Ventes du groupe FCA de Janvier à Octobre 2015 en Europe

FCA Fiat Chrysler Automobile

A la lecture de l’article suivant, et faisant ensuite à celui sur les ventes du groupe FCA sur les 9 premiers mois 2015, vous découvrirez l’état des ventes du groupe FCA, en Europe, sur les 10 premiers mois de l’année, c’est-à-dire entre janvier et octobre 2015 inclus.

Résultats par marques : rien de nouveau sous le soleil

9ème position : FIAT (derrière le trio premium allemand et les autres marques généralistes), qui, avec 552 400 unités écoulées (+10%) devance toujours Skoda et Nissan.

26ème position : JEEP avec 72 400 véhicules vendus (+150%) surperforme toujours et devance DS, Porsche, Lancia et… Alfa Romeo mais se trouve toujours derrière Suzuki, Land-Rover, Mitsubishi, Honda et … Smart !

29ème position : LANCIA avec 52 544 ventes (-13%). La baisse s’accentue encore pour la marque italienne…

30ème position : ALFA ROMEO avec 47 849 ventes (- 5%)

36ème position : MASERATI avec 5 406 véhicules vendus (+8%), en hausse en Europe mais derrière les autres marques premium allemandes, Lexus, Tesla, mais devant Infiniti.

Résultats par modèles

FIAT :  Vous reprendrez bien de la 500 ?

  • 15ème place : FIAT 500, 154 938 ventes (-1%), leader du segment A mais en baisse. Cela est-il dû à l’arrivée de la nouvelle génération en usine, entraînant ainsi des retards à la logistique ? Rien d’alarmant pour l’instant. Attendons de voir si les ventes repartent à la hausse dans les mois prochains.
  • 18ème place : FIAT PANDA, 145 612 ventes (+14%, ventes clairement à la hausse), 2ème du segment A. (la 3ème, la VW Up!, dévisse de 17% à 89 499 unités).
  • 52ème : FIAT 500L à 71 094 ventes (-13%). On notera une chute qui s’accentue depuis plusieurs mois (effet 500X ?). Elle reste pourtant leader du segment des minispaces devant l’Opel Meriva (45 607, -7%), le Nissan Note  (40 693, -30%) et le Ford B-Max (39 808, -17%). Notons cependant que ce segment est en éternel déclin et n’a jamais vraiment pris.
  • 58ème : FIAT PUNTO, 68 237 unités (-6%). Décrochée par rapport à ses concurrentes directes, plus jeunes et plus fraîches. Mais la chute est limitée et même ralentie depuis plusieurs mois.
  • 68ème : FIAT 500X, 57 247 unités (nouveauté). Encore derrière ses concurrents directs mais il semble être sur la bonne voie… Il n’est plus qu’à 10 000 unités du C4 Cactus.
  • 132ème : FIAT DUCATO, 24 305 ventes (+8%). Deuxième du segment des fourgons, derrière le VW T5 (à 45 559 exemplaires, +12%). Fiat reste donc l’un des leaders des véhicules utilitaires, sans nul doute.
  • 178ème : FIAT FREEMONT : 11 460 ventes (-23%). Ses ventes semblent plonger petit à petit. Au vu de ses dimensions et de ses fonctionnalités, je le classe dans le segment des monospaces (d’autant qu’il a pris la relève officieuse du Fiat Ulysse). A ce titre, il est désormais 5ème de son segment, derrière le duo Sharan / Alhambra et le tout nouveau et fringant Espace de Renault, mais aussi le Ford S-Max (ancienne et nouvelle génération cumulées)
  • 199ème FIAT QUBO : 8 536 ventes (-4%). Derrière les plus grands VW Caddy, Renault Kangoo etc mais il est d’un segment légèrement inférieur. En revanche, parmi le trinôme Qubo / Bipper / Nemo, il est net leader (avec ses 8 536 ventes, il devance largement les 1 442 unités de Citroën et les 1 195 de Peugeot !)
  • 200ème : FIAT DOBLO : 8 342 ventes (+31%). Derrière ses concurrents principaux de la catégorie des ludospaces mais ses ventes en très nette hausse sont visiblement dues à l’effet « restylage ».

JEEP :  merci « Renegade » !

  • 88ème : JEEP RENEGADE. Il est désormais acquis qu’une Jeep puisse intégrer le top 100 en Europe ! Avec ses 44 765 ventes (nouveauté), il est dans le rétroviseur du FIAT 500X. Ce duo transalpin dépasse d’ailleurs le Mini Countryman/Paceman (37 554 ventes, -28%), le Suzuki Vitara ( 34 979, +574%!) et le Ford EcoSport (31 606, +243% ! )
  • 179ème : JEEP GRAND CHEROKEE IV (11 215 ventes, -2%). Il garde l’avantage en terme de ventes sur son petit frère Cherokee. Il est cependant derrière ses concurrents allemands tels le BMW X5 (31 510, -4%), Mercedes-Benz ML/GLE (18 832, -6%), Audi Q7 (16 016, +74%, en plein renouvellement). Il est cependant devant le Land-Rover Discovery4  (10 489 exemplaires écoulés, +13%) ou encore le Lexus RX (2 822, -27%) . Assurément un véhicule image pour la marque américaine.
  • 183ème : JEEP CHEROKEE V. (10 706 ventes, +64 %). Présenté par FCA comme concurrent direct des SUV premium, c’est donc à eux que je les compare en termes de ventes. A ce titre, malgré une toujours forte progression des ventes , il est derrière tous ses concurrents directs ( Volvo XC60 à plus de 62 000 ventes (+ 26%), Land-Rover Range Rover Evoque (plus de 42 000 exemplaires) et même le Mercedes-Benz GLK en fin de vie (13 512, -32%, pourtant un échec commercial).
  • 221ème JEEP WRANGLER :  5 117 ventes, +13%. Dans le segment des tout-terrains « purs et durs », il est désormais second du segment, derrière le Toyota Land Cruiser ( 5 185 ventes, -1%) mais devant le Mitsubishi Pajero à 5 078 ventes (+28%) ou encore le Mercedes-Benz Classe G (2 277 ventes, +14%).

LANCIA : quand la fin approche

  • 77ème LANCIA YPSILON , 50 529 ventes (-7%). Les ventes continuent de baisser… Elle est toujours, en Europe, derrière sa soeur Fiat Punto et les autres principales concurrentes du segment B mais désormais aussi derrière la Kia Rio (55 103 ventes, +8%). Elle devance encore la Suzuki Swift (47 893, +13%) et … la Citroën DS3 (38 312, -18% !).
  • 256ème LANCIA VOYAGER, 1 868 ventes, -47%. Véhicule désormais vendu sur stock, il se retrouve en très nette perte de vitesse et se trouve derrière tous ses concurrents du segment des grands monospaces, lui aussi en décrépitude depuis quelques années…

ALFA ROMEO : Une 4C forcément insuffisante…

  • 108ème ALFA ROMEO GIULIETTA, 35 060 véhicules écoulés (+1%). Les ventes stagnent pour la compacte italienne, qui reste derrière ses concurrentes aussi bien généralistes que premium. Désormais également devancée par la Honda Civic (36 390 unités, +1%), elle ne devance comme concurrentes importantes que la Citroën DS4 (14 312, -18%). Maigre consolation !
  • 176ème ALFA ROMEO MiTo qui, avec 11 846 ventes (-18%), est avant-dernière du segment B (devançant seulement la chère et exotique BMW i3 !). Un véhicule assurément en naufrage commercial…
  • 276ème ALFA ROMEO 4C. Véhicule image mais qui génère peu de volumes (916 ventes, +2% ). On notera des ventes qui ont bien repris depuis le début de l’année pour arriver à une stabilisation sur un an et donc une belle amélioration depuis quelques mois pour un véhicule qui dépasse les (eux aussi) très exclusifs modèles de la marque Lotus ainsi que désormais la Nissan 370Z ( 683 exemplaires écoulés, +13%).

MASERATI : Ghibli, ma soeur Ghibli, ne vois-tu rien venir ?

  • 229ème MASERATI GHIBLI (4 128 ventes, +11%). On notera que la Ghibli voit ses ventes à la hausse sur le Vieux Continent, même si, par son prix élevé, sa visibilité moindre et ses concessions moins présentes, elle reste derrière ses concurrentes allemandes. Elle dépasse en revanche la Lexus GS  (1 231 ventes, -32%).
  • 283ème  MASERATI QUATTROPORTE 6, (726 ventes, +3%). Quelques centaines d’exemplaires vendus ne font pas de cette grande italienne l’artisan de la montée en puissance de Maserati (merci la Ghibli pour cela !). A ce titre, elle est donc derrière ses concurrentes allemandes comme anglaises (Jaguar XJ (1 340 ventes soit -19%)).
  • 304ème MASERATI GRANTURISMO (289 ventes, -13%) et 312ème MASERATI GRANCABRIO  (215 ventes, +4%). Ce duo de divas italiennes se vend à quasi égalité. On s’interrogera à ce titre sur l’intérêt de supprimer la version cabriolet sur la prochaine génération, dont les chiffres ne sont pourtant pas ridicules par rapport au coupé.
Partager cet article
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.