L’action FCA grimpe après une bonne note de Goldman Sachs

Alors que chez Forbes un analyste pense que le FCA devrait vendre Alfa Romeo et Maserati pour rembourser une partie de la dette du groupe, la banque d’investissement Goldman Sachs vient de recommander l’achat d’actions FCA. Résultat, la valorisation boursière de FCA grimpe en flèche.

Action du groupe FCA sur les 6 derniers mois

Action du groupe FCA sur les 6 derniers mois

Que l’on aime ou pas la bourse (et tout ce qu’elle représente), celle-ci est un bon indicateur de confiance des investisseurs envers une entreprise. Alors quand hier Goldman Sachs a annoncé qu’il plaçait FCA en « Conviction Buy », qui est une liste des actions à acheter en bourse, estimant même que FCA devrait atteindre la valeur de 16,5 € par action très prochainement, la bourse a aussitôt suivie.

Goldman Sachs estime que le marché reste trop sceptique envers FCA à cause du cycle économique des USA, de la dette du groupe FCA et du retard technologique qu’il accuse sur ses concurrents (NDLR : il y a du vrai la dedans). Cependant Goldman Sachs s’attend à ce que FCA améliore ses prix et sa rentabilité grâce au déplacement de son catalogue à celui des véhicules de masse vers des véhicules plus haut de gamme et plus rentables. Goldman Sachs s’attend également à ce que la dette du groupe tombe à 3,2 milliards d’euros en 2018.

Cela ne changera peut être rien pour FCA mais ce soutien est le bienvenu (surtout pour Marchionne qui doit sauter sur sa chaise). Reste encore à connaitre les résultats financiers de 2016 pour un nouveau coup de boost pour la valorisation boursière de FCA. D’ailleurs si celui atteint réellement 16,5 €, alors une l’action FCA retrouvera la même valeur d’avant l’introduction en bourse de Ferrari.

Partager cet article

9 commentaires à propos de L’action FCA grimpe après une bonne note de Goldman Sachs

stéphane P dit : S'abonner 7 January 2017 à 18 h 44 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Bonjour,Voilà qui donne un autre écho par rapport à la rumeur de la vente d'Alfa Romeo et Maserati par FCA .

    Alexandre Filluzeau dit : S'abonner 7 January 2017 à 20 h 23 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Et oui ! :)

      squirrel78 dit : S'abonner 7 January 2017 à 23 h 47 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Sous réserve de vérification plus précise, je pense que la somme de la valeur des actions FCA et des actions RACE (Ferrari) est déjà supérieure à la seule capitalisation de FCA avant le spin-off...

        Alexandre Filluzeau dit : S'abonner 8 January 2017 à 9 h 46 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        C'était environ 14/15 $ avant le spin-off donc l'action est bien remontée.

          Grez dit : S'abonner 8 January 2017 à 9 h 40 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Le groupe ne va pas aussi mal que ça. Marchionne n'est pas un sentimental mais vraiment un bon financier. Il est un peu exaspérant avec les plans produit qu'il change sans cesse mais il a une idée précise de la ou il va. Espérons qu'Alfa et Maserati se redresse pour de bon et tout ira mieux pour le groupe.

            Alexandre Filluzeau dit : S'abonner 8 January 2017 à 9 h 58 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Les concessionnaires exclusifs Alfa Romeo ont quand même souffert. :/

              Grez dit : S'abonner 8 January 2017 à 21 h 22 min
              Like
              Like Love Haha Wow Sad Angry
              0 0 0 0 0 0

              La marque a plutôt bien soutenu le réseau pendant la traversée du desert mais je te l'accorde que c'était pas la fête.

                MAX dit : S'abonner 9 January 2017 à 0 h 47 min
                Like
                Like Love Haha Wow Sad Angry
                0 0 0 0 0 0

                Ce n'est d'ailleurs toujours pas la fête car la gamme est toujours incomplète. Récupérer les ex clients Alfas et prendre des nouveaux à la concurrence restera très difficile sur le vieux continent! D'où l'intérêt pour FCA, marché US, Chinois, Middle East et autres ... . Qu'on le veuille ou non Alfa est inconnu dans ces pays même aux US malgré ce que l'on pense. L'image d'ALFA construite autour de la 4c ne suffira malheureusement pas et sera un long chemin. Même le Boss d'Alfa qui est américain dit qu'il ne s'attend pas à de gros volumes aux USA!!

                  Grez dit : S'abonner 9 January 2017 à 16 h 02 min
                  Like
                  Like Love Haha Wow Sad Angry
                  0 0 0 0 0 0

                  Il existe de très nombreux clubs Alfa Romeo au Etats Unis donc l'image est à re construire mais avec des bons produits ça va forcément plus vite. Pour la Chine, la donne est différente. C'est un pays qui aime les produits Européens luxueux et comme Alfa Romeo débarque, çà sera un peu plus facile avec une belle QV qui tient la dragée haute aux Allemandes. Tout ce que je retiens de ce nouveau plan produit, c'est qu'il est ambitieux et enfin avec des moyens conséquent.

                    Laisser un commentaire

                    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

                    Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.