Pagani Huayra R : nouvelle supercar avec V12 atmosphérique diabolique !

Pagani est un constructeur de super-sportives italiennes né en 1992 dont on parle peu sur ItalPassion mais il y a un début à tout !

Avec deux modèles au catalogue, la Zonda, puis la Huayra, toutes deux déclinées en plusieurs versions, c’est cette dernière, la Huayra qui sera présentée sous une nouvelle déclinaison R dans 1 mois.

Actuellement, la Pagani Huayra c’est une supercar de 1 350 kg doté d’un V12 6,0L bi-turbo (origine AMG Mercedes) qui développe une puissance de 730 ch et un couple de 1 000 Nm.

Ainsi, Horacio Pagani, fondateur de la marque Pagani, a annoncé la future Pagani Huayra R et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y aurait plus un moteur V12 bi-turbo à bord mais un V12 atmosphérique de plus de 900 ch développé en collaboration avec AMG Mercedes spécialement pour ce modèle. Le but étant d’avoir une sonorité diabolique.Reste à savoir si, comme la Lamborghini Essenza SCV12 (qui comme par hasard fait 1 377 kg et propose aussi un V12 atmosphérique de 830 ch) il s’agira exclusivement d’une voiture de piste, ou si elle aura une homologation sur route.

5 Comments

Leave a Reply
  1. Bonjour,
    Vous dites que vous ne parlez pas beaucoup de Pagani.
    Cela dit, vous avez raison, ils utilisent des moteurs AMG donc Mercedes, donc rien à faire dans Italpassion.
    Comme devrait l’être Lamborghini qui a vendu son âme avec des moteurs Audi

    • Vous pourriez avoir raison mais que dire alors de Fiat, Alfa Romeo, Maserati et Lancia qui sont dans Stellantis est qui partageront plateformes et moteurs sur les prochains modèles ? Il ne restera que Ferrari mais il y a déjà un site dédié à l’actu Ferrari il me semble.

      • Tant que Fiat développe ses propres moteurs à mon avis l’essentiel reste sauf. On parle d’un cinq cylindres hybride pour les Tipo et 500X, j’espère que ça aboutira.

        • Tout est une histoire de curseur. Une Lamborghini développée et fabriquée en Italie est plus italienne qu’une Lancia Thema. Quid demain d’une alfa Romeo fabriquée en Pologne sur une base CMP et moteur électrique de je ne sais où ? C’est bien moins italien que Pagani.

          • C’est clair qu’une Alfa construite hors d’Italie, c’est consternant. On le voit avec DS et le « luxe à la française » made in China, alors même que la marque n’a que peu de légitimité face à Alfa ça grogne beaucoup et pas sûr que ça vende…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *