Ventes FCA janvier-juillet 2017 en Europe : Fiat perd une place au classement général

Le mois de juillet est traditionnellement un mois faible pour les ventes automobiles et le groupe FCA l’aura vérifié, même si quelques concurrents ont, eux, beaucoup immatriculé, ce qui laisse songeur (marché national porteur ? ventes tactiques avec constitution de stocks ?); Quoi qu’il en soit, juillet ne restera pas comme un mois faramineux, Fiat y perd même des plumes au classement. En revanche, Abarth augmente encore sa progression : bravo !

Résultats par marques : Fiat doublé par Audi mais Abarth accélère sa croissance

8ème position : FIAT, comme on l’a dit, perd sa 7ème place au classement, doublé par Audi, très en forme en juillet. Mais avec 506 865 unités écoulées en 7 mois ( +8.6%), la tendance est solidement orientée à la hausse et Fiat n’est devancé que de 1 000 petits unités. Cela se rattrape…

25ème position : JEEP, qui garde sa bonne place au classementtoujours devant Smart Ce sont désormais 61 554 unités qui ont été écoulées en 7 mois, soit -2.5%, ce qui laisse la croissance toujours atone

27ème position : ALFA ROMEO, qui accroit son écart sur Jaguar (passant de 6 000 unités fin juin à 9 000 unités fin juillet). Le tout doublé d’une croissance toujours forte, la marque ayant au cumul écoulé 53 537 exemplaires (+40%)…De quoi viser les 100 000 exemplaires sur l’ensemble de l’année si le Stelvio accélère…

30ème position : LANCIA. La marque, se maintient à la baisse, à -7.3%, avec 41 509 unités écoulées en 7 mois…

35ème position : ABARTH. Si aucun chiffre de vente n’est détaillé par modèle, la marque au scorpion aura écoulé un total de 12 717 véhicules en  7 mois, soit +45.1%. Une progression qui aura encore augmenté en  juillet, signe d’une santé éclatante ! Bravo, Abarth ! Abarth pourrait donc dépasser les 20 000 unités à l’année si tout va bien.

37ème position : MASERATI, grande marque du luxe.  Avec 6 370 ventes ( +61.7%), la marque de Modène voit ses ventes continuer à exploser malgré la faiblesse du volume dans l’absolu et une croissance qui, bien que forte, perd petit à petit (légèrement) en vigueur… Les 10 000 unités annuelles en Europe sont néanmoins à portée de main…

Résultats par modèles

FIAT : La 500 dépasse la Panda pour la première fois !

  • 14ème place : FIAT 500, qui a répandu 124 338 unités de son pot de yaourt, pour un très joli + 6.7% de croissance ! Le pot de yaourt continue donc sur sa lancée, prenant même la place de leader de la catégorie qui appartenait jusqu’à lors à sa soeur Panda. L’écart entre les deux soeurs ennemies n’étant que de 1 200 unités en faveur de la 500, sur un total de près de 250 000 ventes à elles deux en 7 mois, c’est assurément un beau doublé pour les puces italiennes…
  • 15ème place : FIAT PANDA, qui plafonne en terme de croissance, à -0.7% fin juillet (contre +0.8% fin juin). La Panda s’est malgré tout vendue à 123 101 exemplaires en 7 mois, un chiffre remarquable, bien que très dépendant de l’Italie. La 3ème de la catégorie, la VW Up! affiche 59 490 ventes  et  -3.4 %, soit plus de 2 fois moins de ventes que la Panda ou la 500 !
  • 31ème : FIAT TIPO : Un succès qui ne se dément pas ! Au cumul des 7 mois, ce sont donc 86 078 unités qui ont été écoulées, soit +200.4% ! La nouvelle martingale de Fiat dépasse toujours de solides concurrentes mais ce n’est pas en juillet qu’elle dépassera la Seat Leon, qui aura écoulé 5 000 exemplaires de plus que la Tipo en un seul mois. Juillet n’aura en effet pas été un mois audacieux pour la Tipo, souvent dépassée par pas mal de concurrentes devant lesquelles elle reste heureusement au cumul.
  • 52ème : FIAT 500X. 4 places à nouveau perdues avec juillet pour le crossover Fiat et 58 886 exemplaires écoulés, un chiffre pas ridicule mais qui, en pourcentage représente -14.1% par rapport à l’an dernier. Un petit restylage lui ferait du bien pour se relancer… Malgré tout, on se consolera en se disant qu’il est toujours devant le vieillissant (et moins onéreux) Nissan Juke, avec 1 800 exemplaires de marge en faveur de l’italien, même s’il reste de toute façon 2 fois moins vendu que le (lui aussi moins onéreux) Renault Captur, star de la catégorie, à 126 652 exemplaires écoulés.
  • 72ème : FIAT 500L. Avec 5 places lâchées et 43 147 ventes, le minispace italien affiche un inquiétant -23.4%, une zone rouge qui ne semble rien vouloir savoir. Espérons que le restylage opéré se verra prochainement sur les ventes qui, on l’espère, s’amélioreront dès la rentrée. Il reste malgré tout très net leader du segment (en pleine déliquescence) des minispaces, son poursuivant, le Ford B-Max (dont la production va stopper en septembre) s’étant écoulé à 28 116 unités, (+7.5%), devant l’Opel Meriva, dont la carrière s’achève (23 572 unités, -24.4%)…
  • 93ème : FIAT PUNTO, encore 4 places reprises, après 3 en juin pour l’ex-star de la catégorie, à la fin de vie compliquée. Avec 35 027 exemplaires vendus, c’est toujours un effondrement de -18.8%, malgré un « redressement » comparé au cumul à fin mai ( -27.1% ) mais bien terne si on s’en tient à fin mars (-7.8%). La Punto accuse le poids des ans et supplie une relève qui ne vient pas. L’italienne est toujours moins vendue que sa cousine Ypsilon…
  • 108ème : FIAT DUCATO. Avec 26 430 ventes, soit +13.2%, voilà un véhicule qui affiche une belle croissance malgré son âge !
  • 189ème FIAT QUBO : 8 758 ventes et une croissance, là aussi, toujours exceptionnelle et qui accélère, avec +40.1% sur un an ! Les ventes deviennent véritablement très intéressantes. Merci au petit restylage et à l’Italie, marché dont dépend le Qubo à 85%… Même si les chiffres sont inférieurs aux plus grands VW Caddy ( 33 693 ventes) ou Renault Kangoo (14 858 unités), le petit italien est bien décidé à ne rien lâcher…
  • 212ème : FIAT 124 SPIDER : Avec ses 5 571 ventes, elle se trouve toujours plus vendue que le Fiat Doblo ! C’est une croissance de +399.2% (pourcentage un peu abstrait car véhicule à peine commercialisé l’an dernier à la même période). C’est malgré tout une bonne nouvelle, même si le nombre d’unités écoulées demeure faible dans l’absolu (environ 800 par mois). Sur le segment des roadsters accessibles (composé de deux modèles seulement) sachez que la Mx-5, sa cousine et rivale, a écoulé 10 965 modèles (+7.4%), soit 2 fois plus…
  • 218ème : FIAT DOBLO : Retenons surtout que le Doblo s’est vendu en 7 mois à 4 893 exemplaires, soit désormais +3.4% de croissance ! Malgré tout, le ludospace Fiat reste toujours à la traîne de ses principaux concurrents de la catégorie des ludospaces… Seul le Mercedes-Benz Citan, cousin du Kangoo, se vend encore moins avec seulement 3 301 unités.
  • 238ème : FIAT TALENTO : seulement 3 169 petits exemplaires, loin des 11 516 Trafic, son cousin, sans compter les 1 120 premières unités du dernier des quadruplés : le Nissan NV300.

 

JEEP :  Un Renegade qui fléchit un peu… et les premiers exemplaires du Compass qui arrivent en renfort !

  • 65ème : JEEP RENEGADE.  Tel le géant Atlas de la mythologie grecque supportant le poids de la voûte céleste, c’est le Renegade qui supporte à lui seul la croissance de la marque Jeep. Avec 47 212 ventes (+1.7%), la croissance fléchit fortement en un seul mois (+4.6% à fin juin) et le véhicule perd 3 places au classement. Même si le petit crossover urbain italo-américain reste indéniablement LE succès de Jeep du moment, juillet n’aura pas été un mois extraordinaire…
  • 206ème : JEEP GRAND CHEROKEE IV (6 568 ventes, -15%)… Le grand chef indien semble avoir toujours du mal à retrouver un second souffle, avec des ventes qui, bien que pas ridicules en nombre, restent toujours fortement orientées à la baisse… Il est évidemment moins vendu que les établis et incontournables concurrents BMW X5 (22 629 unités, +0.5%), Audi Q7 ( 19 149 unités et -2.2%) ou Range Rover Sport ( 17 622, +0.6%), mais il demeure aussi éloigné d’autres concurrents moins prestigieux tels le Kia Sorento ( 8 181 ventes) ou le Hyundai Santa Fe (7 937 ventes). Il va donc falloir réagir car le mastodonte reste assurément un véhicule image pour la marque américaine.
  • 235ème : JEEP CHEROKEE V. Avec seulement 3 529 ventes, la crise s’accélère encore (-46.3% !). Le Cherokee, en pleine hécatombe, se trouve littéralement scalpé et dernier de sa catégorie. La situation devient urgente pour FCA, qui ne semble pas réagir…
  • 248ème : JEEP WRANGLER : 3 places gagnées, c’est mieux que rien, d’autant qu’avec ses 2 163 ventes, le Wrangler parvient à l’équilibre des ventes sur un an, alors que le véhicule était orienté à la baisse depuis 7 mois… On se console comme on peut, même si les volumes écoulés restent malgré tout médiocres. Il s’agit donc pour Jeep de réagir davantage encore car, là aussi, si ce segment est très marginal dans les ventes, il reste très fort pour l’ image de Jeep !
  • 250ème : JEEP COMPASS 2 : On note en juin les 2 059 premiers exemplaires du Compass « 2 ». Prêtons peu attention aux +945.2% de croissance, l’ancien modèle n’étant plus vendu qu’à quelques unités l’an dernier, et ses 49 places gagnées en un mois (!!) Un modèle qui pourrait d’ores-et-déjà dépasser les Wrangler et Cherokee dès le mois prochain…

 

ALFA ROMEO : Une Giulia plus performante qu’on ne le croit et un Stelvio qui démarre bien !

  • 123ème ALFA ROMEO GIULIETTA : avec 21 596 véhicules écoulés (-20.8%) et un Top 100 européen dont elle reste largement éjectée, la Giulietta, dont la baisse des ventes est assez inquiétante, se trouve derrière ses principales concurrentes aussi bien généralistes que premium, devançant seulement parmi les rivales de son rang les très exotiques Mini Clubman (18 858 unités, -4.8%), DS 4 (7 762 unités, -36.3%), Infiniti Q30 (5 411 unités, -4% !) et Lexus CT ( 4 813 unités, +0.4%) !
  • 157ème ALFA ROMEO GIULIA. Au cumul des 7 premiers mois, avec 15 813 unités et +493.8% (!), elle dépasse les Jaguar XE (13 044 unités, -18.1%), Mazda 6 III (14 534 unités, -20.4%) et Peugeot 508 (15 602 unités, – 37.4%). La Giulia semble trouver son rythme de croisière… On notera que, sur le seul mois de juillet, si la 508 l’a redépassée, la Giulia s’est davantage vendue que la Toyota Avensis ou encore la Renault Talisman… et à peine moins (400 unités) que la Giulietta…
  • 194ème : ALFA ROMEO STELVIO : 9 places prises à nouveau pour, désormais, 8 211 exemplaires mis à la route en quelques mois de commercialisation. Le nouveau porte-étendard de la marque, qui porte sur lui les espoirs de la direction et des fans de la marque, dépasse déjà son cousin et concurrent Jeep Cherokee… Surtout, sur le seul mois de juillet, avec  2 212 unités, il s’est davantage vendu que la Giulia, à peine mois que la Giulietta et aura dépassé sur ce seul mois ses concurrents Porsche Macan, Jaguar F-Pace, BMW X4 et Lexus NX… De bon augure ?
  • 203ème ALFA ROMEO MiTo qui navigue, comme en 2016, aux alentours du Top 200, affichant un très léger repli de -1.3%, avec 7 319 unités écoulées. La croissance est atone, mais la petite italienne ne semble pas vouloir déposer les armes sans avoir combattu et ce, bien qu’elle reste toujours dernière de la catégorie des petites polyvalentes !…
  • 286ème : ALFA ROMEO 4C : Avec 592 petites unités écoulées, c’est très faible et c’est -32.6% par rapport à l’an dernier à la même période (mais c’est mieux que les -42.5% de fin mai !)

 

LANCIA : Ypsilon, un gadin temporaire ?

  • 78ème : LANCIA YPSILON, qui aura perdu 4 places à fin juillet et écoulé, en 7 mois, 41 503 exemplaires de sa citadine polyvalente. La baisse reste accrochée à -7.1%. (contre +8.1% à fin mars). Souhaitons que cela ne soit qu’un accident de parcours car Lancia a bien besoin de la croissance de l’Ypsilon pour se maintenir encore quelques années, d’autant que la petite italienne, malgré son cantonnement au seul marché italien, se vend presque autant que la Kia Rio, dépassant même sa soeur Fiat Punto.

 

ABARTH : Une croissance insolente !

