Nouvelle Ferrari Portofino : présentation au salon de Francfort !

Cette année, le salon de Francfort ne sera pas bien gros en nouveautés puisque les marques italiennes du groupe FCA en seront absentes, comme nous le relations ici. Il faudra donc se contenter de ce que proposera Ferrari qui, elle, sera bien là. Et les images du tout nouveau modèle au Cheval Cabré viennent de sortir. Ce modèle, c’est la nouvelle Portofino !

Comme vous le voyez, ce modèle remplace la California T, qui était elle-même un restylage de la California. Ferrari parie donc sur les évolutions en douceur, au point qu’il pourrait devenir difficile de distinguer les générations de modèles, en particulier à l’arrière comme vous le verrez plus bas.

A l’avant, en revanche, on voit tout de suite la filiation avec les autres modèles de la firme, tels les GTC4Lusso et 812 Superfast. On retrouve ainsi les optiques en L (qui dissimulent habilement des entrées d’air) et une large calandre prête à avaler le bitume.

A l’arrière, pas de grosses évolutions et seuls les afficionados du Cavalino Rampante seront capables de reconnaître de derrière cette Portofino par rapport à l’actuelle California T. On retrouve des feux ronds, 4 pots d’échappement et un large diffuseur arrière. Notons que le profil de cette Ferrari a été particulièrement bien étudié pour offrir une impression de véritable coupé, avec une partie arrière pas trop proéminente (souvent le défaut des coupés-cabriolets), avec une inclinaison du coffre qui prolonge les montants arrière du toit pour dessiner un profil de coupé sans cassure. Du beau travail !

Notez que la Portofino est légèrement plus longue (+2 cm) et plus large (+3 cm) que sa devancière, au profit des passagers arrière selon la firme de Maranello.

L’habitacle évolue pour s’aligner là encore sur les autres Ferrari au catalogue. La planche de bord perd notamment son aérateur pour n’en posséder plus que deux en son milieu, en-dessous desquels on trouve un écran tactile de 10,2 pouces.

Enfin, quid des performances pour cette « nouvelle » Ferrari ? Elle conserve le V8 3,9L biturbo qui a été profondément revu. Pistons, bielles, admission et échappement sont nouveaux. La puissance fait ainsi un bond de 40 ch par rapport au précédent modèle avec 600 ch à 7500 trs/mn, contre 560 ch sur la California T. Le couple progresse quant à lui de seulement 5 Nm avec 760 Nm disponibles à 5250 trs/mn.

Selon Ferrari, la Portofino atteint les 100 km/h en 3,5 s et plus de 320 km/h en pointe, soit respectivement 0,1 s et au moins 4 km/h de mieux que le précédent modèle. Pas de chiffre transcendant, donc, mais de l’amélioration permanente.

En revanche, côté dynamisme, Ferrari annonce une auto plus rigide et plus légère, bien que le poids reste encore à connaître. La nouvelle assistance électrique a permis de réduire de 7 % le rapport de direction pour rendre cette dernière plus directe, et le différentiel électronique E-Diff3 a été greffé au train arrière. La répartition des masses est de 46/54 entre l’avant et l’arrière.

Sachez enfin que le nuancier de rouges Ferrari accueille une nouvelle teinte, le Rosso Portofino. Aucune information sur les prix pour le moment.

Au fait, petite question à vous, chers lecteurs. California évoquant les Etats-Unis et Portofino étant le nom d’une charmante ville côtière près de Gênes (chantée d’ailleurs par Dalida (Love in Portofino)), dans quelle catégorie des noms de voitures rangeriez-vous ces deux noms en vous référant à l’article qui l’expliquait ici. A vos claviers pour la réponse ! 😉

Partager cet article
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.