Fiat Ottimo, la nouvelle Bravo Chinoise !

L’annonce est officielle depuis quelques jours, celle que l’on surnommait il y a peu la Fiat Bravo III s’appellera finalement Fiat Ottimo et sera réservée au marché Chinois.

fiat ottimo

Plutôt sexy cette Fiat Ottimo chinoise !

Aperçue à Turin depuis quelques petits mois, cette Fiat Ottimo faisait parler d’elle comme d’une hypothétique nouvelle Fiat Bravo réservée au marché européen. Cette Ottimo est réalisée sur une base de la Fiat Viaggio qui elle même est réservée au marché chinois.

Il s’en sera finalement rien pour l’Europe. Le groupe italien continue sa gamme en étirant à son maximum le potentiel du concept Fiat 500… Pas de nouvelle Punto, pas de nouvelle Bravo…

Pour en revenir à la Fiat Ottimo, celle-ci est une variante hatchback de la Fiat Viaggio dont le style a toutefois été remis au gout du jour à l’intérieur comme à l’extérieur. Côté motorisation, Fiat annonce le 1.4L MultiAir en 120 ou 150 ch. Pas mal pour un modèle de ce gabarit !

Fiat Ottimo

Fiat Ottimo

Pour l’instant aucun prix n’a été annoncé par le constructeur. Finalement, pourquoi des Fiat Ottimo camouflées en Italie pour une production et commercialisation sur le marché chinois ? Aurons-nous le droit à un modèle européen dans quelques mois ?

Partager cet article

4 commentaires à propos de Fiat Ottimo, la nouvelle Bravo Chinoise !

bravista55 dit : S'abonner 26 December 2013 à 17 h 43 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Elle a l air extra cette ottimo! pourquoi fiat nous laisse tomber? on est pas des milliards a avoir acheter des bravo II mais bon on est qd meme des clients! avez vous des infos pour le marché europeen? est ce qu il y aura une berline? ou juste des grosses 500 4x4 qui n ont pas un gramme d' italienneté. la bravo est la voiture italienne par excellence! des options sympa une allure sportive et racée un arriere bien large. ..j ai l impression d etre le dernier a aimer ce type de voiture!

    Alexandre Filluzeau dit : S'abonner 26 December 2013 à 18 h 45 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Je suis d'accord avec vous, cette Fiat serait parfaite pour le marché européen. Malheureusement RAS pour notre continent pour notre moment. Seulement à l'horizon une Fiat 500X... Après il faut attendre la grosse annonce que doit faire le PDG de Fiat en avril 2014 avec je l’espère des surprises positives !

      Bernard dit : S'abonner 9 October 2014 à 15 h 12 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Oui, a trop bouloir declier la 500, Fiat en oublie ses clients surtour qur pour moi la 500 reste la 500. Pour les autres, on est pas dupe, c'est du pur marketing qui n'a rien a voir avec une 500. Pour en revenir a cette Bravo, il y a peu a faire pour la remettre au gout du jour A trop attendre les clients vont aller a la concurrence.

        yaros78 dit : S'abonner 9 October 2014 à 18 h 06 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        Pour une fois, Marchionne fait ce qu'il a annoncé: fin pour Lancia (sauf Ypsilon en Italie), Fiat concentré sur la déclinaison de la 500, Alfa et Jeep (+Maserati) marques mondiales. La Chine est à part (Viaggio + Ottimo) et la commercialisation de l'Ottimo en Europe poserait deux problèmes: d'abord, pas cohérent avec une stratégie de montée en gamme (l'Ottimo est une voiture "populaire") , et également des spécifications techniques qui nécessiteraient certainement des investissements substantiels.Reste que, même si cette stratégie fonctionne (j'y crois assez, comme le montre d'ores et déjà le grand succès de la nouvelle Ghibli et les premières retours après les lancements de la 500X et de la Renegade), je ne vois pas comment une marque Fiat, passant d'un statut de producteur de masse à une situation comparable à la Mini de BMW + des Alfa haut de gamme chassant sur le segment premium pourraient vendre autant de voitures qu'à l'époque où Fiat était un constructeur généraliste. Ceci impliquera certainement une refonte importante de l'outil de production (avec cession d'une ou deux usines?) et une restructuration drastique du réseau (moins de points de vente, notamment en Italie, amélioration forte de la qualité...). Certes FCA est aidé par la bonne forme de Chrysler, mais c'est un sacré challenge que de mettre concrètement en oeuvre cette nouvelle orientation.

          Laisser un commentaire

          Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

          Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.