Ventes FCA janvier – mai 2017 en Europe : gadin pour Lancia mais bons chiffres de Giulia, Stelvio, Tipo et Abarth

Le mois de mai aura été un mois relativement calme et sans grandes péripéties. Une évolution également valable pour FCA, à l’exception notable de Lancia, qui chute brutalement en ce mois de mai, alors qu’Alfa Romeo continue de croître et qu’Abarth signe un très bon retour dans les chiffres de ventes.

Résultats par marques : Lancia chute, Alfa Romeo en pleine forme, Abarth revient

7ème position : FIAT, qui maintient sa position au classement, entre Mercedes-Benz (6ème) et Audi (8ème). Avec 370 552 unités écoulées en 5 mois ( +8.5%), la tendance reste à la hausse mais ralentit (+14.4% jusqu’en mars).

25ème position : JEEP, qui garde sa bonne place au classement, toujours devant Smart Ce sont désormais 44 246 unités qui ont été écoulées en 5 mois, soit -1.7%, ce qui rend la croissance atone…

27ème position : ALFA ROMEO, qui maintient sa place gagnée sur Jaguar le mois dernier. Le tout doublé d’une croissance qui se renforce encore un peu en mai, la marque ayant au cumul écoulé 31 133 exemplaires (+41%)…

30ème position : LANCIA. La marque, qui perd une place au classement, a vendu 32 636 unités en 5 mois, soit -5.3%, une chute très prononcée en un mois.

35ème position : ABARTH. Si aucun chiffre de vente n’est détaillé par modèle, la marque au scorpion aura écoulé un total de 8 790 véhicules en  5 mois, soit +33%. Un chiffre qui lui fait dépasser Infiniti ( 6 386 ventes), SsangYong ( 8 115 ventes) et la reproche de Tesla ( 9 168 ventes).

37ème position : MASERATI, grande marque du luxe.  Avec 4 636 ventes ( +75.9%), la marque de Modène voit ses ventes continuer à exploser malgré la faiblesse du volume dans l’absolu et une croissance qui, bien que forte, perd petit à petit (légèrement) en vigueur…

Résultats par modèles

FIAT : Entre autres, une Tipo qui explose les records et les dérivés d’utilitaires en pleine forme !

