La gamme MV Agusta 1090 Brutale en détail

Après une première vidéo de présentation plutôt aguichante, MV Agusta précise en détail sa gamme quatre cylindres 2013.

Fait majeur, la cylindrée 920 cm3 est abandonnée, faute de ventes suffisantes, et l’offre se concentre autour de trois modèles équipés du quatre cylindre en ligne de 1078 cm3, offrant 144 chevaux à 10300 tr/min et un couple maxi de 112 Nm disponible dès 8300 tr/min.

Un premier modèle, baptisé « 1090 », avec un châssis tubulaire acier, une fourche inversée de 50 mm de chez Marzocchi entièrement réglable, un amortisseur fourni par Sachs réglable en détente et précontrainte, un bras oscillant en aluminium.

Côté freinage, double disque de 310 mm avec étrier Brembo 4 pistons en montage radial, et un disque arrière de 210 mm mordu par un étrier Nissin 4 pistons. Rien que du solide, et de l’efficace.

Côté changements, les nouvelles jantes permettent de gagner 1,5 kg (183 kg au total) des veilleuses de jour font leur apparition autour du saute vent. S’y ajoutent un nouveau feu arrière, et un nouveau support de plaque.

Côté « béquilles électroniques », MV propose de série un antipatinage à 8 niveaux de réglages.

Elle est disponible en trois coloris (noir mat, blanc perle, et gris) au tarif usine de 12 990 euros.

Un deuxième modèle, la 1090 R, reprend la base de la 1090 classique, et y ajoute des détails esthétiques et nouveaux coloris : clignotants leds intégrés aux rétroviseurs, et clignotants leds à l’arrière. Le moteur reçoit un traitement de surface gris, avec LE détail en plus : la culasse peinte en rouge.

La 1090 R sortie d’usine d’échange contre 13 990 euros en noir métallique, rouge pastel, et argent.

La Brutale 1090 RR coiffe la gamme, et offre un moteur boosté à 158 chevaux à 11 900 tr/min. En contrepartie, le couple descend à 100 Nm à 10 100 tr/min. Les disques avant font 320 mm, et sont mordus par un étrier monobloc Brembo avec pistons de plus grand diamètre.

Il vous en coûtera 16 990 euros (là encore, prix usine), en rouge/argent, or métallique/blanc perle, et enfin bleu métallique/blanc perle.

Partager cet article
Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.