Ventes FCA en Europe de janvier à novembre 2016 : bonnes nouvelles pour Abarth et Giulia

FCA Fiat Chrysler Automobile

Voici venue l’heure des chiffres de ventes en Europe du groupe FCA, cette fois pour la quasi-totalité de l’année, à savoir les 11 premiers mois 2016, de janvier à novembre inclus. Un mois de novembre qui aura vu quelques bonnes nouvelles…

 

Résultats par marques : 1ère apparition d’Abarth en marque à part entière !

9ème position : FIAT, qui continue à garder sa 9ème position, avec 676 985 unités (+12.2%). L’écart avec BMW (8ème) s’est accru mais la raison en revient aux unités d’Abarth qui ont été retranchées pour être désormais comptabilisées à part.

26ème position : JEEP, toujours derrière Smart La marque a écoulé 96 014 véhicules vendus (+20.2%), continue donc à convaincre les acheteurs et devrait dépasser les 100 000 exemplaires sur l’année ! Mais attention : comme nous l’observons depuis un certain temps, la croissance de la marque repose sur un seul modèle…

28ème position : LANCIA. Avec 62 713 ventes (+9.9%), la marque turinoise conserve une tendance positive

31ème position : ALFA ROMEO, qui reste toujours derrière Jaguar… !  Avec 60 031 ventes (+14.6%), la marque milanaise voit sa croissance s’amplifier petit à petit…

35ème position : ABARTH. Avec 13 750 bolides mis à la route sur 11 mois, la marque au scorpion affiche un joli +36% !

38ème position : MASERATI, qui se trouve toujours derrière Tesla, autre grande marque du luxe.  Avec 6 991 véhicules vendus (+21.3%), la marque de Modène voit ses ventes à nouveau en pleine croissance malgré la faiblesse du volume dans l’absolu… L’effet Levante évidemment…

 

 

Résultats par modèles

FIAT :  On continue sur la lancée !

