Fiat relance le Scudo et l’Ulysse !

La nouvelle est tombée aujourd’hui. Face à une actualité EXTREMEMENT calme du côté de l’ex-FCA (pour ne pas dire inexistante, et ce depuis plusieurs mois…),le groupe Stellantis vient d’annoncer à travers 2 premières images le retour de deux noms tirés du passé : Ulysse et Scudo.

Cependant, rien de bien extraordinaire en soi. En effet, comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, le nouvel Ulysse n’a plus rien à voir avec le grand monospace des années 90 et 2000 et commercialisé sous 2 générations. Il ne sera désormais plus que la version familiale du nouvel utilitaire moyen de Fiat, qui lui-même va reprendre l’appellation Scudo, une appellation qui avait été abandonnée en 2016.

En effet, rappelez-vous. En 2016, Fiat, associé alors à Renault, lance le Talento, clone du Renault Trafic, mettant ainsi fin à 2 générations de Scudo (1996-2016) créées en coopération avec PSA et fabriquées dans l’usine Sevel Nord, en France, près de Valenciennes.

Fiat revient donc à ses premiers amours avec l’ex-PSA, logique depuis la fusion des deux groupes sous le nom Stellantis début 2021. Le retour aux sources est aussi effectif pour l’usine du nord de la France qui va fabriquer à nouveau l’utilitaire italien.

Le Scudo sera le clone (ni plus ni moins) des Peugeot Expert 3, Citroën Jumpy 3, Toyota ProAce 2 et autre Opel Vivaro 3, lui-même ex-dérivé de Renault. Vous suivez ?

L’Ulysse sera quant à lui le clone des Peugeot Traveller, Citroën SpaceTourer, Toyota ProAce 2 Verso et autre Opel Zafira Life. Ainsi, comme pour l’allemand, le nouvel italien reprend une appellation de monospace pour l’accoler à un dérivé familial d’utilitaire.

Les nouveaux Scudo et Ulysse seront disponibles avec un 2.0 BlueHDI d’origine PSA décliné en 120, 145 et 180 ch. On verra aussi une version électrique de 136 ch avec deux capacités de batterie : 50 ou 75 kWh. Là aussi, le tout est d’origine PSA.

Disponible à la commande entre fin 2021 et début 2022, le nouveau duo italien se fait en réalisant des économies puisqu’en dehors de la calandre et du nouveau logo Fiat, tout est partagé avec ses clones de la galaxie Stellantis. Gare à l’indigestion de clonage car 5 fois le même véhicule, sans plus-value pour aucun d’entre eux, cela fait beaucoup…

Au moins cela permettra de rajeunir la gamme Fiat Professional, d’autant qu’un nouveau Doblo sur base Rifter/Berlingo est aussi programmé pour mi-2022… En attendant mieux…

3 Comments

Leave a Reply
  1. Finalement Sevel Nord et Sud sont reconduits, espérons que les économies d’échelles ne remettent pas en question ces emplois.

  2. Je pensais que les monospaces étaient démodés… Le HDI 2 litres va sûrement être pénalisé, puisque les 208 et 308 n’ont plus que le HDI 1,5 (100, 110 et 130cv) pour cause de CO2 et autres âneries du même tonneau..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *