Maserati Nettuno : le nouveau V6 de 630 ch

Alors que cette annonce du nouveau moteur Maserati était prévue pour le salon automobile de Genève en mars 2020, Maserati vient enfin de d’officialiser les détails de son V6 3.0L de 630 ch alias Nettuno !

Le Maserati Nettuno est donc, selon le communiqué de presse, un nouveau moteur 100 % Maserati. Il équipera la nouvelle supercar Maserati MC20 qui sera dévoilée en septembre 2020 mais aussi, selon nos informations, d’autres futurs modèles de la marque comme les futures GranTurismo, GranCabrio et D-SUV.

La marque au Trident annonce une révolution technique brevetée sur ce moteur et 3 caractéristiques innovantes :

  • préchambre de combustion située entre l’électrode et la chambre de combustion ;
  • bougie latérale pour assurer une combustion constante lorsque la pré-chambre de combustion n’est pas nécessaire ;
  • double système d’injection, direct et indirect, pour maîtriser les émissions de CO2 et la consommation à bas régime.

Le Maserati Nettuno est donc un 3,0L V6 90° bi-turbo qui offre une puissance max de 630 ch à 7500 tr/min, un couple de 730 Nm entre 3000 et 5000 tr/min et un régime max de 8000 tr/min. Le tout sans hybridation !

Ce moteur a donc été conçu à Modène au Maserati Innovation Lab. Selon nous il n’est pas 100 % nouveau car il y a de forte chance qu’il soit décliné du V6 présent dans les Giulia et Stelvio Quadrifoglio, lui même décliné d’un moteur Ferrar. Mais ceci reste à prouver. Un tableau comparatif ci-dessous pour mieux vous rendre compte des différences entre les moteurs.

Maserati MC20Alfa Romeo Giulia QuadrifoglioFerrari Portofino
Nom de codeNettunoF154 V6F154 V8
ArchitectureV6 90°V6 90°V8 90°
Cylindrée3,0 L2,9 L3,9 L
Turbobi-turbobi-turbobi-turbo
Puissance630 ch510 ch600 ch
Couple730 Nm600 Nm760 Nm
Régime max8000 tr/min6500 tr/min7500 tr/min
Taux de compression11:19,3:19,45:1
Alésage x course88 x 82 mm87 x 82 mm87 x 82 mm
InjectionDouble injection directe et indirecteInjection directeInjection directe
Poids220 kg//

Ce qui compte finalement ce sont les évolutions. Et, 8000 tr/min… ça va crier ! 😀

Maserati conclut cette annonce par un retour de la marque dans le monde de la course automobile, sans préciser laquelle.

14
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
10 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
FredoGeo59GuitouRomainJérôme Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Guitou
Invité
Guitou

Joli, ce moteur Neptune ! Les moteurs entièrement nouveaux sont rares. Il s’agit souvent d’une évolution avec quelques modifications importantes pour améliorer les performances ou la consommation. La  » double injection directe et indirecte  » mériterait des explications, je ne connais pas ce dispositif. Le taux de compression (ou rapport volumétrique) de 11 à 1 est nettement supérieur à celui de la Giulia, ce qui explique en partie la différence de puissance. Mais comment fonctionne la double injection directe et indirecte ? En fonction du régime ou du style de conduite ?

Dan
Invité
Dan

Ravi que Maserati ne soit plus dépendant de Ferrari. Cependant une super car de 630 cv, ça me parait un peu juste. Aujourd’hui, la concurrence en super car tourne entre 700 et 1000 cv. Et les hyper car au delà de 1000 cv. Donc avec une hybridation c’est jouable. Enfin c’est un bon début, avec pour moi une collaboration avec Alfa.

Fredo
Invité
Fredo

Je ne suis pas preneur de cette fuite en avant stérile, l’émotion prime avec Maserati et surtout, surtout, la sonorité. Le comportement, le fait que la voiture soit vivante sur la route et pas une locomotive de 100 tonnes sur des rails (ou une Porsche – oups)… Pour le dire autrement, quelque chose qui se pilote avec attention et pas un daily.

FrançoisBln
Invité
FrançoisBln

Belle bête ! Avec quelques innovations technologiques intéressantes 🙂
D’autres sources parlent également de deux bougies par cylindre ?

Jérôme
Invité
Jérôme

Même angle pour les bancs de cylindres, même course, il y a de fortes chances que ce soit le même moteur que le 2.9 Quadrifoglio d’Alfa, dans une version un peu améliorée. La limite supérieure du soft de la gestion du Quadrifoglio étant vers les 560 cv, dixit un préparateur dont le nom ne me revient pas, les 630 cv avec plus de cylindrée et une gestion différente sont assez logiques et participent à établir une hiérarchie entre Alfa et Maserati. Donc pour moi ce n’est pas du tout un nouveau moteur et je vois d’ailleurs mal quel budget aurait été alloué au développement d’un bloc destiné à motoriser les modèles d’une seule marque, qui plus est sans hybridation, ce qui le condamnerait à très brève échéance. Je sais bien que les errements stratégiques sont la marque de fabrique de FCA mais là ce serait un peu gros.
Ce qui est effectivement vraiment intrigant et intéressant c’est cette histoire de double injection. Je suis vraiment curieux de savoir comment ça fonctionne