  • 14ème place : FIAT PANDA, 177 911 ventes et +11.8% sur 11 mois. Elle garde la tête du segment A, avec une croissance forte ! La 3ème, la VW Up!, est toujours en chute (- 7.8% à 89 866 unités), soit deux fois moins de ventes que la Panda !
  • 17ème place : FIAT 500, 169 952 ventes et +1.4% de croissance ! Le pot de yaourt continue à afficher une (petite) croissance et suit toujours son bonhomme de chemin, avec une place de leader de la catégorie laissée à sa soeur Panda. L’écart entre les deux soeurs ennemies est de 8 000 unités à fin novembre sur un total de près de 350 000 ventes à elles deux en 11 mois. Un beau podium pour les petites italiennes
  • 41ème : FIAT 500X, qui continue à conserver sa belle position au classement général des modèles. 3ème modèle le plus vendu chez Fiat, avec 97 938 unités écoulées en 11 mois (+49.1% sur un an!), il devance assez largement le pionnier de la catégorie, le Nissan Juke (90 005 unités, -5%), avec presque 8 000 unités d’écart entre l’italien et le japonais… Le 500X demeure 4ème de son segment de marché, cependant deux fois moins vendu que le  Renault Captur (n°1 à près de 200 000 exemplaires).
  • 55ème : FIAT 500L, qui continue à naviguer aux alentours du Top 50 européen et se retrouve écoulée à 77 199 exemplaires sur 11 mois. Les ventes restent dans le vert sur 3 mois consécutifs (mais de peu !), à +0.3% à fin novembre, après un début d’année très difficile… (-12% sur le premier quadrimestre). On notera tout de même 20 000 exemplaires d’écart entre la 500L et la 500X, même si le petit monospace italo-serbe n’a pas encore dit son dernier mot, étant toujours très net leader du segment (peu porteur) des minispaces, son poursuivant, l’Opel Meriva, ayant quant à lui écoulé 45 283 unités (-9.1%). Viennent ensuite le Ford B-Max (38 034 unités, et -12.3%) et le Citroën C3 Picasso ( 35 235, -3.9%).
  • 84ème : FIAT PUNTO, 59 314 unités (-20.9%). La mamie de la marque voit ses ventes s’orienter encore davantage à la baisse, prouvant que la Punto accuse le poids des ans. L’italienne est toujours moins vendue que la petite Ypsilon (!!), mais se fait aussi dépasser par la Kia Rio, devançant cependant encore la Nissan Micra… Peut-on s’en consoler ?
  • 91ème : FIAT TIPO : 53 416 exemplaires écoulés et encore 2 petites places de gagnées au classement en 1 mois pour celle qui voit l’ensemble de ses carrosseries être désormais proposées… 49ème sur le seul mois de novembre, de quoi laisser présager d’une très bonne année 2017
  • 138ème : FIAT DUCATO, 28 800 ventes (+14.3%). 2ème du segment des fourgons familiaux, derrière le VW T6 (à plus de 60 000 exemplaires, +9.3%) et devant le Mercedes-Benz Classe V (26 702 unités, +37%), autrement plus luxueux ! Fiat reste donc l’un des leaders des véhicules familiaux dérivés d’utilitairesmais très loin du n°1 VW
  • 198ème FIAT QUBO : 9 872 ventes (+5.9%). Voilà un petit restylage qui a l’air de faire du bien à ce mini-ludospace, avec une croissance qui s’affirme depuis quelques mois… Même si les chiffres sont faibles dans l’absolu et nettement derrière les plus grands VW Caddy ou Renault Kangoo, le petit italien reste toujours le plus vendu du  trinôme Qubo / Bipper / Nemo, (9 872 ventes contre 845 pour le Citroën Nemo et 828 pour le Peugeot Bipper (soit un rapport de plus de 1 pour 11 !)
  • 216ème : FIAT DOBLO : 7 284 ventes (-20.6%). Le ludospace Fiat reste franchement à la peine face à ses principaux concurrents de la catégorie des ludospaces… Seul le Mercedes-Benz Citan, cousin du Kangoo, se vend encore moins avec seulement 4 355 unités.
  • 241ème : FIAT 124 SPIDER : Avec 3 405 petits exemplaires, c’est encore faible mais c’est à saluer…
  • 242ème : FIAT FREEMONT : Avec -75.8% sur les 11 premiers mois 2016 et seulement 3 051 unités écoulées (soit seulement 5 de plus en novembre !), nous vivons les derniers mois de présence dans les statistiques de l’américano-italien qui aura au moins permis d’étoffer la gamme Fiat à peu de frais pendant les années de vaches maigres, avec un véhicule dont le ticket s’établissait à plus de 25 000€, ce qui n’est pas si fréquent chez Fiat…
  • 289ème : FIAT TALENTO : Notons les 684 petits exemplaires d’une autre nouvelle Fiat…Là aussi, c’est encore peu

 

 

JEEP :  Heureusement qu’il y a le Renegade !

