. Rappelons que dans l’affaire de la clim qui a opposé mercedes à l’Europe, mercedes a montré qu’ils étaient au-dessus des lois.

    • C’est surtout qu’il voit que Toyota en passant les hybrides en priorité est toujours en tête depuis des années et cela n’est pas prêt de changer et comme leur voiture électrique est un échec pour l’Allemagne et bien ils font machine arrière.

  22. Voilà c’est fait Alfa Roméo ne sera plus. Nous achèterons un macaron, c’est dommage. Je roule en Afla depuis 40 ans.
    Je n’ai eu que des satisfactions avec mes alfa même si quelque fois c’était compliqué.
    L’esthétique n’est pas le seul facteur de choix d’une marque. L’identité et l’âme de la marque disparaissent.
    Stellantis est le fossoyeur de cette marque et des autres. Espérons que le logo de la marque restera mais cela sera sans moi désormais.

  23. J’ai eu 6 Alfa Romeo (et toujours 3 actuellement), 2 Abarth, 1 Lancia, ça fait chier de laisser tomber ces marques.
    Mais acheter une base Peugeot juste un peu modifiée, et en plus électrique, ou bien avec un moteur PureTech, c’est juste impossible.

  24. Et quand les ventes s’effondreront, Stellantis collera du Puretec hybridé un peu partout ? Il y a d’autres jours de chômage techniques à prévoir malheureusement.
    Pas d’ambition sur l’essence de synthèse, ni sur l’hydrogène, pas de rationalisation sur le thermique hors Puretec.
    Tavares a dans sa super rémunération des indemnités parapluie le jour où, après lui le déluge.

    • Dire que Tavares avait annoncé garder les moteurs V6 et les passer au carburant de synthèse comme quoi c’est bel et bien du Pipo.

  25. Vu la stratégie déplorable du groupe Stellantis sur l’avenir d’Alfa Roméo, j’ai décidé de quitter mon rôle d’ambassadeur. L’ADN et l’esprit italien a totalement disparu sous le contrôle du groupe Stellantis. Fini les magnifiques moteurs italiens thermiques qui ont fait la gloire et la réputation de la marque milanaise. Leur stratégie du tout électrique et partage de plate-formes et motorisations au sein du groupe. Des Alfa Roméo qui risquent de perdre totalement leur identité italienne et de devenir des mi Peugeot ou mi Dodge. Ils ne sont dans l’incapacité de fabriquer eux-mêmes leur propre plate-formes et motorisations italiennes. Maintenant, ils se contentent simplement de greffes d’organes de d’autres marques pour fabriquer leurs propres voitures électriques. Les Alfistes risquent fort de tourner le dos à la marque si Stellantis ne change pas drastiquement sa stratégie en misant tout sur l’électrique et partages d’organes. Alfa Roméo et Masérati doivent collaborer ensemble pour la fabrication de leurs futurs modèles et non, en servant de Peugeot et de Dodge. Le serpent 🐍 milanais risquent d’être dévorer par le lion 🦁 français et pat l’aigle américain. Stellantis est prévenu. À leur risque et péril.

  26. Vous rêvez tous, ya longtemps qu’Alfa Romeo est mort, certes le logo Alfa Romeo existe toujours, mais quand je dis qu’Alfa est mort depuis longtemps, je parle de l’esprit Alfa ( propulsion, moteurs et base technique), ya belle lurette que ça a disparu, depuis la 75 exactement, la Giulia et Stelvio n’ont été qu’un feu de paille, et le pire est à venir avec Stellantis et Tavares, Alfa ne sera plus qu’un dérivé de Peugeot aussi bien en termes de bases que de motorisations.
    Réjouissez vous plutôt par le fait que Marchione et Elkann ont eu la bonne idée de séparer Ferrari de Fiat sinon j’ose à peine imaginer ce que serait devenu Ferrari aux mains de Stellantis quand on voit le sort réserver à Maserati !

  27. Rappelez moi avec quelle certitude, ils affirmez l impossible retour au thermique pour la 500. Je vous parie le même scénario ici….

  28. Je crois que mon Stelvio Estrema 280 va continuer longtemps à me donner la banane chaque fois que je roulerai avec. A moins que l’on revienne à la raison et que l’on continue à proposer des moteurs thermiques AR à côté des variantes électriques. Sinon je me verrais contraint de retourner chez BMW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *