Alfa Romeo E-SUV 964 : le deuxième SUV sera produit à Mirafiori

L’Alfa Romeo Giulia : check. L’Alfa Romeo Stelvio : check. Afin de poursuivre son plan produit, FCA travaille sur le reste de la gamme Alfa Romeo qui partagera toujours la plateforme Giorgio et les motorisations que vous connaissez déjà. Si nous savons que la grande berline Alfa Romeo 961 (Alfetta ?) est déjà bien avancée au niveau du développement, ce sera peut être le deuxième SUV Alfa Romeo nom de code 964 qui sera la troisième nouvelle de la gamme.

alfa-romeo-964

En effet, des ressources humaines dédiées aux SUV Alfa Romeo Stelvio alias 949 et Maserati Levante alias m161 sont attribuées au projet 964 qui est de ce que nous savons un SUV plus grand que l’Alfa Romeo Stelvio, du même gabarit que le Maserati Levante.

La nouvelle information c’est que la fédération italienne mécanique fim-cisl a confirmé une prochaine réunion avec les dirigeants de l’usine de production de Mirafiori pour préparer la production sur une ligne d’assemblage d’un nouveau SUV. Il s’agit de la même usine qui produit le Levante.

L’année 2017 devrait être marquée par la présentation et le lancement du Stelvio en Europe et avec un peu de chance, la présentation d’une nouvelle Alfa Romeo et le lancement du 3e modèle pour 2018. Grande berline ou grand SUV ? Les deux en même temps ? Affaire à suivre…

16
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
10 Auteurs du commentaire
Dandeba50mafioliGrezAlexandre FilluzeauMAX Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Frederic B
Invité
Frederic B

Je ne suis pas emballé par l’idée d’un grand SUV.

Comme l’avait dit un responsable de la marque dernièrement, on imagine mal un gros SUV à 7 places faisant partie de l’ADN Alfa. Or, c’est visiblement le contraire qui s’annonce.

Quant à la pertinence du modèle, en dehors des USA ou de quelques marchés friands de gros SUV de segment E, je vois mal pourquoi il a été décidé de le lancer. Les ventes seront évidemment assez basses et ce n’est pas cela qu’il faut pour rentabiliser les investissements consentis.

Une Giulia break, une nouvelle Mito (on peut rêver…) et surtout une nouvelle Giulietta me paraissent beaucoup plus urgentes !! C’est terrible de voir les priorités que les dirigeants de la firme ne voient pas…

Stéphane P
Invité
Stéphane P

Je ne sais pas ce que le grand SUV donnera. En tout les cas, le Stelvio est une vraie réussite esthétique. Une réussite commerciale du Stelvio entraînera peut-être un cercle vertueux pour un grand SUV. Je fais aussi confiance aux motoristes Alfa quant aux performances et au plaisir de conduite du Stelvio dont les chiffres de performances communiqués par Alfa (du moins pour la version quadrifoglio) sont impressionnants.
Point qui m’inquiète un peu cependant, je n’ai vu qu’une seule Giulia rouler sur les routes (je vis dans la région marseillaise) alors que la voiture est chez les concessionnaires depuis Juin 2016. Les délais de livraison sont-ils si long ?

Bien cordialement et merci pour votre très beau site.

Un « alfiste » de 43 ans depuis son enfance.

Grez
Invité
Grez

En France, un véhicule commence à se croiser régulièrement à partir de 15000 exemplaires en circulation donc il va falloir un peu de temps pour les distinguer dans la circulation. J’ai fait fait de la route pour le week end du 1er janvier et j’ai vu 3 Giulia. C’est pas grand chose certes mais c’est pas mal en pensant qu’Alfa Romeo avait déserté le segment D depuis 5 ans.

Frederic B
Invité
Frederic B

J’en ai croisé (en mouvement, hors exemplaire de showrrom essayé) une seule dans les Yvelines, où je vis, et une autre à Bruges, où je suis allé en vacances à Noël.

Au moins, elle existe aussi en Belgique…. 😀

Jérôme
Invité
Jérôme

Je suis de Belgique (région de Liège) et j’en croise quand même quelques unes, en teintes bleu et grise pour le moment. Il faut dire que la région de Liège est assez « italiannisée » et il n’est pas rare non plus de croiser une 4C.

Des MiTo et des Giulietta, il en pleut encore et toujours. (j’ai croisé la « nouvelle » MiTo Veloce en Blu Tornado du plus bel effet)

Voilà, je voulais donner mon feedback sur la présence de la marque par chez moi ^^

MOLLE
Invité
MOLLE

Je crois qu’il faut attendre l’arrivée de la veloce , et surtout de de la SW.

Stéphane P
Invité
Stéphane P

bonsoir à tous,

Vos commentaires sont plus rassurants quant aux premiers effets de l’offensive d’Alfa sur le marché.
Ceci étant, Marseille et sa région, comme toute la région PACA d’ailleurs, comporte pas mal de personnes d’origine italienne et qui garde un amour certain pour la production automobile du « bel paese », vu la proximité géographique. Mais il y a aussi la question du pouvoir d’achat avec des prix Alfa en augmentation avec le nouveau positionnement « vraiment premium » de la marque même si elle reste moins chère que BMW, Audi et Mercedes.

dna-adn
Invité
dna-adn

Giorgio, tu pousses le bouchon un peu trop loin… C’est bien joli de vouloir rentabiliser une plate-forme en déclinant à l’envie les modèles XL, mais les ventes pour des modèles à 50000 euros et plus seront anecdotiques par chez nous et ce n’est pas la tendance actuelle du marché !
Alors qu’un petit SUV alfa citadin cousin du 500X aurait à coup sûr du succès ! D’autant que la mito risque de ne pas avoir de descendance, on se retrouverait alors avec une gamme un peu bancale.
Quand les plans stratégiques à visée mondiale vont a l’encontre du bon sens et de la réalité du marché européen…. Allez Sergio, déconne pas !

Grez
Invité
Grez

50000€ tu commences à être sur les très belles Giulia 200ch en finition Lusso. A moins de 40000€ il est tout à fait possible d’acheter une Belle Giulia bien équipé.

Grez
Invité
Grez

Et pour la tendance, les ventes des modèles premium augmente quasiment chaque année.

MAX
Invité
MAX

Même si +/- 6 millions de Français ont des origines italiennes « je ne parle pas des territoires italophiles/italophones », peu d’entre eux achètent italien sauf dans l’Est de la France où la communauté Italienne est nombreuse , sa venue date de l’après deuxième guerre, années 50 et proximité avec la Belgique, Luxembourg où Alfa Romeo est très présent même avec une gamme très peu fournie. Au Luxembourg, nous voyons déjà quelques Giulias circulées.

mafioli
Invité
mafioli

Idem pour la Suisse, des Giulia ont commence à en voir. Il y a aussi une forte densité de garage du groupe Fiat dans le pays. Il y a 500’000 italiens en Suisse et 300’000 tessinois (partie italophone du pays) celà représente 10% du pays qui ont un attachement particulier avec l’Italie et sa culture.
Les Italiens sont appréciés en Suisse, contrairement à la France qui a un complexe de superiorité.
Leurs produits se vendent donc très bien (voiture, agroalimentaire, vin, mode, luxe) les Suisses en raffolent et sont de gros clients. D’ailleur l’Italie est le 2ème partenaire économique de la Suisse après l’allemagne mais loin devant la France…

Dandeba50
Invité
Dandeba50

J’adore Alfa, eu plusieurs. Mais marre d’attendre les délais de Marchionne. Des années pour voir sortir la Giulia ( magnifique ) mais réseau de distribution Nul,si bien que l’on en voit pas rouler. Les nouveaux modèle comme fut la Giulia toujours reporter de plusieurs années. Les allemandes n’ont rien à craindre. (angry)