Rumeurs : Marchionne fait le point et confirme la vente officielle d’un actif

En cet après-midi du samedi 2 septembre 2017, en marge des essais du Grand Prix de Formule 1 de Monza, Sergio Marchionne a décidé de faire le point auprès de journalistes quant aux multiples rumeurs qui ont émaillé le net automobile ces dernières semaines, à relire ici et ici.

FCA n’a reçu aucune offre sur la table

Marchionne vient de le déclarer haut et fort. « FCA n’a aucune offre sur la table et n’a été approché par personne », a-il assuré samedi. Alors que le site spécialisé Automotive News avait fait état récemment d’une offre d’acquisition transmise par un groupe automobile chinois « bien connu », mais non nommé, Sergio Marchionne a donc tenu à clarifier la situation.

De même, le groupe automobile chinois Great Wall Motor, spécialiste des 4×4, avait déclaré il y deux semaines avoir des vues sur Fiat Chrysler, tout en précisant: « cela reste une intention, aucune offre formelle n’ayant été déposée ». Ces différentes rumeurs avaient fait récemment flamber le titre FCA. Vendredi, il a encore gagné 5,45 %, à 13,3 euros, atteignant ainsi une capitalisation de 20 milliards d’euros.

De quoi refermer le feuilleton Great Wall ou de tout autre groupe chinois ? Pour l’instant, en tout cas. En revanche, pas d’information apportée quant à une quelconque fusion avec le puissant groupe Hyundai (à relire ici).

Pas de vente d’Alfa Romeo ou Maserati (pour l’instant)

De même, quelques rumeurs ont émaillé le net ces derniers jours sur une éventuelle vente du pôle haut de gamme constitué par Alfa Romeo  ou Maserati. Là aussi, l’administrateur délégué à fait le point.

« En l’état actuel des choses, il est presque impossible, si ce n’est complètement impossible, d’envisager une scission d’Alfa et Maserati, qui sont deux réalités fondamentalement immatures ».

Marchionne n’a cependant pas écarté définitivement l’hypothèse en indiquant que « si une option existe, elle se fera sûrement après moi, après que je sois parti ».

il a rajouté qu’une ne vente des deux marques pourra être envisagée lorsque qu’elles « auront des muscles suffisants pour rester debout, lorsqu’elles généreront de l’argent de façon importante toutes seules ».

L’ensemble Alfa Romeo-Maserati pourrait valoir quelque 7 milliards d’euros. La tutelle de FCA restera donc certaine pendant encore pas mal de temps visiblement. De même, une simple scission, dans cette perspective, à la manière de Ferrari côté en Bourse séparément, semble pour l’heure exclue.

Oui, un actif est à vendre : et c’est Magneti-Marelli !

On le sait, FCA recherche encore et toujours des fonds pour financer son développement et réduire sa dette. Marchionne n’y va pas par quatre chemins; Désormais, Magneti-Marelli est officiellement à vendre.

Il déclare ainsi qu’ « il y a des activités du groupe qui ne font pas partie de la production automobile, comme les composants. Le groupe doit être purifié de ces activités ». Il a espéré que cette cession ait lieu « avant fin 2018 ». Le groupe pourrait tirer de cette vente 5 milliards d’euros.

sources : AFP.

Partager cet article

2 commentaires à propos de Rumeurs : Marchionne fait le point et confirme la vente officielle d’un actif

mafioli dit : S'abonner 5 September 2017 à 10 h 43 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

Il est complètement fou. Il va rester avec Fiat et jeep ? Ce groupe veut grandir mais il veut tout vendre... incompréhensible. Il faut conserver Maseratti et Alfa dans le groupe car ce n'est pas fiat qui peut faire venir les clients... il faut une vitrine alléchante qui fasse rêver....

  • Alfa Romeo
mafioli dit : S'abonner 6 September 2017 à 8 h 46 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

Je suis dure avec Fiat qui fait de gros effort, mais j'arrive pas à comprendre que l'on évoque la vente de joyaux pareil. Avec tant de potentiel...

  • Alfa

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.