  • 62ème : JEEP RENEGADE.  Avec ses 70 772 ventes (+42.4%), le petit crossover urbain italo-américain reste toujours LE succès de Jeep du moment.  Notons par ailleurs qu’il possède, depuis septembre, une avance sur deux de ses concurrents : le Suzuki Vitara ( à 68 259 unités)et le Citroën C4 Cactus (à 66 832 unités)… C’est à saluer !
  • 190ème : JEEP GRAND CHEROKEE IV (11 813 ventes, -5.5%). Le grand chef indien voit ses ventes continuer à s’effriter… Même s’il est moins vendu que les établis et incontournables concurrents BMW X5 (34 352 unités, -0.4%), Volvo XC90 ( 32 156 unités, + 101.2% !!) ou Audi Q7 ( 30 014 unités et +60.4%), il reste à des niveaux de vente peu éloignés de concurrents tout aussi établis tels le Hyundai Santa Fe ( 14 568 ventes), le Kia Sorento ( 14 348)ou encore le Land-Rover Discovery IV (12 560) et dépasse même le BMW X6 II (11 498 unités) ou encore le Lexus RX « 4 » ( 7 991 unités). Assurément un véhicule image pour la marque américaine.
  • 201ème : JEEP CHEROKEE V. Avec seulement 9 088 unités vendues et un peu reluisant -20.9% et une sortie officielle du Top 200, nul besoin de préciser que le Sioux reste toujours en mauvaise posture, avec une chute toujours vertigineuse. Présenté par FCA comme concurrent direct des SUV premium, c’est donc à eux qu’il faut le comparer en termes de ventes. Pas de surprise, il est derrière l’intégralité de ses concurrents et dernier de son segment. Autrement dit, il faudrait que FCA réagisse s’il ne veut pas voir son Indien quitter le sentier du segment…
  • 238ème JEEP WRANGLER3 850 ventes, -31.2%. Le Wrangler ne va pas fort et semble toujours pris dans une spirale infernale de la chute ! Dans le segment des tout-terrains « purs et durs », il est désormais 4ème et dernier du segment, à bonne distance de ses deux principaux « rivaux » : le Toyota Land Cruiser (5 864 ventes, +2.9%) leader du segment, mais aussi désormais le Mitsubishi Pajero (5 098 ventes (-7.5%)) et le Mercedes-Benz Classe G, lui aussi devant l’américain (4 011 ventes et un très joli +54% !). Il s’agit donc pour Jeep de réagir très rapidement car si ce segment est très marginal dans les ventes, il reste très fort pour l’ image de Jeep ! Espérons que le retour du diesel CRD mis aux normes lui permettra de remonter la pente

 

 

LANCIA : Ypsilon, seule au monde !

  • 77ème LANCIA YPSILON, qui aura perdu 3 places de plus en novembre mais aura écoulé en 11 mois 62 589 exemplaires de sa citadine polyvalente. (+14 %). Les ventes restent donc toujours très orientées à la hausse. L’affection pour la petite transalpine est en effet bien ancréemais en Italie seulement, quasiment le seul marché où la marque est désormais distribuée ! On remarquera par ailleurs que l’Ypsilon représente plus de 99.5% des ventes de la marque ! Elle devance, en Europe, sa soeur Fiat Punto mais aussi la Nissan Micra et la Suzuki Swift.

 

 

ALFA ROMEO : En 1 mois, Giulia dépasse 4 concurrentes… et pas des moindres !

  • 109ème ALFA ROMEO GIULIETTA, avec 38 480 véhicules écoulés (=) et un Top 100 européen dont elle reste encore éjectée, quand sa soeur Tipo l’a atteint ! La croissance reste atone à fin novembre pour la compacte milanaise ! La Giulietta se trouve derrière ses concurrentes aussi bien généralistes que premium, devançant seulement parmi les rivales de son rang la très exotique DS 4 ( 16 818 unités, +4 %) !
  • 191ème ALFA ROMEO MiTo qui, avec seulement 11 754 ventes (soit -8.7%), ne fait pas de miracle mais cherche néanmoins à redresser la barre avec une baisse moins prononcée (-16% jusqu’en août…). Elle signe cependant toujours la plus mauvaise performance en termes de ventes de la catégorie des petites polyvalentes, se faisant même coiffée au poteau par  la très exotique BMW I3 ! Pauvre MiTo !…
  • 204ème ALFA ROMEO GIULIA. 10 places gagnées en novembre, après 8 en octobre, c’est un début encourageant ! Pour l’heure, avec 8 651 unités écoulées en novembre, soit 2 000 de plus en un mois, elle se permet de dépasser 4 concurrentes d’un coup ! Il s’agit de la Subaru Outback ( 7 488 exemplaires), la Volvo S60 (7 861 unités, mais le break V60 est comptabilisé à part), la Kia Optima à 8 424 unités et qui vient d’être renouvelée et enfin la DS 5, le haut de gamme français ( 8 549 unités). Nul doute qu’elle ne devrait faire qu’une bouchée en décembre de la vieillissante Citroën C5, à seulement 200 exemplaires d’écart… Surtout, sur le seul mois de novembre, ses 2 000 exemplaires écoulés la mettent au même niveau que la très belle Mazda 6 ( 1 897 unités) et nettement devant la … Jaguar XE ( 1 537 unités) ! De bon augure pour la suite ?
  • 279ème ALFA ROMEO 4C. Véhicule image mais qui génère peu de volumes, avec 1 123 exemplaires sur les 11 premiers mois 2016, soit seulement 41 de plus en un mois (pas de chiffres sur la répartition des ventes entre le coupé et le cabriolet). Si c’est anecdotique, c’est toujours +14% par rapport à 2015…

 

 

ABARTH : Des ventes en très nette hausse. Merci la nouvelle collection Abarth !

  • Avec 13 750 unités écoulées en 11 mois et +36%, nul doute que la petite firme au Scorpion terminera l’année 2016 sur de bons souvenirs et une bonne  lancée. Je n’ai aucun chiffre plus précis à vous proposer mais il est évident que la petite 595 et sa version découvrable 595C doivent représenter l’écrasante majorité (pour ne pas dire la quasi-totalité) des ventes de la marque. Le restylage apporté en 2016 lui aura donné un vrai coup de fouet. Au vu des faibles chiffres de la Fiat 124 Spider vus plus haut, la version sportive doit être encore moins vendue…

 

 

MASERATI : Les vertus du Soleil Levant(e)…

  • 236ème MASERATI GHIBLI (3 998 ventes, -9.4%). On notera que la Ghibli voit toujours ses ventes s’éroder, et de manière de plus en plus soutenueSeulement 200 exemplaires écoulés en novembre, la Ghibli souffre… De plus, par son prix élevé, sa visibilité moindre et ses concessions moins présentes, elle reste logiquement derrière ses concurrentes allemandes, proposées aussi à des tarifs plus attractifs. Elle reste en revanche toujours devant la Lexus GS  (1 927 ventes, +49.6% !).
  • 264ème MASERATI LEVANTE : 6 places gagnées à fin novembre, 500 unités de plus en un mois pour un total de 1 809 unités, c’est-à-dire déjà 3 fois plus que de Quattroporte ! Nul doute que c’est sur ce nouveau mastodonte de la route que repose la croissance de la marque pour l’avenir.
  • 290ème  MASERATI QUATTROPORTE 6. Avec 652 ventes, c’est peu et la baisse des ventes s’accentue pour s’établir à -15.2% ! Avec des chiffres si faibles et de surcroît en baisse prononcée, pas de miracle, la grande routière construite à Grugliasco est derrière ses concurrentes allemandes comme anglaises (Jaguar XJ (1 712 ventes soit + 19%)).
  • 310ème MASERATI GRANTURISMO (297 ventes, -3.6%) et 318ème MASERATI GRANCABRIO  (212 ventes, -6.2% ). Ce duo de divas italiennes se vend toujours en faveur du coupé mais avec des ventes faibles pour les deux modèles…  L’âge se faire sentir… Bientôt la relève ?

 

 

BILAN : Que retenir à l’approche de la fin d’année ?

D’abord, il semble qu’il y a bien du vent dans les voiles chez FCA ! L’arrivée de nouveaux modèles en l’espace de quelques mois en fait foi. Giulia, Tipo 5 portes, 124 Spider, Talento et Levante, c’est très encourageant. Certains modèles semblent d’ores-et-déjà s’établir comme des figures de proue de la marque (Tipo chez Fiat, Levante chez Maserati…). On sent aussi que Fiat a encore des atouts dans sa manche avec un très beau duo Panda/500 qui domine largement le segment A, une 500X qui manoeuvre bien, la fameuse Tipo qui pourrait bien être le succès que Fiat et les Fiatistes n’attendaient plus dans le segment des compactes, une 500L qui reste dans le vert, un Ducato toujours performant dans sa catégorie et quelques (maigres pour l’instant) exemplaires de 124 Spider et de talento…

Chez Lancia, malgré un unique modèle au catalogue,  la petite Ypsilon semble ne pas souffrir de son cantonnement au marché italien avec des ventes qui donnent toujours le sourire. Alfa Romeo voit désormais la Giulia entrer plus vivement dans la danse, ce qui permet à la croissance globale de la marque d’afficher un bon sourire…. A confirmer !

Jeep continue de surperformer malgré un Renegade qui cache mal la détresse des Cherokee et Wrangler… En espérant pour ce dernier que le retour des moteurs diesel lui redonnent le sourire dans les ventes…

Abarth explose ses ventes et est désormais comptabilisée comme une marque à part entière. malgré l’absence de chiffres plus détaillés, c’est déjà un très bon indicateur… Et nul besoin d’être devin pour deviner quel modèle fait sourire la marque…

Quant à Maserati, qui fonde beaucoup d’espoirs sur le tout nouveau Levante, elle semble avoir un avenir assez dégagé en Europe pour les mois à venir…mMême si la Ghibli, elle, semble s’affaisser…

Partager cet article

10 commentaires à propos de Ventes FCA en Europe de janvier à novembre 2016 : bonnes nouvelles pour Abarth et Giulia

Grez dit : S'abonner 20 January 2017 à 12 h 33 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Très bon score d' Abarth qui peux commencer éspérer passer une belle année 2017.Giulia qui commence à trouver un rythme de croisière intéressant et je pense que le Stelvio qui arrivera en concession aidera en ramenant des prospects supplémentaires qui peuvent éventuellement s'intéresser à la Giulia. Par contre la Giulietta va avoir une fin de vie compliqué tant la différence technique donne un coup de vieux et je ne parle pas de la Mito.Chez Fiat les voyants sont dans le vert en attendant la prochaine vague de nouveauté, Punto notamment.Chez Jeep, le Renegade fait bien le job, mais l'arrivée du Compass devient important. Ca devrait permettre à la marque d'avoir 2 véhicules à volume.Merci pour l'article.

    Alexandre Filluzeau dit : S'abonner 20 January 2017 à 18 h 59 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Je suis d'accord avec toi pour la Giulietta. Quand en concession on montera dans la Giulia ou le Stelvio, difficile de monter à bord d'une Giulietta et une MiTo... L'année 2017 sera peut être plus difficile pour ces deux modèles.

      Grez dit : S'abonner 20 January 2017 à 19 h 31 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Plus que l'intérieur, c'est la partie technique qui va faire mal. Esthétiquement les modèles sont toujours dans le coup(du moins pour l’extérieur) mais ça sera de plus en plus difficile de soutenir la comparaison.

        dna-adn dit : S'abonner 21 January 2017 à 13 h 33 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        L'avantage avec les italiennes, c'est que stylistiquement parlant elles ne se démodent pas vraiment. Je me retourne encore au passage d'un Brera ou même d'un Gt... C'est vrai que 7 ans pour une compacte comme la Giulietta ça commence à faire ! Question agrément de conduite, elle reste dans le coup avec un bon châssis et des moteurs à la page, mais les gens ont besoin de nouveauté c'est comme ça...Par contre quand sa remplaçante va arriver, je pense que comme la Giulia elle va mettre une bonne claque à ses concurrentes. Elle devrait être la seule propulsion du segment, puisque BMW y renonce pour la série 1... Il faut espérer un style un peu plus exubérant que sur la familiale, pour moi ce sera un sacré challenge pour les designers de jeter la Giulietta aux oubliettes...

          Grez dit : S'abonner 21 January 2017 à 14 h 29 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Je ne suis jamais inquiet pour le style Alfa Romeo. La Giulia avait la lourde tache de plaire au plus grand nombre. Malgré tout le style de la voiture reste très dynamique et fait pour moi plus référence à une 156 Phase 2 que Série 3. Sur la prochaine Giulietta, comme elle sera principalement destiné à l' Europe, il y aura certainement un peu plus de "risque" niveau design. Par contre, c'est sur qu'avec la plateforme Giorgio, elle sera extraordinaire en conduite

            squirrel78 dit : S'abonner 21 January 2017 à 14 h 55 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Sur la Giulia, tous les indices de ces derniers mois semblent montrer que la mayonnaise est en train de prendre, cf. les informations (sur " Club Alfa") selon lesquelles les ventes de la Giulia auprès des particuliers en Italie ont dépassé en 2016 celles de Mercedes (Classe C), BMW (série 3) et Audi (A4). Je suppose -ce n'est pas clair dans le commentaire- qu'il s'agit des ventes depuis le début de la commercialisation (été) et sur des modèles identiques (berlines, hors par exemple les coupés et les breaks et dérivés) mais c'est quand même très encourageant. Par ailleurs, l'arrivée des versions essence fait beaucoup de bien aux ventes, dans ces périodes de remise en cause du diesel, de l'image d'Alfa (les "vrais" moteurs Alfa sont des essence, malgré la grand qualité des nouveaux moteurs diesel sur la Giulia) et compte tenu que les Giulia essence, notamment la 280 ch, ont été très bien accueillies par les media et (pour le 200 ch) dans le retour des propriétaires dans les blogs (je peux en témoigner!). Donc voici peu à peu l'idée qui s'acclimate que la Giulia est la meilleurs proposition du segment D en terme de plaisir de conduite et d'élégance, ce qui ne peut qu'accélérer cette spirale vertueuse. Voici donc une touche de positivité, espérons que tout cela va s'accélérer , on est encore dans les temps pour les voeux!!

              Yves dit : S'abonner 30 January 2017 à 19 h 06 min
              Like
              Like Love Haha Wow Sad Angry
              0 0 0 0 0 0

              J'aime beaucoup votre blog et votre passion pour l'automobile italienne, mais essayer de prendre du recul et de l'objectivité pour vos analyses. Les plus ventes chez fiat sont le fait de modèles anciens: fiat 500, fiat panda, sans parler de lancia. Il manque une coherence de gamme et de prix chez fiat surtout si on sortait la gamme 500 de fiat et qu on en faisait une marque comme pour mini. Quelle coherence entre une fiat uno du siecle dernier, une panda vu et revu, et une tipo qui pourrait etre badgée par n importe quelle autre marque. J adore alfa, la guilietta est pour moi, toujours magnifique à voir dans la rue...mais ma mito a été bradé à la vente!! La valeur de revente est tres important dans l acte d achat surtout pour les ventes aux entreprises..et la guilia a beau etre tres belle, a la revente ce ne sera jamais une allemande. Pour le stilvio, pour un premier suv, pour quoi commencer à un tel prix! Il faut faire du volume pour rembourser les 4 milliards d investissement. Seule la gamme professionnelle est parfaite, complete et coherente. C est un cri du coeur, car jamais je n acheterais une allemande.

                Grez dit : S'abonner 1 February 2017 à 13 h 55 min
                Like
                Like Love Haha Wow Sad Angry
                0 0 0 0 0 0

                La Panda de 3ème générations n'est pas si vieille. La 500 beaucoup, c'est sur, mais elle est toujours dans le coup niveau vente et Fiat soigne le modèle pour la maintenir dans la course. La 500X, même si elle partage le patronyme, est un modèle bien à part et assure aussi de très bon niveau de vente. La gamme Tipo quand à elle, je te l'accorde, à un style pus classique mais correspond parfaitement à l'image rationnel de Fiat. Il n'est pas sur qu'une autre marque aurait pu sortir une voiture aussi jolie(Classique certes mais pas vilaine du tout). Une fois que la Punto sera renouvelée la gamme Fiat aura une certaine cohérence. Pour Alfa Romeo, ta Mito a peut-être été bradé mais malgré tout elle conserve une bonne côte en occasion(je te laisse jeter un coup d’œil sur les prix des modèles 2011 2012). Il ne faut pas oublier que le modèle est sorti en 2008 et qu'en face la concurrence pratique aussi des niveaux de remise élevé avec des voitures plus modernes. La Giulia vient de sortir, il faut laisser le temps mais chez les loueurs(Arval, Lease Plan etc etc...) elle bénéficie de valeur de reprise au niveau des allemandes donc on va dire que l'histoire débute pas trop mal pour le moment. Pour finir sur le Stelvio, je pense qu'étant basé sur la plateforme Giulia, il était plus simple de produire rapidement ce modèle concurrent du Q5 plutôt qu'un modèle moins cher type Q3 ou X1. De plus le marché est porteur avec une clientèle qui paye en général au minimum les 57400€ pour avoir un modèle sympa. J'espère qu' Alfa Romeo communiquera quelques chiffres sur les pré-commandes mais je ne serais pas surpris qu'il y ai déjà des commandes. Laissons au groupe remonter la pente petit à petit. Le plus dur est derrière nous.

                  Frederic B. dit : S'abonner 31 January 2017 à 14 h 11 min
                  Like
                  Like Love Haha Wow Sad Angry
                  1 0 0 0 0 0

                  Merci du conseil pour "prendre du recul et de l'analyse". Mais je crois le faire justement (cela fait partie de mon métier d'ailleurs...) Personne n'a jamais contesté l'avancée en âge des petites puces italiennes. Raison de plus pour en souligner la vigueur des ventes, alors que leur courbe d'immatriculations devrait s'affaisser à cet "âge". Preuve que celui-ci n'a pas d'impact sur elles. D'ailleurs la 500 est intemporelle dans son style et son rafraîchissement de l'automne 2015 lui a fait du bien... "sans parler de lancia" -> Lancia, c'est mort, donc autant oublier pour l'instant; Et de toute façon, l'Ypsilon, malgré son retrait des différents marchés européens, continue d'afficher des ventes en hausse. Preuve, comme je le dis "avec recul et objectivité" que son cantonnement au marché italien n'a pas l'air de lui faire mal ! Quant à la cohérence de gamme et de prix, ce n'est pas tout à fait exact. Pour qui a bien suivi les dernières années du groupe, l'année 2016 a bien permis de s'étoffer, en particulier quand on connait la stratégie de scinder en deux les gammes : pôle rationnel (enrichi cette année de la gamme Tipo) et pôle émotionnel (avec les nouvelles Abarth 595, la 124 Spider (Fiat et Abarth))... Manque une nouvelle Punto, j'en conviens. A mon sens je préférerais voir une nouvelle segment B type 127 new age, un peu comme la 500 et son carton commercial dans le secteur néo-rétro (mais c'est un rêve pour l'instant...) "une uno du siècle dernier" -> où as-tu vu une Uno dans la gamme Fiat actuelle (hors Amérique du Sud, les marchés sont différents et n'ont pas les mêmes goûts et l'actuelle Uno date de 2012 de toute façon...) "panda vue et revue" -> pas d'accord, je la trouve toujours pimpante ! Les goûts et les couleurs... "tipo qui pourrait être badgée par n'importe quelle marque". -> qu'on la trouve un peu fade j'en conviens mais c'est aussi la rançon d'un véhicule assez simple à construire et donc vendu peu cher. Quant à la latinité du segment, ce n'est pas toujours un succès (Bravo, Delta...) Pour le Stelvio (et non Stilvio, attention (pour un fan d'italiennes, c'est dérangeant... ;) ), il semble de prime abord vendu à un prix tout à fait attractif et raisonnable dans sa catégorie des SUV premium de segment D. Pourquoi devrait-il être bradé s'il a coûté cher en recherche, développement, ingénierie, qualité intrinsèque, comme les concurrents ? "faire du volume pour rembourser" - non, on peut aussi vendre moins pour vendre mieux. Cela se nomme la marge, c'est la stratégie de beaucoup de marques actuelles... Vendre en quantité, à perte, ça ne sert à rien... Merci néanmoins de nous suivre sur ce site :)

                    squirrel78 dit : S'abonner 1 February 2017 à 0 h 10 min
                    Like
                    Like Love Haha Wow Sad Angry
                    1 0 0 0 0 0

                    Sans "recul" ni" objectivité", encore une bonne nouvelle, la Giulia a été élue "plus belle voiture de l'année" avec 42% des voix des 142.000 votants par Internet qui ont participé à ce suffrage! Il faut recenser tous les prix déjà récoltés par la Giulia, la liste commence à être très longue!

                    • Giulia 200 TB, Abarth 595 Turismo, Spider 1750 coda longa

                    Laisser un commentaire

                    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

                    Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.