  • 13ème place : FIAT PANDA, qui repasse à nouveau dans le vert en mai, avec +0.7% (contre -0.1% en avril) ! Un retour à la progression que l’on espère pérenne, d’autant que la Panda se sera écoulée à 92 670  exemplaires, gardant la tête du segment A ! La 3ème de la catégorie, la VW Up! affiche 43 105 ventes  et +0.1 %, soit plus de 2 fois moins de ventes que la Panda !
  • 14ème place : FIAT 500, qui a répandu 89 471 unités de son pot de yaourt, pour un très joli +6.1% de croissance et 1 place gagnée au classement général, avec 20 000 ventes sur le seul mois de mai ! Le pot de yaourt continue donc sur sa lancée, bien que la place de leader de la catégorie soit laissée à sa soeur Panda. L’écart entre les deux soeurs ennemies étant d’environ 3 000 unités sur un total de plus de 180 000 ventes à elles deux en 5 mois, il s’agit d’un beau podium et d’un beau succès pour les puces italiennes…
  • 32ème : FIAT TIPO : 4 places glanées avec le mois de mai, mois durant lequel elle aura écoulé 15 000 unités supplémentaires de sa compacte, pour une 15ème place au général, et la mettant au même niveau de ventes qu’une Peugeot 308 et davantage qu’une Seat Leon ! Au cumul des 5 mois, c’est 61 559 unités écoulées, soit +258.5%. La nouvelle martingale de Fiat dépasse désormais au classement général la très premium BMW Série 1 et se trouve à seulement 400 petits exemplaires de la Mercedes-Benz Classe A, et à 2 000 unités seulement de la  Seat Leon. La Tipo, le début d’ une success-story !
  • 46ème : FIAT 500X. 2 places reprises en mai pour le crossover Fiat et 44 009 exemplaires écoulés, un chiffre pas ridicule mais qui, en pourcentage représente -10.9% par rapport à l’an dernier. Victime collatérale de la Tipo ? Possible.  Malgré tout, on se consolera en se disant qu’il redépasse à nouveau le vieillissant (et moins onéreux) Nissan Juke, avec désormais 2 000 exemplaires de marge en faveur de l’italien, même s’il reste de toute façon 2 fois moins vendu que le (lui aussi moins onéreux) Renault Captur, star de la catégorie.
  • 67ème : FIAT 500L. 4 places reprises au classement pour le minispace Fiat. Le 500L, avec 33 076 ventes, affiche cependant un inquiétant -17.7%, un pourcentage qui s’aggrave de mois en mois…  Le restylage devient important pour pouvoir redonner de la vigueur au minispace de Fiat, qui reste cependant très net leader du segment (peu porteur) des minispaces, son poursuivant, l’Opel Meriva, ayant quant à lui été écoulé à 20 579 unités (-10.5%), devant le Ford B-Max ( 19 105 unités, et -2.1%).
  • 100ème : FIAT PUNTO, aux frontières du Top 100, elle, l’ex-star de la catégorie ! Une situation symbolique et révélatrice de la fin de vie compliquée de ce véhicule. Avec 22 592 exemplaires vendus, c’est un effondrement de -27.1%  (contre -7.8% jusqu’en mars). La Punto accuse le poids des ans et supplie une relève qui ne vient pas. L’italienne est largement moins vendue que sa cousine Ypsilon…
  • 108ème : FIAT DUCATO. Avec encore 8 places glanées avec le mois de mai, et 19 489 ventes, soit +16.7%, voilà un véhicule qui affiche une croissance insolente et le seul à grimper au classement de manière spectaculaire ! De là à bientôt dépasser la Punto…
  • 186ème FIAT QUBO : 6 762 ventes et une croissance, là aussi, toujours exceptionnelle, avec +42% sur un an ! Les ventes deviennent véritablement très intéressantes. Merci au petit restylage qui a l’air de faire du bien à ce mini-ludospace ! … Même si les chiffres sont inférieurs aux plus grands VW Caddy ou Renault Kangoo, le petit italien est bien décidé à ne rien lâcher…
  • 208ème : FIAT 124 SPIDER : Avec ses 4 029 ventes, elle se trouve toujours plus vendue que le Fiat Doblo ! Voilà une bonne nouvelle, même si le nombre d’unités écoulées demeure faible dans l’absolu. Sur le segment des roadsters accessibles (composé de deux modèles seulement) sachez que la Mx-5, sa cousine et rivale, a écoulé 7 442 modèles (-2.1%), soit presque 2 fois plus…
  • 214ème : FIAT DOBLO : 3 places regagnées en mai. Au-delà du yo-yo des places au classement, retenons surtout que le Doblo s’est vendu en 5 mois à 3 587 exemplaires, soit désormais +2.1% de croissance, cette dernière restant donc dans le vert ! Malgré tout, le ludospace Fiat reste toujours à la traîne de ses principaux concurrents de la catégorie des ludospaces… Seul le Mercedes-Benz Citan, cousin du Kangoo, se vend encore moins avec seulement 2 354 unités.
  • 245ème : FIAT TALENTO : seulement 1 987 petits exemplaires, loin des 7 701 Trafic ou 7 078 Vivaro, ses cousins, sans compter les 648 premières unités du dernier des quadruplés : le Nissan NV300.

 

JEEP :  Un Renegade encore costaud… et c’est tout !

  • 62ème : JEEP RENEGADE.  Tel le géant Atlas de la mythologie grecque supportant le poids de la voûte céleste, c’est le Renegade qui supporte à lui seul la croissance de la marque Jeep. Avec 34 989 ventes (+5%), la croissance reste forte bien qu’en ralentissement et le petit crossover urbain italo-américain reste toujours LE succès de Jeep du moment mais le Compass devient urgent pour booster la marque…
  • 203ème : JEEP GRAND CHEROKEE IV (4 879 ventes, -11.1%)… Le grand chef indien semble avoir du mal à retrouver un second souffle en cette année 2017, avec des ventes qui, bien que pas ridicules en nombre, restent fortement orientées à la baisse… Il est évidemment moins vendu que les établis et incontournables concurrents  BMW X5 (16 220 unités, +2.6%), Audi Q7 ( 13 852 unités et -1.5%) ou Range Rover Sport ( 13 401, +4.8%), mais il demeure aussi éloigné d’autres concurrents moins prestigieux tels le Hyundai Santa Fe ( 6 052 ventes) ou le Kia Sorento ( 5 877 ventes). Il va donc falloir réagir car le mastodonte reste assurément un véhicule image pour la marque américaine.
  • 234ème : JEEP CHEROKEE V. Avec seulement 2 733 ventes, le dévissage  s’accélère encore (-39.1% !). Le Cherokee, en pleine crise, se trouve dernier de sa catégorie. La situation devient urgente pour FCA, qui ne semble pas réagir…
  • 248ème : JEEP WRANGLER 1 546 ventes, -0.6%… Voilà un modèle qui reste dans des volumes médiocres, même si la baisse est devenue stagnation. C’est mieux que rien.  Il s’agit donc pour Jeep de réagir là aussi car si ce segment est très marginal dans les ventes, il reste très fort pour l’ image de Jeep !

 

ALFA ROMEO : Une Giulia plus performante qu’on ne le croit et un Stelvio qui démarre très fort !

  • 120ème ALFA ROMEO GIULIETTA : 2 places perdues au classement général, et 15 918 véhicules écoulés (-20.1%) et un Top 100 européen dont elle reste éjectée… La Giulietta, dont la baisse des ventes devient inquiétante, se trouve derrière ses principales concurrentes aussi bien généralistes que premium, devançant seulement parmi les rivales de son rang la très exotique DS 4 (5 751 unités, -33.2%), l’Infiniti Q30 (3 880 unités, +32.9% !) et la Lexus CT ( 3 352 unités, -0.6%) !
  • 158ème ALFA ROMEO GIULIA. Stagnation au classement général mais, sur le seul mois de mai, elle s’est quasiment autant vendue que la Giulietta (!) (2 585 exemplaires contre 2 725 et une 142ème place décrochée !), et se vendant dans sa catégorie davantage que la Toyota Avensis, la Mazda 6, la Jaguar XE et la Peugeot 508. Au cumul des 5 premiers mois, avec 10 999 unités écoulées, la berline italienne maintient sa concurrente la Jaguar XE dans le rétroviseur ( 9 897 unités) et dépasse aussi désormais la très désirable Mazda 6 ( 10 627 exemplaires). La Giulia semble trouver son rythme de croisière…
  • 199ème ALFA ROMEO MiTo qui navigue, comme en 2016, aux alentours du Top 200, affichant un très petit +0.2% de croissance, avec 5 473 unités écoulées. La croissance devient molle, mais la petite italienne ne semble pas vouloir déposer les armes sans avoir combattu et ce, bien qu’elle reste toujours dernière de la catégorie des petites polyvalentes !…
  • 206ème : ALFA ROMEO STELVIO : 16 places prises en 1 mois et désormais 4 376 exemplaires mis à la route en 3 petits mois de commercialisation. Le nouveau porte-étendard de la marque, qui porte sur lui les espoirs de la direction et des fans de la marque, dépasse déjà son cousin et concurrent Jeep CherokeeSurtout, sur le seul mois de mai, il aura décroché la 165ème place (soit pas très loin de la Giulia) et écoulé 1 858 unités, le rendant aussi performant qu’un BMW X4 ( 1 973 ventes) et davantage qu’un Lexus NX ( 1 701). 
  • 289ème : ALFA ROMEO 4C : Avec seulement 362 petites unités écoulées et 3 places perdues au classement, c’est très faible et c’est -42.5% par rapport à l’an dernier à la même période.

 

LANCIA : Ypsilon, un gadin temporaire ?

