Nouvelle Maserati Ghibli Hybride : très léger restylage

La « nouvelle » Ghibli hybride de chez Maserati vient d’être dévoilée. Après un teasing intense ces dernières semaines à coups de lumière bleutée suggérant l’électricité et de Trident sous tension, la berline de segment D du constructeur italien est officiellement révélée pour sa mise à jour… Petit tour de la belle.

Restylage… quel restylage ?

Extérieurement, rien ne change ou presque pas. La berline garde sa ligne sculpturale mais un ravalement de façade aurait fait du bien car si elle porte toujours haut ses couleurs et affiche crânement ses presque 7 ans au compteur, la concurrence, elle, ne chôme pas et la Maserati Ghibli ne provoque plus l’effet « whaou » de ses débuts… Dommage, il faudra s’en contenter. En dehors d’un bas de bouclier avant légèrement revu, de touches de bleu (étriers de freins, ouïes d’aération latérales), la seule vraie « nouveauté » consiste en un restylage des feux arrière, en forme de boomerang. Certains y verront un léger effet « Fiat Tipo » dans les feux arrière. On a vu mieux pour l’inspiration haut de gamme, même si ce n’est pas désagréable…

A l’intérieur, le restylage est aussi fort léger. On notera l’apparition d’un nouveau système multimédia et d’un nouvel écran qui passe de 8,4 à 10,1 pouces. Le bas de la console centrale est aussi retouché. Pour le reste, rien de nouveau. Les formes sont les mêmes. Peut-être certains matériaux feront-ils plus haut de gamme mais c’est à peu près tout…

Et le moteur ?

On annonçait l’électrification chez Maserati à grands renforts de communication. Vous alliez voir ce que vous alliez voir. Et bien, nous voyons. Point d’hybridation rechargeable. C’est franchement la douche froide. Non, à la place ce sera un simple petit moteur hybride de 48V, tout juste digne d’un 500X… qui ne le propose même pas ! La concurrence doit trembler à Stuttgart, Munich ou Ingolstadt… Ou rire sous cape, plutôt ?

Ici, prenez le 2.0 Turbo des Giulia et Stelvio. Ce moteur 4 cylindres, moins noble que le V6, est ici secondé par un alterno-démarreur de 48V. Ce dernier récupère l’énergie au freinage et à la décélération, la stocke dans la batterie (située dans le coffre), et la fournit à l’accélération, en alimentant l’ebooster du moteur… Le moteur 2.0 Turbo permet ici de fournir 330 ch, soit davantage que les 280 des Giulia et Stelvio non hybridées. C’est déjà ça…

Le 0 à 100 km/h est annoncé en 5.7s. Les 255 km/h en pointe devraient être atteintes.

«Le système hybride offre le même rendement que la version V6 diesel (de 275 ch) avec la puissance et l’accélération du moteur V6 essence de 350 ch», annonce la marque au trident, «le tout combiné à une réduction impressionnante des émissions de CO2, de 25% par rapport à l’essence et pratiquement identiques à celles du diesel selon les données WLTP» mais n’échappe pas pour autant au malus en France, la faute à une absence d’hybridation rechargeable ou de full-hybrid à la manière de Toyota. Un comble ! La consommation est, elle, annoncée comme réduite de 20 % par rapport au V6 essence. Si on ne sait pas le sort prévu au V6 essence, la nouvelle Ghibli hybride est censée remplacer le V6 diesel de 275 ch.

Pour ne rien gâcher, «dans la Ghibli hybride tout est orienté vers de meilleures performances», assure la firme de Modène. «La voiture pèse moins que la version 6 cylindres et surtout a une meilleure répartition du poids (…). Tout est conçu pour rendre la Ghibli plus agile et plus amusante à conduire.»

A noter que les suspensions ont été retravaillées et la sonorité typique des moteurs Maserati a été préservée «sans recourir à des amplificateurs mais en ajustant simplement la dynamique des gaz d’échappement et en adoptant des résonateurs», explique Maserati. C’est déjà ça…

Sachez enfin que la nouvelle Ghibli hybride rattrape son retard technologique vis-à-vis des Allemandes avec l’apparition de toute une batterie d’aides à la conduite. Ainsi, un assistant virtuel fait son apparition pour réponde aux demandes des occupants. En outre, l’italienne reçoit aussi un système de conduite semi-autonome utilisable jusqu’à 145 km/h. Cette option combine notamment le régulateur adaptatif de vitesse, l’assistant de maintien dans la file, la surveillance des angles morts mais aussi la reconnaissance des panneaux de signalisation et le freinage automatique d’urgence.

Commercialisation prévue en automne. Avis aux amateurs.

18
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
11 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
Alexandre F.FredoGuitouDanStanislas Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alexandre F.
Administrateur

On est quand même entre 192 et 216 gr co2 soit entre 8 254 € et plus de 20 000 € en France pour un moteur hybride. Est-ce pour cela que FCA n’a pas souhaité proposé cette motorisation hybride chez Alfa Romeo ? Ils savaient déjà que niveau malus ils seraient trop haut…

Frederic B.
Invité
Frederic B.

Peut-être mais alors pourquoi le proposer chez Maserati ?
Franchement, c est la déception. Tout ce tintamarre pour un système 48V. Chez les concurrents, un tel système fait l objet de 3 lignes dans un communiqué de presse. Là, le groupe FCA semble à la masse sur les PHEV. A part Jeep, il n y a rien. Et Renegade et Compass n etaient peut-être pas les modèles qui en avaient le plus besoin au vu de leur faible malus et du tarif proposé.

Franchement, comment une telle proposition a t elle pu avoir lieu ? Maserati ne rate pas le malus et perd en plus en prestige avec un 4 cylindres. Pour une marque qui veut se repositionner en haut de gamme…. La stratégie FCA décidément.. …

Alexandre F.
Administrateur

En fait je ne suis pas si déçu car j’en attendais pas grand chose de plus ça fait des mois qu’on connaît le moteur (mhev, 330 ch, 4 cylindre). Faire une MCA en 2020 sur un modèle de 2013 est aussi un non sens. La vrai déception c’est finalement le co2… sur alfa Romeo ça n’aurait pas beaucoup baissé le malus… Pourtant ça aurait du sortir chez alfa Romeo. sur une Maserati le ratio compromis 4 cylindres/malus n’est pas formidable non plus. Le nouvel info divertissement a l’air bien.

Fredo
Invité
Fredo

Une Giulia 2.0 pèse tout de même presque une demi tonne de moins, peut être que le gain en CO2 serait notable ?

Alexandre F.
Administrateur

c’est possible mais j’ai quand même peur que ça arrive trop tard car le malus va être de plus en plus fort comme chaque année et si l’hybride arrive sur stelvio et giulia en 2021 ce sera encore perdu.

jepie
Invité
jepie

Il est à noter aussi que toute la gamme recoie le restylage. Apparemment il y a aussi un ecran tft qui remplace l’instrumentation.

Grez
Invité
Grez

Je ne sais pas si il faut rire ou pleurer… Le problème c’est le teasing de Maserati qui donnait l’impression qu’ils allaient retourner le marché pour au final pondre ça. Je ne suis pas sur que cela relance la carrière de la voiture qui va vivre encore 2 années(minimum, nous sommes chez FCA ne l’oublions pas) extrêmement pénible.

Frederic B.
Invité
Frederic B.

Je suis d accord. Et franchement, quand je me rappelle du groupe FCA qui proclamait que l hybridation allait arriver sur toutes les marques etc… et bien, on voit ! A part « pondre » des systèmes d alterno-demarreur de 12 ou 48V, simples aides au moteur thermique à l accélération, il n y a rien (les 2 Jeep PHEV hors de prix mises à part).
Meme pas un full- hybrid à la Toyota permettant de faire 2 ou 3 km en électrique. Ce qui n est pourtant pas la mer a boire.
Non non, juste des petits boosters permettant de faire baisser les émissions de CO2 et c est tout ! Mais on utilise beaucoup le mot « Hybride » chez FCA, histoire de nous faire prendre des vessies pour des lanternes… mais c est franchement peu convaincant pour le moment… 500, Panda, Ypsilon, Ghibli n ont d hybride que le nom… Les 2 Jeep naviguent dans des sphères de prix astronomiques au vu de leur positionnement et chez Alfa il n y a rien comme d habitude…. c est a pleurer !

mafioli
Invité
mafioli

La Grande classe! Bravo Maseratti! les italiens font les meilleurs voitures du monde!

samuel de wilde
Invité
samuel de wilde

allez voir chez Lexus….Pas plus cher,qualité top,hybridation véritable et performante…

Jérôme
Invité
Jérôme

Exact, par contre c’est une tannée à conduire les hybrides du groupe Toyota. C’est vraiment fait pour les gens qui n’aiment pas ça. J’ai eu la « chance » de conduire Prius et Auris (la dernière) chez Toy, et NX et IS chez Lexus et malgré leurs réelles qualités, je n’achèterai jamais une de ces marques, j’aime trop les émotions qur procure une voiture plaisir. Comparez, sur le plan de la conduite, une Giulia et une IS, le choix sera vite fait !
Mais pour le reste c’est très bien fait, très fiable (Alfa aussi malgré la légende) et super bien équipé.
Dernier point, plus subjectif, je les trouve atrocement moche

Alexandre F.
Administrateur

J’ai essayé l’IS il y a 5 ans quand la Giulia tardait à venir et l’UX l’année dernière quand j’ai cherché à la remplacer et même si ce sont des voitures très bien finies dans beaucoup de domaines, le plaisir de conduite n’était pas là. Mais ce n’est je pense pas le but de Lexus. Elles sont d’ailleurs pas si cher si vous négociez bien, moins cher qu’une alfa Romeo à équipement équivalent.

Fredo
Invité
Fredo

La seule technologie acceptable serait celle de Honda vue sur la dernière Jazz, très efficace et sans emballement du moteur. Et surtout incroyablement sobre !

Stanislas
Invité
Stanislas

Les Maserati sont comme les Alfa Romeo, elles ont un design intemporel, on ne peut donc que très légèrement les restyler.
La Ghibli est toujours superbe, avec un système multimedia modernisé.
330 ch et un 4 cylindres hybride c’est très bien dans la Ghibli. Dommage que ça ne fasse pas baisser le CO2 de façon significative, car sinon on aimerait voir ce moteur dans la Giulia.

Fredo
Invité
Fredo

L’avantage qu’elle pourrait avoir sur la concurrence c’est que celle ci ne cesse d’enlaidir ses modèles (en particulier chez BMW et Audi). Elle reste incomparablement plus belle et mieux finie qu’une Jaguar, surtout électrique. Je reste intéressé par la baisse de poids, et j’espère qu’il y aura un essai à lire ici !

Dan
Invité
Dan

Bon bah!! On sait maintenant que les prochaines Giulia et Stelvio pseudo hybrides auront ce moteur, puisque c’est leur moteur.

Guitou
Invité
Guitou

Selon Fredo, la dernière Honda Jazz mérite un coup d’oeil. Les tatouages du présentateur ne valorisent guère l’essai, mais enfin l’hybridation semble assez gratifiante (le moteur thermique de 87 cv sert à alimenter les deux moteurs électriques) : https://www.youtube.com/watch?v=w7zQ0jIsD1g.
Rien à voir, certes, avec la micro-hybridation de la Ghibli ! Et tout ça pour satisfaire les Khmers-Verts. Encore une fois, ma 208 diesel consomme moins… et donc pollue moins.

Guitou
Invité
Guitou

Et voici la nouvelle Toyota Yaris hybride, qui est un peu moins chère : https://www.youtube.com/watch?v=fDx5WYNe0qw