Essai de la Fiat 500L 2017 rouge cross : édition Ferrari !

Début septembre, le rendez-vous est donné à Lyon pour tester la nouvelle familiale Ferrari Fiat, la 500L édition 2017. Avant de m’y rendre, je me suis beaucoup posé la question de l’approche de cet essai. Après tout, c’est une Fiat 500L, une minispace dont les concurrentes sont rares : les Ford B-Max et Opel Crossland ou C3 Aircross. Bref, pas forcément votre tasse de thé chers italpassionnés…

Pourtant, la Fiat 500L, c’est un carton pour le constructeur italien. + 10 % par rapport à l’année précédente, leader de son segment (minispaces), environ 40 000 ventes en Europe de janvier à juin 2017… ça vaut le coup de s’y intéresser, surtout à l’occasion d’un restylage.

Me voilà donc face à 6 Fiat 500L. 2 essence, 4 diesel. Du bleu, du blanc, du orange, du marron, du rouge… Du rouge ? Tiens, cette Fiat 500L rouge Ferrari, finition Cross, avec jantes noires et etriers rouges, je vais prendre celle-là ! En plus, elle est équipée du moteur essence 0.9 TwinAir (un bi-cylindre), ça devrait bien ronronner dans les tours et j’arriverais peut être à faire tourner les têtes dans la rues !

Je m’installe au volant, c’est parti !

Le look qui s’harmonise avec la gamme 500

Ah le look de cette Fiat 500L, c’est une grande histoire ! Beaucoup diront que sur les photos, le paysage est très beau mais quelque chose fait tâche devant. Pourtant, cette Fiat 500L restylée, dont 40 % des composants sont nouveaux, fait beaucoup d’effort pour taire cette réputation. Pour réussir ce tour de force, l’équipe Fiat a pas mal bossé pour que le look extérieur comme intérieur se rapprochent du côté émotionnel de la nouvelle Fiat 500 ou de la Fiat 500X sans faire de compromis sur le côté rationnel / fonctionnel qu’offre déjà la 500L par rapport à ses sœurs.

Ma Fiat 500L rouge Ferrari cross a ainsi un look qui se rapproche de la dernière 500X : boucliers, pare-chocs, calandre, feux de jour à LED, etc.

Comportement digne d’une supercar familiale

Rappelons que la Fiat 500L qui est à l’essai est dotée d’un moteur V6 bi-cylindre 0.9 L TwinAir de 105 ch avec couple de 145 Nm, d’une boite manuelle 6 vitesses, de pneus 4 saisons et surtout, elle est rouge ! Du coup niveau performance cela donne un 0 à 100 km / h en seulement 12,3 sec et une superbe vitesse max de 180 km / h. Autant dire qu’en une journée elle aura bien été essayée : grande route, petite route de campagne, champs… Elle n’a jamais fait défaut.

Le moteur TwinAir offre un bruit bien sympathique et si on aime jouer de la boite de vitesse, il fait le job même si parfois, de la 2e à la 3e vitesse, un petit creux de performance s’est fait sentir.

Plus sérieusement, le comportement de la voiture est sûr, que ce soit à l’accélération, au freinage, les dépassements, ou dans les virages, elle fait le boulot qu’on lui demande.

Information qui pourrait vous intéresser si vous prenez une version cross, cette dernière propose un sélecteur de mode pour choisir trois types de réponses différentes selon les conditions de la route : Normal, Traction+ et Gravity Control qui aurait été bien pratique lors de la conduite dans les champs…

L’équipement qu’on est en droit d’attendre en 2017

A bord, la Fiat 500L offre tout ce que doit offrir une voiture en 2017. Les connaisseurs de la nouvelle Fiat 500 ou de la 500X seront habitués : nouvelle planche de bord, système de navigation Uconnect avec écran tactile 7″ (compatible Apple CarPlay et Android Auto), climatisation, régulateur de vitesse, bluetooth, BeatsAudio en option, camera de recul, radar de recul, etc.

Que dire de plus, on se sent bien dans cette Fiat 500L Ferrari cross.

Fiat 500L ou Fiat 500X ?

C’est une question que l’on peut se poser et que j’ai donc posé à l’équipe Fiat sur place. Est-ce qu’une histoire de prix ou de look ? Pas seulement. Il existe deux profils : ceux qui découvrent la Fiat 500L grâce à la Fiat 500X (cette dernière les intéresse mais ne convient finalement pas niveau gabarit ou volume de coffre), et ceux qui savent précisément ce qu’ils veulent, une voiture fonctionnelle : de 4,2 L de long, 1,8 m de large avec un maximum de volume habitable, 3,17 m3 et volume de coffre, 455 L, contre 350 L pour la 500X. En rabattant la banquette arrière la 500L offre offre même jusqu’à 1 480 L pour vos bagages. Je n’avais qu’un sac à dos lors de mon essai mais nul doute que ça fait de la place et que vous pourrez y stocker 6 mois de courses et beaucoup de pâtes Barilla.

La Fiat 500L face à la concurrence

Bon ok en 2 jours d’essai, je pense que ma Fiat 500L Ferrari cross n’aura pas fait tourner beaucoup de têtes. Même si elle s’en rapproche par rapport à la précédente version, elle n’a pas le look complètement « mimi » de la Fiat 500 ou « SUV musclé » de la Fiat 500X. Cela reste une bonne routière familiale dont l’habitacle est spacieux, technologique et dont le gabarit lui permet de se faufiler partout.

Restons pragmatiques : la Fiat 500L n’est pas là pour concurrencer ni les SUV, ni les citadines. Elle est là pour concurrencer un segment particulier qu’occupent les Citroën C3 AirCross, Ford B-Max ou Opel Crossland-X. Par rapport à ses concurrentes, la Fiat 500L réussit à se positionner au niveau tarifaire, technologique et avec un look « 500 » personnalisable, sans compromis.

Rendez-vous sur la page officielle de la Fiat 500L pour en découvrir plus !

Merci à Fiat pour l’invitation et si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à visiter la ville de Lyon et sa belle région ! 🙂

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
alexandreRomain78Alexandre FilluzeauramusFrederic B. Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
gtvsteph
Invité
gtvsteph

Comme quoi, faut pas grand chose pour changer une voiture. Elle est bien sympa comme ça cette 500L. Quitte à être fun, j’aime bien l’orange….. (clapping)

Frederic B.
Invité
Frederic B.

Sympa cet essai ! J’ai toujours bien aimé la 500L, davantage que la 500X, bizarrement (mais je dois être rare dans ce cas…) Pour etre monté dedans à 2 reprises (une diesel, une essence 105cv), comme passager, j’ai bien aimé : spacieux, lumineux, c’est un véhicule bien sympa. Par contre, +10% sur un an ? Les stats que j’avais faite à fin juillet la donnait à -20% sur un an…

ramus
Invité
ramus

Elle me tente bien avec ce moteur, la 500L. Il n’est pas trop bruyant ? dans les vidéos, cela ne semble pas très agréable à entendre…

Romain78
Invité
Romain78

Ce restylage est réussi en effet. Pour la concurrence elle se réduit un peu car Ford vient de stopper la production du BMAX.