  •  Pas de ventilation par modèles mais nul doute que ce sont les 595 et 595C qui font l’essentiel des ventes. En tout cas, en  7 mois, avec 12 717 ventes, soit + 45.1% sur un an, la gamme au Scorpion affiche une santé insolente, encore renforcée à fin juillet (+39.9% à fin juin), s’écoulant  davantage que…Maserati et Infiniti, comme c’était le cas en début d’année, mais aussi désormais plus que la gamme SsangYong, et à 500 unités seulement de la prestigieuse et très demandée marque Tesla ( 13 258 exemplaires). L’été semble faire du bien aux modèles Abarth !

 

MASERATI : les vertus du soleil Levant(e)

  • 232ème MASERATI LEVANTE : Le SUV au Trident se sera écoulé en 7 mois à 3 934 unités, soit + 1256.6% (!). Le Levante est le modèle Maserati le plus écoulé (et de très loin) de toute la gamme !
  • 252ème MASERATI GHIBLI (1 878 ventes, -32.8%). La Ghibli maintient un important dévissage, certainement du à l’effet Levante. De plus, par son prix élevé, sa visibilité moindre et ses concessions moins présentes, elle reste logiquement derrière ses concurrentes allemandes, proposées aussi à des tarifs bien plus attractifs.
  • 299ème MASERATI QUATTROPORTE 6. Avec 354 minuscules ventes en 7 mois, c’est peu et la baisse des ventes reste importante pour s’établir à fin juillet à -22.7% ! Là aussi, la grande routière construite à Grugliasco est derrière ses concurrentes allemandes comme anglaises (Jaguar XJ (1 051 ventes )).
  • 326ème MASERATI GRANCABRIO  (105 petites ventes, et une baisse qui s’établit à -35.6%) + 330ème MASERATI GRANTURISMO (80 petites ventes, -59.8%). Ce duo de divas italiennes ne semble plus se vendre. Espérons que le coup de bistouri apporté fera bientôt repartir les ventes…

Que retenir en cette fin juillet 2017 ?

Tout d’abord, le mois de juillet aura été un mois assez peu important pour le groupe, comme souvent dans le secteur automobile en général. Les volumes écoulés ne sont pas énormes tandis que certains concurrents en profitent pour faire mieux. Ainsi, Fiat se fait doubler par Audi et perd sa 7ème place au classement. Espérons que la rentrée de septembre permettra de al retrouver car il ne faudra visiblement pas compter sur le mois d’août, souvent du même acabit que juillet, pour changer la donne… Malgré tout, et pendant ce temps là, Alfa Romeo continue d’exploser ses ventes et Abarth également…

Quelques informations essentielles à retenir. Pour Fiat, la 500 dépasse pour la première fois au cumul la petite Panda, alors que la Tipo aura fait un bon mois mais moins bien que les concurrentes… 500X et 500L ont quant à elles nettement besoin de se redresser… Chez Jeep, l’arrivée du Compass devrait permettre de prendre le relais de la croissance. Chez Alfa Romeo, si le Stelvio semble bien démarrer, la Giulia semble se vendre bien plus correctement qu’on ne le juge trop souvent. Pour Maserati, il commence à y avoir le feu chez les berlines et les sportives pour seconder le succès du Levante…

Enfin, si on résonne en terme d’objectifs de vente annuels, sachez que Fiat, si les ventes restent orientées de la même manière, devrait atteindre les 900 000 exemplaires annuels, Jeep dépasserait les 110-120 000, Alfa Romeo les 90-100 000 unités, Lancia environ 75 000, Abarth 20 000 et Maserati 11 000. De quoi mettre du baume au coeur.

Partager cet article

2 commentaires à propos de Ventes FCA janvier-juillet 2017 en Europe : Fiat perd une place au classement général

mafioli dit : S'abonner 14 September 2017 à 8 h 29 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Celà fait plaisir de revoir Alfa Romeo dans des chiffres convenables, enfin! 100k rien qu'en Europe!

  • Alfa
Grez dit : S'abonner 23 September 2017 à 10 h 40 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Effectivement Alfa Romeo revient sur le devant de la scene. Je pense que les prochains mois seront encore plus sympa avec Giulia qui prends son envol et Stelvio que je croise de plus en plus. Tipo est devenu le succès qu'on attendais plus chez Fiat. Mon petit plaisir c'est le succès d' Abarth. Plus de 20000 exemplaires juste en Europe c'est vraiment bien et je pense que la bonne image du scorpion sert aussi à Fiat. Vivement le prochain article pour voir l'évolution.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

    Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.