Essai de la Lamborghini Huracán sur circuit

C’est le nouveau modèle phare de la marque au taureau : la Lamborghini Huracán ! Alors, que vaut cette nouvelle supercar ? Est-elle la digne remplaçante de la célèbre Lamborghini Gallardo ? ItalPassion a eu la chance de l’essayer sur le circuit de Fay de Bretagne, à proximité de Nantes !

Jante Lamborghini Huracan

Photo ItalPassion

De la Gallardo à l’Huracán

Après 11 ans de Lamborghini Gallardo et ses 14 022 voitures construites, il était temps pour la marque italienne de présenter celle qui prendra la relève pour autant de temps, ou presque. Car oui, même si la Lamborghini Gallardo est une excellente supercar, et malgré un lifting en 2008, les technologies évoluent et les tendances aussi. Pensons également aux heureux propriétaires de Gallardo qui peut-être souhaitent changer d’automobile. Bref, cette Huracán, tout le monde l’attendait !

Lamborghini Huracan vs Lamborghini Gallardo

Lamborghini Huracan vs Lamborghini Gallardo

C’est en 2010 que le boss de chez Lamborghini USA lâche les premières informations sur cette automobile. Il parle d’une gamme plus simple, d’un moteur V10 moins gourmand et d’une plateforme partagée avec la future Audi R8. Et oui ! Même si on parle ici de Lamborghini, une marque d’origine italienne, n’oublions pas que celle-ci est la propriété du constructeur Allemand Audi depuis 1998.

D’abord nommée Cabrera par toute la presse, c’est fin 2013 que son nom définitif Huracán est dévoilé. Pour l’anecdote, Huracán c’est le dieu du feu, du vent et de la tempête chez les Mayas. Après de nombreux mois de photos espions, c’est la présentation officielle de la Lamborghini Huracan par son constructeur qui met fin aux rumeurs. Alors, tient-elle ses promesses ?

Présentation technique de l’Huracán

Sur le papier, la Huracán a tout d’une supercar ! Un moteur V10 5.2L qui développe 610 ch, un couple de 560 Nm et un poids à vide de 1 422 kg. Résultat, un 0 à 100 km / h en 3,2 secondes et une Vmax de 322 km / h. En comparaison, la Gallardo c’est 560 ch et 540 Nm.

Lamborghini Huracan

Lamborghini Huracan

Du côté des dimensions, 4,45 mètres de longueur, 2,23 mètres de largeur et 1,15 mètre de hauteur. Le tout est chaussé sur des jantes de 20″. Niveau design, un peu de la récente Lamborghini Avantador mais aussi quelques gènes de la plus ancienne Lamborghini Murcialego.

Ci-dessous, une vidéo technique / commerciale de la Lamborghini Huracán :

Montons à bord

En toute honnêteté, côté habitacle, on est loin de ce que l’on peut voir habituellement chez les italiennes. C’est ultra moderne, très bien fini et bourré d’électronique. Alcantara et cuir sont à l’honneur.  Sans caricaturer, c’est un mélange futuriste et sportif. Le revers de la médaille, l’habitacle est très sombre et il y a finalement peut-être trop de boutons… Pour une voiture qui se veut avant tout sportive. Pour vous donner une idée, il m’aura fallu tout de même quelque instants pour comprendre comment fonctionne le réglage électrique du siège conducteur.

Habitacle Lamborghini Huracan

© Photo Lamborghini

Mais ne soyons pas mauvaise langue, la finition est exemplaire, le compteur numérique est superbe, les matériaux utilisés sont agréables visuellement et on sent très bien la patte de la marque Audi.

Je boucle ma ceinture, démarre grâce à un bouton de démarrage abrité sous un couvercle rouge (idée prise aux avions de chasse), et gaz !

Lamborghini Huracan

Alors, ça pousse ?

Si la consommation mixte annoncée par le constructeur est de 12,5 L / 100 km… sur la piste on s’en moque pas mal et on appui sur l’accélérateur ! La puissance bien est là (3,2 sec pour le 0 à 100 on vous dit !), le moteur a une sonorité très agréable quand on monte dans les tours, les changements de rapports (7 au total) sont sans-à-coups. Premier virage, ça freine très bien, nul besoin d’appuyer comme un diable sur la pédale de frein pour arriver à un freinage efficace.

Lamborghini Huracan

Lamborghini Huracan

Côte tenue de route, idem, c’est parfait. La Lamborghini Huracan offre une transmission à 4 roues motrices performante et la voiture colle à la route grâce à ses pneumatiques Pirelli. L’habitacle de cette supercar s’avère très confortable. Freinage, virage, accélération, freinage, virage, accélération, etc. Même sur un circuit le conducteur est parfaitement à l’aise.

Lamborghini Huracan

Conclusions après 5 tours à bord de cette Lamborghini Huracán. Des finitions intérieures et extérieures exemplaires, un moteur très performant, une tenue de route excellente, des passages de rapports sans-à-coups et un habitacle très confortable pour le conducteur. Alors, la supercar parfaite ? Oui, mais… probablement sur route ! Je ne suis pas pilote professionnel et pourtant, au niveau des sensations pures, celles qui donnent la banane au volant, le petit frisson, je n’ai pas eu l’impression d’avoir entre mes mains un taureau en furie mais un taureau bien dressé. J’aurais aimé des accélérations plus brutales, des passages de rapports plus secs, des freinages plus durs… mais ce n’était peut-être pas l’objectif de cette auto.

Pour faire du circuit, il faudra certainement opter pour la Lamborghini Huracán Super Trofeo avec ses 620 ch et 1 270 kg. Après je ne vais pas faire mon exigeant, cela reste quand même une expérience exceptionnelle de pouvoir essayer cette voiture sur circuit. A ce sujet, merci à Julie de l’équipe MotorSport Academy pour l’invitation et à Victor pour la mise en relation. Car vous aussi vous pouvez essayer cette Lamborghini Huracán chez MotorSport Academy !

A bientôt pour un prochain essai !

Partager cet article
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.