Ventes FCA en Europe de janvier à octobre 2018 : FIAT éjectée du Top 10 pour la première fois !

D’abord, après un été totalement superficiel lié au passage à la norme WLTP qui a gonflé les stocks de nombreuses marques (dont FCA qui aura été un des spécialistes en la matière), le soufflé retombe et le boomerang revient dans la figure de ceux qui ont joué à ce genre de stratégie court-termiste…

Portrait du marché européen sur les 10 premiers mois 2018

A l’automne, les feuilles tombent. Les ventes aussi pour le groupe FCA qui signe une des pires contre-performances du marché, avec d’autres comme le groupe VW ou encore Renault-Nissan. Après un premier trimestre morose, la fin de l’année s’avère carrément sinistre ! Suite à un très bel été à coups de stocks sur-gonflés, le groupe FCA reçoit un méchant retour de bâton pour quasiment toutes ses marques (Fiat étant – de loin – la plus impactée). Le groupe italo-américain affiche un mois d’octobre à -13.6%, un score aussi mauvais que certaines marques concurrentes d’ailleurs, le groupe VW affichant -21.9% en octobre et l’Alliance Renault-Nissan -16.3% !

Le marché européen dans son ensemble affiche, en octobre, -7.1 % (!) mais reste, sur les 10 premiers mois, à un petit +1.4 % de croissance pour plus de 13 millions d’unités écoulées.

Dans ce contexte, le groupe FCA affiche -13.6 % en octobre. Au cumul des 10 premiers mois, cela fait donc -2 % de croissance pour le groupe italo-américain pour 884 296 unités toutes marques confondues. Surtout, il n’est plus que est le 5e groupe automobile européen, perdant sa traditionnelle 4ème position laissée à Hyundai-Kia et ses plus de 890 000 unités ! Un affront symbolique et signe d’une véritable urgence à réagir ! A moins que cela ne laisse de marbre les nouveaux grands pontes du groupe…

FCA – Lingotto

Résultats par marques : Fiat éjectée du Top 10 ! Une (triste) première !

11e position : FIAT, qui n’était déjà que 9ème à la fin août, est désormais évincée du Top 10 ! Un affront pour la marque star italienne ! Désormais (comme c’était plausible) par Skoda, désormais 9ème à la place de Fiat, la fabrique turinoise est aussi éclipsée par le japonais Toyota ! Fiat signe en effet une très inquiétante contre-performance, avec un piètre -9.4 %. Le recul est donc marqué ! En volume, ce sont 598 897 unités qui ont été écoulées, ). Il va falloir se réveiller au Lingotto car il y a le feu à la maison !

22e position : JEEP, qui garde sa place au classement ! La marque américaine, qui concentre (trop) les attentions du groupe est toujours devant le britannique Land-Rover, lui aussi spécialiste du tout-terrain (mais sur un créneau bien plus luxueux !)…  Ce sont au passage 141 488 unités qui ont été écoulées depuis janvier, soit +61.2 % ! La seule marque du groupe à afficher une croissance folle ! Un chiffre à comparer aux seulement 15 800 exemplaires qui avaient été écoulés sur l’ensemble de l’année 2014…

 27e position : ALFA ROMEO. Sur les 10 premiers mois de 2018, la marque reste finalement une place derrière… Smart ! Peu glorieux ! La marque a écoulé au cumul 74 882 exemplaires (soit +3.1 %)… Une tendance qui reste positive grâce au Stelvio, mais faible dans l’absolu, preuve d’un essoufflement à venir dès 2019 ! 

30e position : LANCIA. La marque se trouve toujours dans les choux sur les 10 premiers mois 2018, avec un dévissage à -25.5 %. Au moins regagne-t-elle un place au classement au détriment de DS, qui elle rétrograde de 2 places… Mais avec 39 959 unités écoulées en 10 mois, ce n’est pas non plus glorieux…

35e position : ABARTH. Les chiffres sont orientés à la hausse, malgré un volume faible dans l’absolu. Mais avec +11.9 % de croissance après déjà une très bonne année 2017 qui signait un record, la tendance reste donc très positive, preuve de l’attractivité de la marque, qui vend un peu moins que Tesla, à un peu plus de 2 000 unités devant elle !

38e position : MASERATI. Avec seulement 6 898 ventes ( -16.4 %), la marque de Modène voit ses ventes rester très orientées à la baisse ! Le Levante n’est plus une planche de salut car c’est lui qui chute le plus, et de (très) loin  ! 

Place maintenant au classement par modèles au sein du groupe FCA.

 

Résultats par modèles

FIAT : Totalement dans les choux !

18e place : FIAT 500, qui aura répandu 150 024 unités de son pot de yaourt en 10 mois, soit -10.4% de croissance ! Le pot de yaourt semble donc franchement décroître en cette fin 2018 ! En espérant que la tendance reparte à la hausse pour les mois à venir. La 500 garde en tout cas largement la tête du segment A et se trouve le modèle Fiat le plus écoulé à travers l’Europe.

20e place : FIAT PANDA, qui chute malheureusement très fortement en cette année 2018, malgré deux places regagnées au classement général des modèles, avec un toujours inquiétant -14.1% ! La Panda, qui laisse (largement) sa place de leader du segment A à la 500, s’est vendue à 139 531 exemplaires en 10 mois, un chiffre certes remarquable mais insuffisant pour maintenir la dynamique de l’an dernier. La 3ème de la catégorie, la VW Up!, affiche 84 714 ventes et +0.9 %. De quoi permettre à la Panda de très largement garder la médaille d’argent du segment A malgré tout…

47e place : FIAT TIPO : Un succès certes, mais l’essoufflement est bien là ! Elle perd 9 places au classement (!) et se trouve à la porte du Top 50 ! En 10 mois, la compacte à prix choc de Fiat, 3ème modèle le plus écoulé de Fiat malgré tout, aura écoulé 89 622 unités de sa famille de berlines compactes, affichant toujours une chute brutale au cumul, avec un -19.2% à fin octobre ! Sur les 10 premiers mois de l’année, la Tipo, bien qu’ayant permis à la marque turinoise de reprendre joliment pied dans le segment C, continue de se faire dépasser par les très puissantes Renault Mégane IV ( 123 375 unités) ou Seat Leon III ( 124 285 unités), mais désormais aussi par la Toyota Auris II ( 97 813 unités), pourtant en fin de vie…

50e place: FIAT 500X. Après une longue descente tout au long de l’année 2017, pour finir à -15% de croissance, revoilà le crossover de Fiat sur les rails ! Le Top 50 est réintégré (de peu) et le véhicule affiche une dynamique forte, à +7.8% ! Avec 83 104 unités écoulées, le 500X se porte bien et le transalpin dépasse les Audi Q2 ( 67 864 unités) et Opel Crossland X ( 82 297 unités). Cependant, les nouveaux VW T-Roc et Citroën C3 Aircross le doublent aisément et sont respectivement 3ème et 5ème du segment,  avec 122 193 unités pour l’Allemand et 94 326 pour le Français.

101e place: FIAT 500L. 13 places perdues ! La chute est dure et la baisse des ventes est toujours prononcée, l’effet « restylage » ne s’étant franchement pas fait ressentir ! Après une longue descente aux Enfers l’an dernier (avec -24% au cumul), le minispace italien affiche sur 10 mois un toujours très décevant -14.1% de croissance,  sur une base comparative annuelle qui lui est déjà défavorable… Ce sont donc 47 343 unités qui ont été écoulées au cumul. Ses concurrents de l’an dernier ont disparu car cessé d’être vendus (Adieu Ford B-Max, Citroën C3 Picasso et Opel Meriva…). Si on le compare à ceux qui restent, il reste largement devant et leader de la catégorie, mais les discrets Hyundai IX20 ( 20 590 unités) et autres Kia Venga (16 044 unités), sont eux aussi des espèces en voie d’extinction sur un segment ravagé…

120e place : FIAT DUCATO. Un modèle qui s’écoule bien, accompagné d’un beau +8.1% en 10 mois qui donne le sourire ! Ce sont 34 861 ventes pour la camionnette italienne. Dans le segment des fourgons familiaux supérieurs, il est 1er de la catégorie, devant le Ford Transit (6 671 unités). Enfin, parmi ses cousins de chaînes de montage, sachez que le Ducato écrase les chiffres car ses près de 35 000 unités sont à comparer aux 6 502 Jumper et 2 824 Boxer. Bravo, Ducato !

130e place : FIAT PUNTO, avec une large éjection du Top 100. L’ex-star de la catégorie voit son agonie se terminer… Elle affiche 30 313 petites unités, ce qui représente un effondrement total, à -30.8% ! La Punto, qui nous fait ses adieux, accuse le poids des ans et s’apprête à disparaître totalement des radars… Adieu bellissima !

222e place : FIAT QUBO : Seulement 8 262 ventes au cumul sur les 10 premiers mois de l’année ! Les chiffres restent largement inférieurs à ses concurrents plus volumineux VW Caddy ( 46 489 ventes) ou Renault Kangoo (19 578 unités)… Le petit Ford Tourneo Courier, de gabarit équivalent au Qubo, s’est lui aussi davantage vendu ( 14 331 unités).

237e place : FIAT DOBLO : Retenons surtout que le Doblo s’est vendu en 10 mois à 6 372 exemplaires, soit désormais +0.6% de hausse ! On le voit, donc, le gros ludospace de Fiat reste dans le vert mais de peu, d’autant qu’il reste toujours à la traîne de ses principaux concurrents de la catégorie des ludospaces… Seul le Mercedes-Benz Citan, cousin du Kangoo, se vend encore moins avec 5 264 exemplaires.

251e place : FIAT TALENTO : c’est 5 places en moins d’un coup, avec seulement 4 636 petits exemplaires vendus en 10 mois, loin des 15 391 Renault Trafic et 12 755 Opel Vivaro, ses cousins. Mais c’est +5.9% sur un an, alors… Notons aussi qu’il est en bas du classement, ne dépassant que les Nissan NV200 Evalia (4 491 unités) et Nissan NV300 (1 425 unités), dernier quadruplé de la famille d’utilitaires assemblés à Sandouville, chez Renault. Surtout, la collaboration avec Renault pose question. Le Fiat se trouve peu vendu dans ce partenariat alors que le nouveau duo PSA (l’ancien partenaire de Fiat dans ce créneau), est à plus de 10 000 unités chacun, aussi bien pour le Traveller que pour le SpaceTourer, sans compter le cousin Toyota, qui a remplacé Fiat suite à la rupture de l’accord, et lui aussi écoulé à plus de 7 000 unités en 10 mois ! Que semble avoir gagné Fiat à quitter PSA ? Apparemment rien. Il y perd même peut-être plus…

253e place : FIAT 124 SPIDER : La séparation des ventes avec les versions Abarth lui fait perdre des places au classement et le laisse désormais loin du roadster italo-nippon, et visiblement pour longtemps. le sublime cabriolet est bon dernier des ventes de la marque italienne. La baisse est désormais énorme, à -38.6% ! Utile à l’image de Fiat, il ne s’est écoulé en 10 mois qu’à 4 482 unités en Europe. Sur le segment des roadsters accessibles (composé de deux modèles seulement) sachez que la Mx-5, sa cousine et rivale, a écoulé 12 590 exemplaires de son roadster plaisir (-14.6%), soit presque 3 fois plus de ventes…

JEEP : Le Compass continue à casser la baraque, le Wrangler de retour !

67e : JEEP COMPASS II : Le SUV compact de la marque américaine perd 3 places au classement mais reste bien placé ! Ecoulé à 64 772 unités, il arrache désormais ouvertement la couronne de leader de la marque à son petit frère Renegade. Le Compass semble donc bien démarrer sa carrière et se vend depuis quelques mois davantage que certains concurrents très établis, tels le Mitsubishi ASX (28 351 unités) mais aussi les reconnus Mazda CX-5 ( 59 572 unités), Toyota Rav4 (60 382 unités) et Seat Ateca ( 61 694 unités). Il s’écoule même autant qu’un Opel Grandland X ( 64 753 unités, soit seulement 20 unités d’écart avec l’italo-américain !) Seul le Skoda Karoq, derrière le Jeep il y a encore peu, parvient désormais à nettement le doubler avec 68 732 unités écoulées pour le tchèque.

74e : JEEP RENEGADE.  Le roi Renegade entend bien ne rien laisser à son frère Compass et se trouve juste derrière lui en termes de ventes, aux alentours du Top 70 ! Le crossover italo-américain affiche 61 079 exemplaires écoulés, pour une stagnation à -0.7% sur un an. Il se trouve certes moins vendu qu’un Opel Crossland X ou un Fiat 500X et même qu’un Audi Q2, mais il reste au même niveau qu’un Nissan Juke (60 753 exemplaires) et devant un Suzuki Vitara (59 391 unités) ainsi que devant les non moins importants Hyundai Kona, Kia Stonic, Mazda CX-3 et autres Mini Countryman… !

 233e : JEEP GRAND CHEROKEE IV. Seulement 6 897 unités et un toujours très inquiétant -20.2% (mais c’est mieux que les -25.3% enregistrés à fin juillet). Il est évidemment moins vendu que les établis et incontournables concurrents premium BMW X5 (26 731 unités, -9.1%), Volvo XC90 II ( 25 662 exemplaires, +3.1%) ou Range Rover Sport (21 336 unités, -8.8%), mais il demeure aussi éloigné d’autres concurrents moins prestigieux tels le Kia Sorento ( 9 229 ventes) ou le Hyundai Santa Fe (7 315 ventes). Dommage…

243e : JEEP WRANGLER III : Avec ses 5 588 ventes, ce n’est pas folichon mais c’est suffisant pour faire afficher à l’iconique baroudeur une très forte croissance, à +84.4%, sans compter qu’il chipe encore 4 places au classement général des modèles au cumul ! Il semble que les premiers exemplaires de la 4ème génération commencent donc à se faire sentir… En tout cas, ce segment, bien que marginal dans les ventes, reste très fort pour l’ image de Jeep ! Notons aussi, que, parmi les tout-terrains purs et durs, il dépasse le Mitsubishi Pajero ( 4 176 unités) mais aussi le Mercedes-Benz Classe G ( 5 082 unités), lui aussi en plein renouvellement !

264e : JEEP CHEROKEE V. C’est la Bérézina ! Avec seulement 3 126 ventes, la crise est énorme, à -33% (après -43.8% au cumul de 2017 !). Le Cherokee, en pleine hécatombe, se trouve littéralement scalpé et dernier de sa catégorie ! Espérons que le restylage apporté dernièrement lui confère un nouvel élan dans les mois à venir…

ALFA ROMEO : Le Stelvio roi d’une marque qui commence à patiner…

143e : ALFA ROMEO STELVIO : Le SUV premium qui a été lancé courant 2017 se trouve donc être, au cumul des 10 premiers mois de l’année, le roi des ventes de la marque ! Avec 25 827 unités écoulées et +101.8% sur un an (!), c’est aussi davantage que les BMW X4 (13 850 unités, -25.3%), Porsche Macan ( 16 612 unités, -27%), Lexus NX ( 17 452 unités, +7.3%) et Jaguar F-Pace ( 21 070 unités, -19.7%). Il dépasse aussi le Range Rover Velar ( 23 187 unités) mais reste derrière le Land-Rover Discovery Sport ( 29 094 unités) ! Du bel ouvrage malgré tout pour le Stelvio ! Il est donc désormais 6ème du segment, également derrière les GLC, XC60, Q5 et BMW X3.

147e : ALFA ROMEO GIULIETTA : 10 places perdues ! Autre mauvaise nouvelle, la baisse des ventes s’accentue, à -14.1% contre -2.8% à fin août. Ce sont désormais 24 624 unités qui ont été immatriculées. La Giulietta reste toujours derrière ses principales concurrentes, aussi bien généralistes que premium, dépassant néanmoins les très exotiques Mini Clubman (22 809 unités, -14.3%), Lexus CT ( 7 500 unités, +5.8%) et DS 4 (5 808 unités, -43.7%).

181e : ALFA ROMEO GIULIA. La berline premium du Biscione aura été écoulée en 10 mois à 14 921 exemplaires, soit presque 2 fois moins que le Stelvio ! La baisse reste très prononcée, avec un TRES inquiétant -26% ! A sa décharge, la catégorie est en recul pour presque toutes les marques et subit la concurrence des SUV. Si la Giulia dépasse toujours la Jaguar XE, en totale déconfiture, (9 815 unités, -41.8% !) ou la vieillissante Peugeot 508 (10 035 unités, -49.2%), elle reste doublée par les Mazda 6 III  (16 797 unités, -16.8%), Renault Talisman ( 18 240 unités, -34.6%) et VW Arteon (19 308 unités).

214e : ALFA ROMEO MiTo qui chute au classement, avec 9 places perdues et qui s’éloigne désormais du Top 200. Après  +4.2% fin août, voici la petite italienne à -9.8% ! Un véritable yo-yo des ventes ! Enfin, avec 9 074 unités écoulées, ce n’est pas fameux et cela la place dernière de la catégorie des polyvalentes du segment B.

334e : ALFA ROMEO 4C : Avec 388 petites unités écoulées en 10 mois, c’est très faible et c’est -53.3% par rapport à l’an dernier à la même période ! