Alfa Romeo Tonale : objectif 100 000 ventes par an

L’Alfa Romeo Tonale sera le premier SUV compact, en plus d’être le premier modèle électrifié, de la marque italienne. Un segment qui se vend très bien et qui doit être le modèle de la énième relance. L’objectif a été donné par un fournisseur : 100 000 ventes par an.

Le nouveau directeur du biscione, Jean-Philippe Imparato, avait déclaré ne pas comprendre pourquoi une marque comme Alfa Romeo, avec son histoire, ses caractéristiques, ne performe pas plus par rapport aux concurrents germaniques. Ainsi, après plusieurs mois de travail sur le sujet, le boss partagera à la rentrée de septembre sa nouvelle roadmap sur 5 ans qui est verrouillée et financée par Stellantis.

Mais quels objectifs de ventes seront donnés pour Alfa Romeo ? Nous avons tous le souvenir des 400 000 ventes / an de l’ambitieux Sergio Marchionne. Alors que, en réalité, en Europe, la marque aura fait, tous modèles confondus, 83 000 ventes en 2018, 54 000 ventes en 2019 et 35 000 ventes en 2020… Même si le COVID-19 est passé par là, le compte n’y est pas.

Et bien, les ambitions seraient plutôt élevées ! C’est le fournisseur China Automotive Systems qui a vendu la mèche. Celui-ci indique qu’Alfa Romeo lui a commandé pour environ 100 000 systèmes de direction par an, rien que pour le Tonale. Si c’est vérifié, il faut revenir à 2011 pour que la marque, tous modèles confondus, dépasse 100 000 unités de vendues.

Est-ce réaliste ? Côté marque premium, en Europe, Audi a vendu 90 000 Q3 en 2020, BMW a vendu 62 000 X3 en 2020, Lexus a vendu 17 000 UX.

100 000 serait donc, une fois de plus, très ambitieux. Mais Jean-Philippe Imparato, homme qui a participé à la relance de Peugeot à partir de 2016, a peut-être en tête le succès de son 3008 qui dès 2017 a explosé les chiffres de ventes dépassant même les 200 000 unités en 2018. Il faudra être humble car les relances d’Alfa Romeo ont trébuché plus d’une fois par le passé…

6 Comments

Leave a Reply
  1. Même si je ne doute ni de vos sources ni de vos analyses cela me semble un peu illusoire comme chiffre.
    50 000 exemplaires / an serait de mon point de vue plus adapté.
    En effet difficile d’aller chercher les BAM sur leur pré carré mais dépasser Lexus et leur mochissime UX est à la portée d’un Tonale sexy et bien fait.
    En tout cas un plan produit validé ET financé par Stellantis, voilà qui est un peu plus sérieux que les Marchionneries du passé

  2. Alfa Roméo est une marque mondiale, et 100000 ventes pour le Tonale à l’echelle de la planète est tout à fait réalisable en année pleine…
    Vivement 2023 et aussi la Giulia avec de nouveaux phares à leds! 😇

  3. Si la tonale sort comme sur les photos 100’000 unités c’est le minimum 😉 elle trop belle!
    Faudrait aussi un vrai restyling extérieur de la Stelvio.

  4. J’espère qu’Imparato a fait retravailler les équipes sur les feux avants pour avoir un rendu proche du concept. Les modèles de pré-série avaient déçu…

  5. Juste deux questions me semble t-il importante quant au choix futur du Tonale. Ce compact SUV sera t-il exclusivement hybride ou sera t-il aussi proposé en modèle thermique essence notamment ? Et enfin, nous comprenons que M. IMPARATO a postposé la commercialisation de son compact, d’autres sources évoquent une commercialisation pour juin 2022, que doit-on en penser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *