Les futurs modèles Fiat, Lancia et Alfa Romeo

Enfin un Salon de Genève où il se passe quelque chose pour les marques italiennes ! Après des années de silences, d’atermoiements et d’espoirs déçus, il semble que les belles italiennes se réveillent un peu et que les dirigeants du groupe FCA comprennent qu’elles nécessitent mieux que leur traitement actuel…

Alfa Romeo

Pour Alfa Romeo, hormis le concept Tonale, qui devrait arriver sur nos routes courant 2020, d’autres modèles sont envisagés. Ainsi, Roberta Zerbi, responsable de la marque italienne pour la zone EMEA a déclaré que la Giulietta ne serait pas retirée de la gamme, même si on ne sait pas encore si elle bénéficiera d’un restylage profond ou pas ni même d’une nouvelle génération… 

Roberta Zerbi a également déclaré que l‘étude d’un petit B-SUV, remplaçant finalement indirect de la MiTo et cousin de créneau d’un 500X ou d’un Renegade, était à l’oeuvre.

Lancia 

Mike Manley a été très clair dessus. Lancia restera en Italie. Il semble donc peu probable d’envisager un redéploiement européen pour la marque italienne, qui se cantonnera à son marché domestique autour d’un unique modèle.

A ce sujet, l’Ypsilon devrait subir une mise à jour et voir arriver un système d’hybridation légère. Une nouvelle génération d’Ypsilon serait aussi à l’étude visiblement. En effet, le succès que continue de connaître le modèle en Italie ferait réviser les plans du groupe concernant ce modèle, à l’espérance de vie rallongée, assurant peut-être ainsi la pérennité de la marque entière.

 

Fiat 

Fiat semble retrouver un certain niveau d’intérêt de la part des pontes du groupe, après des années d’effacement voire de mépris de la part de Marchionne et ses différents associés, qui ne voyait en Fiat qu’une marque sans rentabilité intéressante, aux projets gelés et cantonnée au succès des 500 et Panda…

On sait désormais que la future 500E sera présentée au salon de Genève 2020, soit dans un an ! Cette future 500 n’existera finalement qu’en version électrique, alors que le dernier plan produits de juin 2018 semblait prévoir des variantes hybrides. A ce jeu, Marchionne semblait plus réaliste que Manley et son nouveau staff. Comment peut-on envisager sereinement continuer à vendre 200 000 Fiat 500 par an en Europe uniquement en variante électrique (et chère) ? 

Il semblerait que l’actuelle 500 perdure en parallèle avec un système hybride prévu d’ici 2019. Mais cette assistance sera-t-elle suffisante pour les ventes et surtout pour l’image, quand on sait que l’actuelle 500 aura 12 ans en juillet prochain ? Franchement, il semble y avoir un souci au sujet de cette 500 qui a la clé de voûte de la pérennité de Fiat !

La version Abarth 595 est envisagée avec un système électrique aussi. (hybride ? 100% électrique ?)

500X et 500L vont recevoir une version hybride légère. La 500 Giardiniera est officiellement confirmée. Pour cette dernière, elle est déjà annoncée comme offrant la meilleure efficience spatiale de sa catégorie, selon et « un design sans équivoque ». Elle aura aussi des variantes hybrides et électriques.

Enfin, Olivier François a confirmé que le groupe travaillait à la future Panda IV comme à la possibilité d’un crossover moyen pouvant disposer de 7 places. 

Partager cet article

12 commentaires à propos de Les futurs modèles Fiat, Lancia et Alfa Romeo

Stanislas dit : S'abonner 11 March 2019 à 17 h 35 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Si je comprends bien Alfa Romeo va devenir une marque de SUV. Et la Giulietta on ne sait pas si elle aura un gros restylage avant un possible remplacement, ou non. La prochaine Fiat 500 uniquement électrique, et pareil pour les Abarth, il faut acheter des motorisations essence tant que ça existe. Les moteurs électriques c'est bien gentil, mais c'est bien trop silencieux, et il n'y a pas beaucoup de bornes de recharge. Vive les moteurs thermiques et les bruits d'échappement!

  • Giulietta Veloce, Abarth 695 biposto
Jérôme dit : S'abonner 12 March 2019 à 9 h 22 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

La stratégie Sino-Américaine de Marchionne pour Alfa reposait sur une hypothèse, celle de la croissance infinie de ces marchés. Outre le fait que cette croissance ne s'est pas vérifiée, principalement en Chine, il était peut-être un peu présomptueux de penser écouler des centaines de milliers de voitures dans un pays où la marque est totalement inconnue, parmi des dizaines d'autres marques, et auprès d'une clientèle qui ne cherche pas du tout le plaisir de conduire mais plutôt l'apparat et la traduction de son rang social à travers sa voiture. Mais ça c'est facile à dire a posteriori, il y a 5/6 ans c'était pas si dingue. La conséquence malheureuse c'est que l'Europe a été totalement négligée alors qu'elle reste encore et toujours le premier marché d'Alfa. Sous cet angle, l'abandon des 8C et GTV est parfaitement logique et l'apparition du Tonale une excellente nouvelle. Un SUV moyen sublime (ah, cette ceinture de caisse de Duetto...), hybride, au goût du jour à l'intérieur, voilà exactement le genre de modèle qu'il faut pour faire du volume. Si en plus il y a un SUV du segment inférieur et que, rêvons un peu, la Giulia est restylée façon Tonale avec en plus une version SW, on a les bases d'une gamme qui se vend, surtout si on hybride à tous les niveaux. A partir de là, un gros SUV serait souhaitable pour tirer la gamme vers le haut et il devient supportable économiquement de lancer un modèle d'image. Pourquoi pas une Giulia cabriolet ?

