FCA ne viendra pas au Salon de Francfort 2017 !

L’info est tombée discrètement il y a quelques jours et pourtant elle a de quoi faire l’effet d’une bombe pour les amateurs d’italiennes que nous sommes. FCA boudera la grand-messe automobile d’Outre-Rhin et ne se rendra pas à Francfort, en septembre prochain, salon en alternance avec Le Mondial de Paris.

Si FCA n’est pas le seul à notifier son absence (Peugeot, DS, Volvo, Mitsubishi, Nissan et Infiniti sont aussi dans le même cas), elle est néanmoins révélatrice d’un mouvement qui s’était déjà aperçu lors de salons internationaux passés.

La question est alors : pourquoi ?

1- Un manque de visibilité ?

En réalité, Francfort est vu comme un salon où les marques allemandes règnent en maître, possédant un hall qui leur est entièrement dédié, où les visiteurs courent en masse, reléguant à la périphérie les autres marques internationales. Alors, manque de visibilité ? C’est une option.

2- Un prix trop élevé ?

Deuxième option, les marques se plaignent de prix d’organisation toujours très (trop) élevés. Et si le retour sur investissement n’est pas jugé assez convaincant (par la signature de bons de commande par exemple), alors certaines marques préfèrent se priver de ce lieu d’accessibilité de leurs modèles au plus grand nombre.

3- Une volonté de se distinguer ?

Certaines marques, comme Volvo, font désormais souvent le choix de bouder les salons internationaux pour se concentrer sur des événements de communication plus originaux, plus premium, réservés à une clientèle fidèle. Alors FCA voudrait-il faire pareil ? C’est discutable car rien n’a jamais laissé présager de ce genre de comportement. Et FCA gère des marques qui ne sont pas forcément associés à des comportements éclectiques voire relevant du snobisme (comme Fiat et Jeep, marques assez populaires dans leur esprit). Quant à Alfa Romeo, il faudrait déjà reconstruire le vivier de clientèle et gérer le service qui se veut premium. Alors, un comportement de refus dans la rencontre avec le chaland serait à tout le moins malvenu et contre-productif… C’est donc une option assez peu crédible pour FCA.

On notera malgré tout que le groupe italo-américain a, dans le passé, chercher à se distinguer sur les salons, mais de manière différente. On pensera ainsi au yacht Riva exposé à Paris en septembre dernier, en lien avec la 500Riva qui y était exposée. On pensera à la 500 géante qui faisait office de décor à Paris il y a quelques années. Enfin, et plus bizarrement, à cette ineptie qui avait consisté en une exposition de seules 500 (toujours au Mondial de Paris, il y a quelques années), sous prétexte que « les autres modèles pouvaient être vus en concession ». Certains dirigeants du groupe avaient applaudi et narré que ce serait là le fonctionnement ordinaire, désormais, de n’exposer que les seules nouveautés. Au vu du changement de pied observé depuis, on se doute que le succès n’a certainement pas été au rendez-vous et la démarche pas du tout comprise par les visiteurs. Une ineptie, donc, et abandonnée. Et c’est tant mieux !

4- Tout simplement rien à présenter de nouveau ?

C’est peut-être là l’option la plus alarmante pour nous. Si FCA ne vient pas, c’est peut-être, et tout simplement, qu’il n’aura rien à présenter. Pas grave pourrez-vous dire, il y a bien d’autres salons où exposer. Certes, mais Francfort, ce n’est pas n’importe lequel. C’est un salon EUROPEEN. Et à ce titre, il est nécessaire quand on veut y exposer des modèles à vendre sur notre marché, au moins à court terme.

Cela signifie une chose principale : La future Punto est à oublier pour 2017 chez nous. En effet, où la présenter ? Genève est passée, Francfort ne sera pas. Ce n’est pas en Chine, où Fiat se retire, ni à Los Angeles, où elle ne sera pas vendue, que la présentation se fera. Soit une présentation de future Punto repoussée au mieux au salon de Genève 2018… C’est inquiétant !

De même, comment faire passer le restylage de la Panda, de la 500L ? Où sera le futur SUV de segment C, dont Fiat manque temps ? Pour Fiat, il faut donc soit s’attendre à des présentations de modèles mineurs (type restylage Panda et 500L) hors salons et directement en concessions (mode de communication minime), soit s’attendre à une année 2017 sans nouveauté du tout, laissant Fiat attendre la dynamique des ventes de la Tipo se tasser avant de vouloir repartir de l’avant… Un choix dangereux car de nombreux modèles vieillissent…

Si c’est moins gênant pour Jeep (le Compass arrive bientôt et la gamme est complète, d’autant que le marché américain reste une base solide pour la présentation de nouveautés), c’est aussi une question que l’on peut se poser pour Alfa Romeo. La marque au Biscione va-t-elle à nouveau tout miser sur le marché américain (tel Los Angeles pour présenter le Stelvio) pour de futures présentations ? C’est possible. En tout cas, il vaut mieux pour ne pas voir le rythme des nouveautés faiblir et pour continuer à regagner la confiance des journalistes essayeurs, des analystes du marché et des clients potentiels…

Rien en revanche n’a filtré sur Maserati, qui aurait elle aussi, besoin d’autre chose que du seul Levante pour assurer sa croissance.

Partager cet article

5 commentaires à propos de FCA ne viendra pas au Salon de Francfort 2017 !

mafioli dit : S'abonner 11 April 2017 à 8 h 54 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

Ils ont bien fait, les salons vont petit à petit diminuer en importance. D'autres marques le font aussi donc pas de quoi s'inquiéter. Celà peut être aussi une forme d’avertissement pour les salons qui peut être devraient se remettre en question sur le concept de ces grandes messes. Et le nombre de nouveauté chez FCA depuis 2 ans est impressionnant, pas besoin d'aller à Francfort qui est un salon pour les chauvins allemands. Non merci! Qu’ils se regardent le nombril tous seul.

  • Alfa Romeo
vincent dit : S'abonner 11 April 2017 à 14 h 50 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

je crois LIKE que vous bien résumé . Rien a dire . Ok avec vous .

  • alfa,fiat AU PLURIEL
sebastien dit : S'abonner 12 April 2017 à 9 h 52 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 1 0 0 0

On dirait qu'il y a confusion entre les pseudos et le label "Like"...

  • Alfa
squirrel78 dit : S'abonner 12 April 2017 à 11 h 06 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
4 0 0 0 0 0

Peut-être aussi que FCA veut manifester son irritation suite à la polémique avec le ministre allemand de l'environnement sur les tests CO2 de certains de ses modèles diesel...

    Grez dit : S'abonner 13 April 2017 à 11 h 56 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Je penche pour la première hypothèse. Il vaut mieux mettre les moyens sur les salons avec plus de visibilité. En Allemagne il n'y en a que pour les marques Allemande(normal mais quand même...) Alors que des salons comme Paris ou encore mieux, Genève seront plus "équilibré" niveau visibilité.

      Laisser un commentaire

      Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

      Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.