Guitou
Invité
Guitou

Je ne sais pas vraiment quel est l’avenir des super et des hypercar, mais le temps devient sombre. Plus moyen de frimer en ville en supercar : le nouveau maire écolo de Bordeaux prévoit d’interdire tout simplement les voitures en ville… qui occupent selon lui 70 pour cent de la chaussée. Le collectivisme est en marche… malgré le risque épidémiologique des transports en commun, c’est-à-dire collectifs. Dans ma voiture individuelle, je ne mets pas encore de masque, mais il est vrai que je vois parfois des gens qui promènent leur chien dans les bois avec leur baillon ! Je reprends encore une fois mon couplet anti-écolo, car il s’agit tout simplement de défendre l’usage de ma bagnole. Certes, les résultats des dernières élections municipales ne signifient pourtant pas grand chose avec 58 pour cent d’abstention. Mais que se passe-t-il ? Les jeunes citadins, paraît-il, ne se donneraient même plus la peine de passer le permis de conduire, ou n’en auraient pas la capacité, et n’auraient d’ailleurs plus les moyens d’entretenir et de garer une voiture… ce qui est fort possible. Et cet électorat de jeunes maladroits donnerait ses voix par dépit aux staliniens de l’écologie. Les idéologues totalitaires passent facilement du collectivisme communiste au collectivisme vert, la même logique coercitive est à l’oeuvre.

Fredo
Invité
Fredo

Je ne suis pas sûr que Staline soit le bon personnage à convoquer pour parler de la prise de Bordeaux par les écolos 😉 en ville, effectivement, les supercars n’ont pas leur place. Sauf à Monaco. Les modèles de Fiat et Lancia sont plus adaptés… Par ailleurs, c’est effectivement prendre l’écologie ‘par le petit bout de la lorgnette’, les défis sont bien plus globaux mais cela n’intéresse pas EELV à ce jour (il est vrai que c’est une autre paire de manches d’interdire les croisières et de poser la question du commerce intercontinental que de voter pour des pistes cyclables). Je pense au contraire que la voiture n’est plus adaptée sur les très grandes distances, le train est bien plus préférable, et qu’elle est au contraire tout à fait adaptée à la ville et ses environs, moyennant quelques aménagement – gestion des embouteillages automatisée par exemple. La question du parking est aussi réelle. L’autre question, c’est celle qui se pose quand on constate que les supercars étaient avant le produit d’artisans, exceptionnellement rare, et qu’ils sont maintenant des objets industriels de plus en plus produits en milliers d’exemplaires. Ce modèle, clairement, n’est pas soutenable. Et il n’est pas non plus souhaitable car il nuit à l’émotion en banalisant. Avant, on faisait une Maserati pour faire une Maserati, en témoigne l’incroyable musée Panini – dont la visite est d’ailleurs gratuite. Comme ce jeune ingénieur qui fabrique sa propre GT40 dans son garage, avec des étoiles dans les yeux devant son châssis.… Lire la suite »

Romain
Invité
Romain

Bonsoir Messieurs, Fredo j’ai aimé votre message mais je m’oppose a l’idée que cette voiture soit la pour faire de l’argent. Je suis éventuellement aveuglé car je suis lié au réseau Maserati.
Je suis convaincu que toutes les Maserati sont des voitures hors du commun. Je sais qu’il y a des modèles moins nobles. Motorisation Diesel, bientôt remplacé par du MHEV 4 cylindres.
Mais je suis convaincu que si cela existe c’est pour permettre de développer du rêve.
Et la MC20, risque d’être vraiment du gros rêve.
L’histoire de Maserati est plein de haut et de bas, j’espère que nous allons vers un haut.

Guitou
Invité
Guitou

L’automobile est la cible préférée des écolos non pas tant parce qu’elle pollue (de moins en moins), mais parce qu’elle est encore le symbole de la liberté individuelle, et du déplacement un peu ludique. A Italpassion, nous sommes de grands enfants. Mais il est loin le temps des familles qui partaient en vacances sur la Nationale 7, sans trop de contraintes, ou des sorties nocturnes en cabriolet décapotable à Rome comme à l’époque de la Dolce Vita. Quand j’évoque le stalinisme, je ne pense pas au petit père des peuples, mais à la méthode dite  » stalinienne  » qui consiste à refuser les débats ouverts et à imposer une vérité révélée par des idéologues fanatiques qui refusent toute dialectique et toute contradiction. Quand au train, Cher Fredo, il ne permet plus que de relier à heures fixes les grandes villes, les petites lignes ayant été supprimées peu à peu. Pour se déplacer sans horaire contraignant, il n’y a que la voiture individuelle qui peut jouer ce rôle amical. Mais pour acheter mon pain, je prends parfois mon vélo, quand il fait beau.

Guitou
Invité
Guitou

A propos du train, je crois que Fredo a aussi oublié la question des bagages qu’il faut traîner à la main, alors que le coffre de l’auto est si accueillant et si pratique.

Fredo
Invité
Fredo

Fut un temps tout un service existait relatif au transport de ces bagages, de la voiture ou de camions sur rail… De même qu’un réseau important. Le fait que tout soit laissé à l’abandon (comme la route d’ailleurs, on l’a vu à Genova avec le pont Morandi) n’implique pas que les choses doivent rester en l’état, sinon c’est à désespérer de tout…

Fredo
Invité
Fredo

Quant à rouler en cabriolet dans la ville éternelle la nuit, je tiens à vous rassurer, c’est possible et c’est même le seul moment où ça l’est !