  • Alfa
Fredo dit : S'abonner 12 March 2019 à 14 h 42 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Je ne suis pas convaincu que la carrosserie de la Giulia doive être modifiée, l'intérieur par contre était légèrement en retrait des meilleures (qualité de l'écran, matériaux, ajustements), c'est là que devrait porter l'effort à mon avis (d'ailleurs j'avais compris que le résultat serait montré à Genève)...

    Anthony F. dit : S'abonner 12 March 2019 à 13 h 43 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Je n'aurais pas dit mieux ! Mais je veux juste ajouter que la perfection serait qu'une nouvelle Giulietta voie le jour. Si Alfa pouvait nous faire une Giulietta avec le design du Tonale, avec un bon châssis, de bons moteurs et bien équipée alors ça serait parfait. Une gamme de 3 SUV + un gros SUV qui arriverait plus tard, une Giulietta remise au goût du jour, et une Giulia 1vec déclinaison SW et une petite déclinaison Coupé ou Cabriolet et franchement Alfa pourra enfin de venter d'avoir une gamme cohérente et tout alfiste (ou presque) pourra y trouver son bonheur. En espérant qu'ils se fassent la même réflexion chez FCA !

    • Alfa Romeo Giulietta 2l JTDm 150
    R68 dit : S'abonner 13 March 2019 à 9 h 26 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Je reviens du Salon de Genève et je dois dire, bien que n'étant pas amateur de SUV, qu'elle a de la gueule....... Il faudrait maintenant une nouvelle Giulietta avec ce look. Mais quand ?

      Stanislas dit : S'abonner 14 March 2019 à 11 h 51 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Je viens de regarder le site Alfa Romeo: pour la Giulietta ils multiplient les niveaux de finition, mais il n'y a plus que 3 motorisations: 120 ch essence ou diesel, et 170 ch diesel. Exit les moteurs essence de 150, 170 et 240 ch! J'avoue être étonné car le choix est réduit.

      • Giulietta Veloce, Abarth 695 biposto
      alexandre dit : S'abonner 14 March 2019 à 18 h 53 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Et oui c'est malheureusement ce qu'ils avaient annoncé... RIP le moteur 240 ch, encore dispo pour la 4C mais plus pour longtemps.

        Stanislas dit : S'abonner 14 March 2019 à 21 h 37 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        Prolonger la Giulietta je veux bien, car elle est toujours dans le coup, mais avec une offre de motorisations aussi réduite je ne comprends pas.

          gagagogo dit : S'abonner 15 March 2019 à 12 h 37 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Je dirais plutot que l'offre de motorisations est inexistante, entre les diesels et le 120ch très fortement malusé, la Giulietta est invendable. Mon avis, c'est qu'ils conservent ce modèle pour faire de la figuration, pour remplir un peu les showrooms, faire comme si une gamme existait.

            Jérôme dit : S'abonner 15 March 2019 à 9 h 40 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            La plateforme de la Giulietta n'est pas hybridable. Donc, pour moi, tant qu'ils n'ont pas terminé de développer la base qui servira au Tonale, et qui supportera aussi la future compacte, ils maintiennent la Giulietta au catalogue en réduisant la voilure. C'est assez logique, ils ne vont pas continuer à produire des moteurs qui ne représentent qu'une petite part des ventes sur un modèle qui se vend de moins en moins.

            • Alfa, Alfa, et Alfa
            migou dit : S'abonner 4 June 2019 à 18 h 16 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Moi ce qui m'agace, c'est qu'il n'y a rien de concret depuis des mois et des mois. Beaucoup de discussions et c'est tout. Je suis un Alfiste fervent de la marque depuis de nombreuses années maintenant, mais je suis blasé de tout ces commentaires qui n'aboutissent à rien.

            • Giulietta
            Fanalfa dit : S'abonner 12 June 2019 à 10 h 34 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            J'ai acheté une Peugeot 308 avec regret car j'aime la Giulietta mais à force de report d'annonce bidons...j'ai choisi la française Dommage que FCA N'AIT pas une politique claire. Je devrai changer en 2020 et plus envie de prendre une Peugeot car trop de problèmes beaucoup plus qu'avec mes 2 Alfa 147 réunies

            • Peugeot

            Laisser un commentaire

            Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

            Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.