Luca Napolitano esquisse l’avenir de Lancia !

La toujours aussi exquise Lancia Ypsilon 3ème du nom a été récemment restylée (nouvelle calandre, nouvelle signature lumineuse à LED, système d’info-divertissement revu avec écran tactile 7 », nouvelle teinte Elegant Blue). De quoi poursuivre encore (un peu) sa carrière en Italie et faire perdurer encore (un peu) la carrière de la déclinante marque italienne, réduite à un unique modèle et un unique marché depuis quelques années.

Cependant, les désormais 10 ans au compteur de la puce italienne ne semblent guère avoir d’emprise sur la marque, elle qui vend plus d’Ypsilon sur l’unique marché italien qu’Alfa Romeo de toute sa gamme dans toute l’Europe. Bon, il est vrai que les prix ne sont pas les mêmes mais

ne semble pas destinée à vouloir mourir et lutte avec l’énergie du désespoir pour qu’on ne la débranche pas…

Avec désormais Luca Napolitano, nouveau PDG de la marque Lancia (et ex-directeur Fiat et Abarth de la zone EMEA), la marque pourrait retrouver un peu de sa splendeur, sous l’égide du nouveau groupe Stellantis.

Premier indice apporté par Stellantis : la marque Lancia a officiellement été placée dans le pôle premium du groupe, aux côtés d’Alfa Romeo et DS. Cela nous aura ravis et aura été un premier signe d’amélioration, alors qu’on aurait pu craindre que la marque ne soit même pas évoquée par le patron du groupe : Carlos Tavares. Que nenni ! Bien sûr, on pourra aussi dire que placer un logo dans un Powerpoint, ça ne mange pas de pain et que pour l’heure les investissements sont loin d’être faits. Certes ! Mais on ne commence pas à bâtir un groupe comme Stellantis en baladant ses actionnaires et les observateurs de la vie automobile. Il en va de la crédibilité du groupe, lui qui a déjà assez souffert, pour sa partie italienne, des atermoiements et changements de plans stratégiques de feu Sergio Marchionne !

Second indice apporté par Stellantis : les propos de Luca Napolitano lui-même apportés ces dernières heures dans un entretien avec la presse. Voici en substance ce qu’il faut retenir.

• Un retour dans le premium ?

D’abord, Luca Napolitano déclare que «Lancia a enfin un leader dans le groupe et fait partie des marques phares de Stellantis, ce qui est un signe d’intentions très fort, combiné avec le fait que la marque ne se concentre pas sur l’Ypsilon d’aujourd’hui, auquel cas elle aurait été incluse dans le segment « généraliste » avec Citroën et Fiat».

• Une évolution à prévoir du profil-type du client ?

Par ailleurs, le nouveau PDG de Lancia affirme être amoureux des nouvelles perspectives potentielles de la marque. «Je suis passionné de voitures et je travaille désormais chez Lancia. J’ai donc beaucoup d’idées, que je ne peux pas encore révéler. Ce que je peux dire, c’est que le client de demain ne sera pas la simple évolution du client d’aujourd’hui». Il ajoute, pour préciser sa pensée : « En termes simples, aujourd’hui, 75% de nos clients sont des femmes et elles achètent des voitures de moins de 4 mètres. Si l’on considère que 10% d’entre eux changent de voiture chaque année et que la moitié d’entre eux est fidèles à la marque Lancia, force est de constater que c’est un héritage qui n’est pas perdu. Mais nous comprenons que le client de la marque que nous imaginons – sur le marché premium – sera en partie différent». Il ajoute que ce public est un profil à étudier et comprendre : « Nous devons comprendre leurs attentes et voir comment elles peuvent être satisfaites. Et cela affectera la position des futurs produits».

• Un retour en France ?

D’un point de vue géographique, on le sait, Lancia est cantonnée au marché italien. Mais de nouvelles opportunités d’expansion territoriale peuvent-elles se faire jour ? C’est en tout cas l’avis de Luca Napolitano qui déclare que «ce n’est pas vrai que personne ne connaît Lancia à l’étranger Il y a des marchés sur lesquels elle a très bien fait, par exemple la France, la Belgique, la Grèce et où elle est reconnue. Les Français en particulier ont une image très positive de la marque». De quoi nous rendre heureux si effectivement la marque refranchissait les Alpes pour notre plus grand plaisir !

• Quelle philosophie pour le futur ?

Miser sur l’Ypsilon semble un cas évident car sans elle, la marque n’existerait tout simplement plus. Elle est le vivier de clientèle à maintenir. Mais si Napolitano peut espérer un successeur à la citadine, il met particulièrement l’accent sur les opportunités de synergies au sein du pôle premium de Stellantis. Il déclare ainsi que

«si nous nous positionnons à côté d’Alfa Romeo et DS, nous ferons quelque chose avec eux. Et si l’on regarde leurs positions respectives, je crois que Lancia peut facilement trouver la sienne. Désormais, en simplifiant, si Alfa Romeo est synonyme de performance et de caractère sportif, tandis que DS est le Louis Vuitton de la voiture, nous avons certainement pour nous l’élégance, le style italien intemporel et l’innovation technologique qui sont les valeurs les plus pertinentes de la marque».

• Quelle plateforme ?

Napolitano n’y va pas par 4 chemins. Il fait l’éloge de la plate-forme CMP du groupe PSA. «Aujourd’hui, la 208, la Corsa, la DS3, la Mokka et la 2008 en sont nées. Ce sont 5 voitures qui, pour différentes raisons, son ttrès appréciées sur le marché. Si je vois des opportunités pour Lancia ? Bien sûr que oui. Ensuite, nous verrons comment nous pouvons interpréter ce problème. Construire une berline plus traditionnelle ou un crossover ? Ainsi que l’horizon temporel. Il vaut mieux faire les choses correctement que de faire quelque chose rapidement». Enfin, interrogé sur la possibilité d’utiliser la plate-forme 100% électrique de la Fiat 500E, le PDG de Lancia répond tout net . «L’électricité est une voie que nous suivons tous. Mais plus que celle de la nouvelle 500, je serais intéressé par l’architecture CMP dans sa version pour le véhicule électrique». Pourquoi ? Il n’en dit mot…

21
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
14 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
FredoMichel MathyPOUBKON PIerrwWandV6 alfa Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Guitou
Invité
Guitou

Si la Lancia Ypsilon est à nouveau commercialisée en France, je signe le bon de commande demain matin. Ma 208 II a 6500 kms, il est grand temps de la changer. Je ne l’aime guère, malgré ses qualités. Encore et toujours la plateforme CMP…

Michel Mathy
Invité
Michel Mathy

pourquoi encore et toujours la pate-forme CMP n’a que 2 ans….

Fredo
Invité
Fredo

Sans doute que la plateforme CMP doit être plus modulaire et donc adaptable. Je note avec plaisir qu’il associe Lancia à l’innovation technologique et à raison ! J’avais compris de son discours qu’il avait déjà travaillé pour la marque par le passé, je compte donc sur sa passion pour lui faire retrouver son lustre ! Par contre pour les moteurs, méfiance…

Boni
Invité
Boni

Les moteurs Italiens en général sont extrêmement fiable si on leurs effectues un entretien rigoureux 😉

Fredo
Invité
Fredo

Les moteurs Fiat oui j’en suis bien d’accord, très souvent primés d’ailleurs. Le Puretech j’en suis nettement moins sûr…

Guitou
Invité
Guitou

Je n’aime pas tellement la calandre un peu asiatique ou peut-être américaine de l’Ypsilon II de 2011, restylée en 2021. Elle a moins de caractère que celle de L’Ypsilon I de 2003 qui est plus dans la tradition de la marque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lancia_Ypsilon

De ma Peugeot 208 bluehdi, je ne retiendrai que le moteur qui est vif, coupleux et sobre. Le reste est mal conçu, et le salon est triste, anguleux et laid. En comparaison, les Lancia sont tellement cosy, raffinées et accueillantes.

Fredo
Invité
Fredo

Il est clair que les calandres béantes, gros trous noirs façon 208 ou Audi ne sont pas ma tasse de thé, les grilles chromées rappelant les Aurelia sont au contraire de toute beauté. Par contre il va falloir travailler avec Faurecia sur les habitacles et les matières ! Quand je repense au concept de la Thesis, véritable salon roulant, et que je vois où on en est… Ce ne sont pourtantpas les artisans ou le savoir-faire qui manquent en Italie.

Guitou
Invité
Guitou

Lancia, c’est le luxe à l’Italienne, avec de l’originalité et une image prestigieuse. Toutes les Lancia me plaisent depuis la Lancia Aprila de 1936. Quelle tristesse d’en arriver là ! La Lancia Artena de 1931 faisait même un peu Rolls-Royce…, c’est tout dire. Et la Lancia Flaminia avait un côté Aston Martin, digne de jouer dans un James Bond.

Fredo
Invité
Fredo

Et aussi une marque d’ingénieur. Le fils Lancia conçoit avec l’Aurelia la première voiture de série dotée d’un V6, entièrement en alu, qui envoyait jusqu’à 87 chevaux selon les versions (pour un poids total d’une tonne), de suspensions indépendantes et d’un différenciel à l’arrière. Sans doute actuellement l’un des modèles les plus chers du monde.

V6 alfa
Invité
V6 alfa

Pas toujours d accord avec vous …mais là ..Bravo pour le commentaire 😉🇮🇹🇮🇹🇮🇹🇮🇹🍀💪💪💪💪

Michel Mathy
Invité
Michel Mathy

Je crois que l’ont peut compter sur Carlos Tavares pour mettre les bonne personnes au commande des marque de stellantis

Boni
Invité
Boni

Lancia c’est la grande classe 😍

Boni
Invité
Boni

Lancia ça à toujours était la Grande Classe 😍

Eric Zanni
Invité
Eric Zanni

J’espère la voir renaître

Fredo
Invité
Fredo

Une autre remarque à la lecture des chiffres de ventes pour janvier : Lancia vend également plus que DS, avec un seul modèle.

Wand
Invité
Wand

Pas au même prix cela va sans dire toutefois…

Fredo
Invité
Fredo

En effet ! Mais puisque la remarque avait été faite pour Alfa… Par contre dans des gammes de prix comparables, la très critiquée Fiat vend également plus que Citroën.

Michel Mathy
Invité
Michel Mathy

Fiat à plus de marché à sont actif que Citroën aussi….

Fredo
Invité
Fredo

On parle strictement de la zone Europe.

Michel Mathy
Invité
Michel Mathy

oui mais il ne faut pas oublier que l’Ypsilon débute à 10 000 E en Italie, et comme la DS 3 berline n’a pas été remplacer, c’est le 3 crossback qui débute à 24 000 E plus du double et puis le premier modele DS n’a que 3 ans….

POUBKON PIerrw
Invité
POUBKON PIerrw

Il faut faire revivre lancia de belles voitures