Ferrari pourrait dépasser 10 000 ventes en 2019

Un seuil symbolique

Tous les trimestres, et ce depuis des années, le constructeur Ferrari annonce de bons résultats (sauf en F1…). Début août, Ferrari a présenté les résultats du 2e trimestre aux investisseurs. Voici ci-dessous, ce qu’il faut en retenir.

Quelques chiffres pour commencer

Au 2e trimestre, le chiffre d’affaires progressé de 8,6 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit un total de 984 millions d’euros de CA. Cette hausse est due aux 8,4 % de voitures supplémentaires livrées sur le trimestre (2 671 unités), grâce aux bonnes ventes de la Ferrari Portofino et la Ferrari 812 Superfast.

Pour l’année 2019 complète, Ferrari prévoit un chiffre d’affaires supérieur à 3,5 milliards d’euros, ce qui est réalisable avec déjà 5 281 ventes pour la première moitié de l’année. Le seuil symbolique de 10 000 Ferrari vendues pourrait être dépassé cette année. Ferrari ne l’annonce pas mais doit fortement y penser…

V8 en hausse, V12 en baisse

Malgré les bonnes ventes des Ferrari Portofino (moteur V8) et Ferrari 812 Superfast (moteur V12), c’est bien le moteur V8 qui a le vent en poupe. Ferrari annonce également les baisses des ventes des 488 GTB et 488 Spider qui arrivent à la fin de leur cycle de vie (dévoilées en 2015 pour rappel).

moteur ferrari 488 gtb

Notez que le moteur V8 3.9L a enore été élu moteur de l’année dans de nombreuses catégories « 550 à 650 ch », « plus de 650 ch », « meilleur moteur de sport » et « International Engine of the Year ».

Ventes de moteurs à Maserati en baisse de 34 %

Ferrari a annoncé il y a bientôt 3 mois qu’il ne vendrait plus de moteur à Maserati. Cela n’est pas désintéressé car, au final, il s’agit du seul chiffre négatif de la présentation de Ferrari, à savoir une baisse de 34 % des ventes de moteurs à Maserati. Cela correspond à la baisse des ventes de Maserati au 2e trimestre 2019. Un chiffre qui est amené à disparaître dans quelques petites années.

Les 2 marques (re)deviendront complètement indépendantes.

Dépenses R&D en hausse, nouveaux modèles

Les dépenses de R&D ont augmenté de 16 millions d’euros pour le développement de nouveaux modèles.

En effet, Ferrari avait promis 5 modèles en 2019 et après la Ferrari F8 Tributo en mars et la Ferrari SF90 Stradale en mai, Louis Camilleri, PDG de la marque, a révélé que 2 modèles seront dévoilés prochainement lors d’un événement qui aura lieu sur le circuit de Fiorano. Le 5e modèle sera lancé d’ici la fin de l’année. Pour ce dernier, les rumeurs parlent d’un inédit comme le fameux SUV (ou FUV pour les intimes) ou bien le retour de la Dino, une Ferrari « entrée de gamme » avec moteur V6.

Un beau rythme de nouveautés dont d’autres marques italiennes devraient s’inspirer…

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Guitou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Guitou
Invité
Guitou

Avec tous les ralentisseurs (de parfois plus 25 centimètres de haut) qui prolifèrent sur nos routes et à l’entrée des villes, les Ferrari surbaissées seront à la peine. Au dessus de 20 kilomètres / heure ma modeste Mito frotte ces obstacles infernaux…