Maserati, mise à jour du plan produit

Depuis la présentation du plan produit de Maserati en 2014, nous notons quelques changements. Précisions et projets à venir chez Maserati.

image

image

Maserati Alfieri

image

La présentation de l’Alfieri au salon de Genève 2014  avait laissé penser que cette nouvelle Maserati allait remplacer les GranTurismo et GranCabrio.

Mais il n’en est rien, la nouvelle Maserati Alfieri se présente en rivale de la Porsche 911 dans la catégorie des coupés sportifs 2 places.

Pour bien la différencier de la GranTurismo, elle se « contentera » de moteurs V6 avec la version actuelle de 350 ch et la version S poussée à 450 ch en version Q4.

Si le concept présenté à Genève reposait sur une plateforme de la Maserati Quattroporte raccourcit de 24 cm, il a pendant un temps été question de prendre la plateforme Giorgo d’Alfa Romeo.

Finalement, Maserati garde sa plateforme exclusive basée sur le segment F de la Quattroporte, raccourcie pour la Ghibli et le Levante et retravaillée pour renforcer le caractère sportif pour l’Alfieri et le duo GranTurismo et GranCabrio. (voir Maserati travaille sur la nouvelle GranTurismo et l’Alfieri).

Les dimensions du concept sont de L 4,59 m x l 1,93 m x h 1,28 m avec un empattement de 2,70 m, des mesures très proches de la 911. Elle est maintenant attendue en version de série pour 2018.

Maserati GranTurismo et Maserati GranCabrio

image
(dessin d’illustration peu vraissemblable car les GT et GC respecteraient la tradition Grand Tourisme de la marque, 4 places, propulsion et moteur V8).

Les remplaçantes de ce duo devaient voir le jour vers 2018 après la présentation de l’Alfieri de série.

Mais les modèles actuels sont les derniers à utiliser le V8 Ferrari base F136. Hors, comme la California, la 488 GTB et la Quattroporte, les nouvelles devraient utiliser le nouveau V8 base F154 (dont est directement dérivé le V6 de la Giulia QV).

Et pour des raisons de rationalisation industrielle, Ferrari souhaite arrêter la production de l’ancien V8 et de ce fait, le nouveau duo de Gt/Cabrio a été avancé et devrait voir le jour dès l’année prochaine.

Elles seront produites dans l’usine historique de Maserati à Modène en même temps que les 4C coupé et spider sur un rythme annuel prévu de 3 500 exemplaires.

Maserati Levante

image

Alors qu’elle devait être construite sur une plateforme de JEEP aux USA,  Sergio Marchione a décidé de la fabriquer 100 % italienne sur la base de la plateforme de la Ghibli. Ce changement de plateforme explique le retard dans la présentation du modèle de série en mars dernier au salon de Genève, 5 ans après le concept Kubang.

Ce changement tardif de plateforme explique aussi l’absence de motorisation V8 dont le potentiel a été jugé trop faible pour rentabiliser les modifications structurelles de la plateforme.

La Levante sera la plateforme d’expérimentation de Maserati et devrait non seulement accueillir la première motorisation hybride de la marque, mais également un projet avancé de conduite semi-automatique.

La Levante est assemblée dans l’usine Mirafiori de Turin.

Maserati Ghibli

image

La berline de segment E a été présentée en 2013 et devrait avoir droit comme sa grande soeur cette année à un restyling de mi-vie.

Au programme peu de changement esthétique, un nouveau contenu technologique, des mises à jours moteurs (version S) et des intérieurs retravaillés.

Comme la Quattroporte, la Ghibli est fabriquée dans l’usine Grugliasco de Turin.

Objectifs de vente

Les ventes de Maserati ont fortement augmenté depuis 2013 avec l’arrivée de la Ghibli et la 6ème génération de Quattroporte.

Mais le Levante était attendu de pied ferme pour prendre la relève dans un marché des berlines de luxe en léger tassement.

Evidemment avec la présentation tardive et le déploiement en cours (version US en vente cette automne), l’inpact du premier SUV sur les ventes ne sera pas complet avant 2017, année ou les ventes sont attendues entre 50 et 60 000 unités contre 32 000 en 2015.

Il faudra toutefois attendre l’Alfieri en 2018 qui doit être produite à 10 000 exemplaires par an pour atteindre l’objectif initial de 75 000 exemplaires par an.

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Arnaud CampionAlexandre FilluzeauMerlinmafioli Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alexandre F.
Administrateur

Bon petit récap.

J’ajouterai, de ce que je sais, c’est qu’Alfa Romeo et Maserati ne mélangerons jamais leurs technologies, leurs ADN. C’est mauvais pour « l’image » qui doit être reflétée aux acheteurs.

Quelqu’un qui achète une Levante ne veut pas avoir de la Jeep à bord. Idem quelqu’un qui achète une GranTurismo ne veut pas avoir de l’Alfa Romeo à bord. C’est pourquoi point de plateforme Jeep chez Maserati pour le Levante et point de plateforme Alfa Romeo pour l’Alfieri. Ils doivent chacun développer leur propre plateforme qui est ensuite mutualisée sur toute la gamme. Par contre pour prendre des motorisations Ferrari chez Maserati et Alfa Romeo, pas de soucis, c’est tout benef pour l’image.

Concernant les GranTurismo et GranCabrio, elles pourraient arriver avant l’Alfieri niveau commercialisation étant donnée la fin de vie des modèles actuels.

Ce qui m’inquiète c’est que, comme d’hab, on ne voit encore rien de neuf sur les routes niveau proto et que l’on arrive fin 2016… Je ne pense donc pas qu’il y aura de neuf chez la marque au trident avant 2018.

mafioli
Invité
mafioli

Merci pour cet article.
En passant de 5000 unités à plus de 30000 unités aujourd’hui, Maserati a fait un bond en avant énorme. L’image de la marque est bien établie, notamment au US ou elle jouit d’un grand prestige.
Le bilan est positif. Je félicite aussi SM de ne pas avoir accepté une plateforme Jeep pour la marque au trident. Je pense aussi qu’il est bien de séparer les brands Alfa et Maserati, tout en mettant en avant l’importance de la tradition mécanique Italienne qui leur est commune.

Toutefois je trouve tout de même risqué de ne pas avoir eu la possibilité de remplacer les Granturismo immédiatement. En effet ce modèle fait partie de l’identité même de Maserati. C’est du sans doute à la nouvelle donne du marché qui a fait des SUV de luxe le brand à ne pas manquer, c’est ce qui a probablement mis l’Alfieri au second plan. Les puristes regretterons mais le marché commande…

Merlin
Invité
Merlin

Est-ce que la Ghibli 3 va enfin recevoir un moteur V8 ? c’est indiqué dans le tableau ci-dessus mais je ne lis pas de précisions à ce sujet; merci.

Alexandre F.
Administrateur

La Maserati Ghibli GTS était bien au programme. On a vu des spyshots d’elle depuis 2015. Je pensais qu’elle serait dévoilée en 2016 mais que nenni. Un jour peut-être ? ou jamais… Pour info la news de 2015. http://www.italpassion.fr/6128-maserati-ghibli-gts-v8-560-ch-premieres-photos.html