  • 70ème : LANCIA YPSILON, qui aura écoulé en 5 mois 32 631 exemplaires de sa citadine polyvalente. La croissance s’inverse totalement, avec 6 places perdues et une baisse de -5.1%. (contre +8.1% à fin mars). Souhaitons que cela ne soit qu’un accident de parcours car Lancia a bien besoin de la croissance de l’Ypsilon pour se maintenir encore quelques années, d’autant que la petite italienne, malgré son cantonnement au seul marché italien, se vend presque autant que la très puissante Audi A1 et presque autant que les Kia Rio et Nissan Micra, dépassant même largement sa soeur Fiat Punto.

 

ABARTH : retour dans la course avec des ventes solides !

  •  Pas de ventilation par modèles mais nul doute que ce sont les 595 et 595C qui font l’essentiel des ventes. En tout cas, en  5 mois, avec 8 790 ventes, soit + 33% sur un an, la gamme au Scorpion affiche une santé certaine, s’écoulant  davantage que…Maserati et Infiniti, comme c’était le cas en début d’année, mais aussi désormais plus que la gamme SsangYong, et à quelques encablures seulement de la prestigieuse et très demandée marque Tesla ( 9 168 exemplaires).

 

MASERATI : les vertus du soleil Levant(e)

  • 228ème MASERATI LEVANTE : encore 3 places perdues en mai, mais néanmoins 3 000 unités écoulées en tout ! Le Levante est le modèle Maserati le plus écoulé (et de très loin) de toute la gamme !
  • 252ème MASERATI GHIBLI (1 229 ventes, -40%). La Ghibli continue son dévissage à n’en plus finir, certainement du à l’effet Levante. De plus, par son prix élevé, sa visibilité moindre et ses concessions moins présentes, elle reste logiquement derrière ses concurrentes allemandes, proposées aussi à des tarifs bien plus attractifs.
  • 299ème MASERATI QUATTROPORTE 6. Avec 243 minuscules ventes, c’est peu et la baisse des ventes reste importante pour s’établir à fin mai à -19% ! Là aussi, la grande routière construite à Grugliasco est derrière ses concurrentes allemandes comme anglaises (Jaguar XJ (834 ventes )).
  • 318ème MASERATI GRANCABRIO  (85 petites ventes, et une baisse qui s’établit à -30.9% ) + 327ème MASERATI GRANTURISMO (62 petites ventes, -58.1%). Ce duo de divas italiennes ne semble guère plus se vendre. Espérons que le coup de bistouri apporté fera bientôt repartir les ventes…

 

Que retenir en cette fin mai 2017 ?

Tout d’abord, le mois de mai aura été un mois positif pour l’ensemble du secteur automobile en Europe. Le groupe FCA n’échappe pas à la règle et ses marques subissent une évolution semblable, à l’exception de Lancia qui frise l’accident de parcours. Pendant ce temps là, Alfa Romeo explose ses ventes, Abarth également et Fiat renoue avec des succès plus vus depuis longtemps…

A ce titre, la Tipo est éclairante et semble bien incarner la nouvelle potion magique de la marque italienne. Seule la Punto supplie une relève qui ne vient pas. Chez Jeep, l’arrivée du Compass devient pressante pour prendre le relais de la croissance. Une arrivée prévue début juillet et qui ne devrait plus tarder dans les statistiques mensuelles. Chez Alfa Romeo, si le Stelvio semble bien démarrer, la Giulia semble se vendre bien plus correctement qu’on ne le juge trop souvent. Pour Maserati, il commence à y avoir le feu chez les berlines et les sportives pour seconder le succès du Levante…

Partager cet article

7 commentaires à propos de Ventes FCA janvier – mai 2017 en Europe : gadin pour Lancia mais bons chiffres de Giulia, Stelvio, Tipo et Abarth

Grez dit : S'abonner 20 July 2017 à 18 h 32 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

Des résultats très encourageant pour Alfa Romeo et Fiat. Je commence à croiser pas mal de Tipo dans la circulation et je ne pense pas qu'elle cannibalise les ventes de 500X tant que ça. Il y a certainement un peu moins de ventes à loueur au profit de la Tipo mais pour un modèle qui va sur ces 3 ans les ventes restent à un bon niveau. Abarth continue sont petit bonhomme de chemin et apporte sa pierre à l'édifice. Reste le problème Maserati. A mon avis, en plus des clients qui basculent sur la Levante, les ventes de Ghibli et Quattroporte souffre d'un retard technologique qui est beaucoup plus pénalisant sur ces segments que sur le segment D de la Giulia par exemple. Espérons qu'en plus des feux Full Led d'autres équipements haut de gamme arriveront pour soutenir les ventes de ces modèles. Merci pour cet article. :)

    alexandre dit : S'abonner 21 July 2017 à 18 h 45 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Oui c'est encourageant pour Alfa Romeo. Pour Maserati c'est clair que c'est le Levante qui soutient la marque. C'est pas le micro restylage du GranTurismo qui va changer quelque chose... L'arrivée de l'hybride et de la nouvelle génération sur une nouvelle plateforme se fait attendre. Les concessionnaires vont devoir faire avec encore quelques petites années... Je pense que 2017 sera probablement la meilleure année de Maserati, ensuite sans nouveauté en 2018 ce sera plus difficile.

      sercro dit : S'abonner 22 July 2017 à 8 h 25 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Je ne sais qui est l'auteur de cet article, collaborateur FCA, journaliste indépendant, mais déclarer en titre "Lancia chute" cela relève de l'humour, un peu noir certes, d'un manque d'information, ce dont je doute, ou autre raison. Sachant que l'Ypsilon, est dorénavant réservé au marché italien, un peu plus de 32 000 unités vendues pas si mal. La volonté d'éliminer Lancia est là merci FCA.

      • Lancia
      Frederic B. dit : S'abonner 30 July 2017 à 20 h 09 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      1 0 0 0 0 0

      Hello ! C'est moi l'auteur de l'article. Un passionné de voitures italiennes, ni collaborateur FCA, ni journaliste. Juste très amoureux d'italiennes et avec suffisamment d'esprit critique (au vu de ma formation professionnelle) pour savoir que l'expression "Lancia chute" ne relève nullement de l'humour noir ni d'un manque d'information ;) Quand Lancia passe de +1.3% de croissance à fin avril à -5.1% à fin mai, avec un "beau" -29% sur le seul mois de mai (d'où le renversement de tendance au cumul), je ne sais pas comment vous appelez cela mais moi j'appelle cela un gadin/ une chute/ un plongeon / un effondrement (rayez la mention inutile :D )du à ce mauvais mois de mai. Alors certes, au cumul, la baisse n'est "que" de -5% mais cela s'avère tout de même inquiétant pour la suite... Lancia vendant depuis plusieurs mois sur le seul marché italien (et les marchés d'export ayant eu de toute façon des volumes faibles (sauf peut-être en France, où c'était "honorable" dira-t-on)), la chute lourde du mois de mai est forcément due à une contre-performance sur son marché domestique et pas franchement à grand-chose d'autre... Et c'est aussi inquiétant...

        Grez dit : S'abonner 22 July 2017 à 10 h 07 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        D'après des infos glané par-ci par-la, le mois de juin serait un très très bon mois pour la Giulia, en Italie notamment... Et le Compass devrait commencer à faire des beaux scores à partir de juillet. Croisons les doigts

          Fano dit : S'abonner 22 July 2017 à 22 h 41 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Je suis très déçu de sort réservé à LANCIA, une marque mythique, très prisée partout au monde. Se cantonné au marché italien avec un seul modèle c'est un crève cœur. Je ne comprends pas l’attitude de Marchionne qui cherche à s'allier avec d'autres constructeurs pendant ce temps il tue à petit feu Lancia et Chrysler l'autre monument. Quel dommage, vivement qu'il parte et qu'un autre plus courageux puisse ressusciter toutes les marques du groupe.

            Grez dit : S'abonner 24 July 2017 à 10 h 46 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Il y a le courage et les finances!! Je me demande combien de ceux qui ralent contre la léthargie de la marque Lancia roule en Lancia. Je reste persuadée que même quand les Ypsilon et Delta étaient commercialisé beaucoup avaient préféré partir sur une Clio ou une Golf.

              Laisser un commentaire

              Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

              Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.