Roberto Fedeli, directeur technique d’Alfa Romeo, parle des futurs modèles

Roberto Fedeli, directeur technique des marques Alfa Romeo et Maserati, a répondu aux questions du magazine italien automoto.it et a révélé un certain nombre d’informations au sujet des futurs modèles Alfa Romeo.

Les futurs modèles : grande berline segment E et compact segment C

Roberto Fedeli est assez clair en ce qui concerne les futurs modèles Alfa Romeo, ce sera une grande berline de segment E qui succédera à l’Alfa Romeo 166 et une compact de segment C qui succédera à l’Alfa Romeo Giulietta. Une information qui n’est pas réellement une surprise car, après le Stelvio entre 2017 et 2020, la marque italienne promet 6 nouvelles Alfa Romeo basées sur la plateforme Giorgio. Toutefois, là où le big boss Sergio Marchionne semble vouloir privilégier un SUV plus petit et un autre plus grand que le Stelvio, Roberto Fedeli semble mettre la priorité sur une grande berline et une compact.

alfa-romeo-roadmap-2017---2020

Le CTO confirme que le projet Alfa Romeo Giulia SW a bien existé toutefois il est rangé dans un tiroir pour le moment. La priorité est de faire une gamme qui couvre tous les segments avant de développer des variantes SW ou coupé.

Roberto Fedeli compare même la marque Alfa Romeo à Apple : « lorsque Steve Jobs est retourné chez Apple, il a retrouvé une marque en crise. Pour relancer l’entreprise, il a totalement redémarré la gamme de produits en lançant le premier iMac en 1998. Un seul modèle, haut de gamme, avec un contenu technique fantastique. D’une certaine manière, nous voulons faire la même chose avec Alfa Romeo ». On lui souhaite le même succès qu’Apple…

La future Giulietta : propulsion ou traction

S’il est plutôt évidant que la grande berline sera proposée en quatre roues motri eces, rien n’a encore été décidé pour la Giulietta. La plateforme Giorgio pourra sans problème être utilisée pour la future Giulietta mais pour une histoire de coût et de qualité, deux projets sont en cours : une Giulietta traction et une Giulietta propulsion.

Photoshop de la nouvelle Alfa Romeo Giulietta

Le meilleur des deux projets sera celui retenu pour la production. Quant on connait le temps de développement d’une voiture, c’est la preuve que la nouvelle Alfa Romeo Giulietta n’est pas pour 2018 !

Giulia et Stelvio : phares full-LED pour bientôt

Alors qu’Alfa Romeo utilise la technologie Xenon pour ses phares, les concurrents (notamment Allemands) proposent de la technologie full-LED. Conscient que les clients sont attentifs à ce genre de technologie, Roberto Fedeli a confirmé que les Giulia et Stelvio seront bientôt disponibles (surement en option) lstrong>avec des phares full-LED.

Apple CarPlay et Android Auto pour cet été

Le directeur technique d’Alfa Romeo a également confirmé que côté « infodivertissement », c’est à dire le système multimédia de la voiture, Alfa Romeo n’est pas encore au niveau de certains concurrents. Il met ce retard sur le fait que, même si Magneti Marelli (société du groupe FCA) propose des systèmes multimédias très complets pour d’autres marques, Alfa Romeo a du partir de zéro avec les Giulia et Stelvio. Partir de zéro dit donner des priorités au niveaux des ressources : moteur, plateforme, arbre de transmission en fibre de carbone, système de direction, etc. L’infodivertissement n’a donc pas été une priorité.

Android Auto et Apple CarPlay pour juin 2017 !

Bonne nouvelle, dès le mois de juin une mise à jour sera proposée afin de faire profiter des technologies Apple CarPlay et Android Auto aux Giulia et Stelvio. Cette mise à jour pourra se faire à distance de la même manière que Tesla.

MAJ : Roberto Fedeli ne précise pas si cette mise à jour sera uniquement du logiciel (software) ou également au niveau du matériel (hardware). Son souhait est à terme de pouvoir proposer des mises à jour à distance de la même manière que Tesla, sans préciser de date.

Source de l’interview : automoto.it

18
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
10 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
10 Auteurs du commentaire
StanislasChalchatalexandresquirrel78Grez Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Damien
Invité
Damien

Cela semble contradictoire en effet aux propos tenus par le Sergio Marchione,que l’on peut lire sur Caradisiac (je me permets de vous glisser le lien, sans vouloir leur faire de la pub !.. http://www.caradisiac.com/alfa-romeo-confirme-deux-suv-supplementaires-112770.htm) qui précisait que les deux prochains modèles allaient bien être des SUV.. Qui faut-il écouter ? Quand au système d’infodiverstissement, pourquoi sont-ils partis de zéro ?? Tout le monde s’accorde à dire que le système Uconnect utilisé par Fiat/Jeep/Maserati/Chrysler/Dodge etc. est l’un des meilleurs qui existent sur le marché.. Je ne comprends pas.

Grez
Invité
Grez

Ce qui est intéressant, c’est que les employés de la marque travail beaucoup en ce moment et donne bon espoir que le plan de relance Alfa soit cette fois ci la bonne. Tout n’est pas parfait encore mais ça prends un chemin intéressant.

Arnaud Campion
Editor

Bonjour, A priori il ya une interprétation du journiliste Italien, Roberto Fideli aurait parlé de modèle du segment E et C alors que le journaliste aurait traduit berline segment C et E. 2 nouveaux modèles sont attendus en 2018, la berline et le SUV seglent E puis en 2019, la berline et le SUV de segment C. Uconnect n’accepte pas Carplay et Android Auto contrairement aux derniers modèles sortis chez les Allemands, la mise à jour permettra la compatibilité avec ces sytèmes.

J
Invité
J

Le système U-connect est trop connoté Chrysler/Jeep. Des client américains sont déçu de trouver ce système dans les Maserati, non pas qu’il soit mauvais, mais pas assez exclusif.

benitop
Invité
benitop

Excusez-moi mais je pense que vous avez mal traduit un point de l’interview concernant l’apparition de CARPLAY/ANDROID AUTO: Roberto Fedeli dit qu’ils apparaitront en juin 2017 sous forme d’une mise à jour dont il ne précise pas si elle sera logicielle ou matérielle (certains concessionnaires parlent d’un upgrade hardware obligatoire). Dans tous les cas cela ne ce fera pas sous forme d’une mise à jour à distance ! Fedeli dit simplement que par ailleurs le système d’infotainment évoluera dans le futur (pas en juin 2017!) pour permettre des MAJ à distance via la 4G comme le fait actuellement TESLA !

J
Invité
J

Oui, mais c’est également pour cela qu’alfa n’utilise pas le U-connect. Ce n’est pas mon opinion, mais le souhait de FCA. Ils feront évoluer le nouveau système, et j’imagine qu’il sera un jour plus ou moins commun avec Maserati. Cela interviendra sans doute avec l’utilisation de la plateforme giogio

J
Invité
J

J’ai lu qu’alfa avait déjà dans ses cartons une molette avec face tactile…

Grez
Invité
Grez

Fin d’année 2017 je pense.

MAX
Invité
MAX

Entretien très intéressant entre Walter De Silva et Quattroruote! Bien entendu en italien je pense que certains d’entre-vous comprennent et/ou parlent l’italien?! Ecoutez-bien ce qu’il dit à propos de son Amour pour ALFA , de Wolkswagen et l’essentiel … Winterkorn lui a fait vraiment confiance! C’est De Silva qui a inventé le nouveau style Audi et surtout sa calandre! D’ailleurs les nouveaux ont du mal à sortir qqle chose de différent. Comme le dit De Silva son fil rouge était la simplicité du Design mais pas facile à réaliser. Vers la fin il parle de façon très rapide sans le dire de l’automobile autonome … qu’il n’aime pas du tout. Pour finir, il aurait aimé dessiner la Giulia mais ne donne pas son avis quant à l’actuel car la 156 était une traction et la Giulia une propulsion. Donc pour lui, très différent. Il ne le cite pas ainsi dans l’interview mais fait comprendre que le résultat ne peut pas être le même. Enfin pour finir, pour lui il y a deux choses en mouvement qui le passionne qu’il trouve sexy : l’automobile et les chaussures pour femmes VIDEO, Videointervista di RUOTECLASSICHE a Walter De Silva. « Semplicità » e « curiosità », una dichiarazione d’amore per l’Alfa Romeo (« La mia fidanzata! ») e una splendida serie di riflessioni sul mestiere del car designer…aneddoti, BMW prese e copio’ le alfa degli anni 60-70… la sua amata 156….. (l’intervista « cartacea » sul numero di marzo della rivista RUOTECLASSICHE ).ita http://ruoteclassiche.quattroruote.it/

MAX
Invité
MAX

J’ai posté un commentaire hier soi et il n’apparaît tjrs pas

squirrel78
Invité
squirrel78

On nage toujours dans la plus extrême des confusions concernant la stratégie d’Alfa Romeo. Selon la revue britannique Autoexpress citant Reid Bigland à Genève (cf. le blog Alfa Giulietta), il n’y aurait pas de place, en tout cas sur le marché nord-américain pour les MiTo et Giulietta car elles sont trop « européennes » et pas assez haut de gamme, Alfa accorderait à l’avenir la priorité aux SUV. Doit-on en conclure que la remplaçante de la Giulietta serait réservée à l’Europe et ceci est-il cohérent avec la stratégie « mondiale » d’Alfa? On s’y perd un peu… http://www.autoexpress.co.uk/alfa-romeo/mito/98832/alfa-romeo-mito-and-giulietta-facing-the-axe

Chalchat
Invité
Chalchat

Je pense que la marque alfa romeo est bien morte, car il n’y a aucune coerrance ds les differents propos et d’autre part la marque est tomber aux oubliettes pas acheteurs et puristes alfa ce qui est quand meme mon cas (middlefinger)

Stanislas
Invité
Stanislas

La marque morte pour certains a tout de même sorti la meilleure berline de son segment, la Giulia, et le meilleur SUV du marché, le Stelvio. Pour le coup les acheteurs et puristes reconnaissent les énormes qualités des deux dernières Alfa. Par ailleurs la marque progresse à peu près partout. Ce sont des détracteurs de la marque ou des nostalgiques de je ne sais quelle époque qui veulent voir morte Alfa Romeo.