La Lancia Ypsilon en passe d’avoir une succession ?

Les premières indiscrétions commencent à filtrer sur le net. Si tout reste à l’état de rumeurs, il semblerait que des sources bien placées, et relayées sur la toile et divers sites automobiles italiens, fassent état d’une nouvelle Lancia Ypsilon à l’étude.

Si tel était le cas, ce serait une bonne nouvelle à plusieurs titres :

1- Cela signifierait que Lancia ne meurt pas (en tout cas pas tout de suite). Voire qu’il reste un espoir à plus ou moins long terme de résurrection… En tout cas, l’espoir fait vivre…

2- Le groupe FCA garderait un pied sur le segment B d’où il est absent depuis l’arrêt, l’été dernier, de la production de la Punto et celui imminent de la MiTo, qui a eu droit à un sursis jusqu’à début 2019. Le tout en attendant une 500 Giardiniera dont on ne sait pas grand-chose pour l’instant, et pas avant fin 2020.

3- C’est le signe que les ventes d’Ypsilon sont jugées suffisamment solides et rentables pour Fiat qui ne peut pas se passer de la part de marché que rapporte ce modèle en Italie. La part du groupe ayant déjà subi un plus bas cette année dans la péninsule, mieux vaut ne pas continuer à creuser… L’Ypsilon s’est ainsi écoulée à 48 555 unités en Italie en 2018, avec des ventes en forte hausse en fin d’année (et une part de marché de 3.5% en décembre !) et 4ème modèle le plus écoulé dans le pays en 2018. Pas négligeable.

On ne sait pas encore s’il s’agirait d’une profonde refonte, à la manière de la future Giulietta, ou d’un véritable nouveau modèle. Une chose semble certaine : le projet serait bien à l’étude et, s’il doit se concrétiser, il devrait vraisemblablement reprendre des bases techniques éprouvées, eu égard à la diffusion du modèle aux seules frontières nationales.

Avant cet hypothétique futur modèle, sachez que l’actuelle Ypsilon devrait profiter en fin d’année des nouveaux moteurs 1.0 Firefly doté d’une micro-hybridation, comme la Panda et la 500, elles aussi d’ici la fin d’année.

A ce sujet, d’ailleurs, Mike Manley a été clair et a confirmé il y a quelques semaines que Lancia a vocation a rester à diffusion nationale. Pas de retour en France à espérer.

A suivre prochainement, avec la présentation des plans industriels prévus pour la Pologne, la Turquie et la Serbie.

8
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
V6 alfaAlainStefaneEugene44Stanislas Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alexandre F.
Administrateur

Manley a en effet confirmé que pour l’instant Lancia restera réservé à l’Italie. Donc probablement de l’hybride ou de l’électrique, petit restylage mais après… Je pense qu’entre Alfa, Maserati et Fiat, FCA se tire assez les cheveux avec 3 marques ^^

Jérôme
Invité
Jérôme

Eh, mais, sérieusement, ils ont une stratégie chez FCA ou ils font au doigt mouillé ? (doh)

Fredo
Invité
Fredo

Travailler sur une nouvelle Lancia Ypsilon, même sur plateforme commune aux nouvelles 500 et Panda demandera un retour sur investissement que je ne vois que difficilement se limiter à l’Italie. Sur cette base, proposer une nouvelle Fulvia Coupé… (sleepy)

Stanislas
Invité
Stanislas

Autant l’actuelle Ypsilon marche bien en Italie, autant je ne crois pas que sur d’autres marchés ce soit le cas (quand elle y était en vente). Il y a eu l’echec de la Delta (la dernière génération) qui n’a pas dû arranger les choses. Relancer Lancia n’est probablement pas la priorité de FCA. Ce sera déjà pas mal si l’Ypsilon est remplacée.

Eugene44
Invité
Eugene44

Le gros problème avec Lancia c’est que les derniers modèles produits avaient des styles trop décalés et vraiment pas terrible. Regardez les Alfa depuis la 156, elles ont toutes une sacrée gueule. Lancia a été tirée par le bas avec des carrosseries pas terrible. Une auto italienne doit se démarquer des autres productions par un style flamboyant, une partie mécanique correct suivant le créneau choisi et un prix attractif par rapport à la concurrence visée. J’espère que Lancia va être ressuscitée par le nouveau patron.

Stefane
Invité
Stefane

Refaire de Lancia une marque sportive et chic, notamment au niveau du design… Et surtout garder un pied sur le segment B avec une vraie concurrente aux Polo ou à la nouvelle Subaru citadine qui doit sortir d’ici un an (avec version WRX il parait).

V6 alfa
Invité
V6 alfa

👍🇮🇹🙂

Alain
Invité
Alain

Super voiture agréable puissante fiable.C’est une Lancia😅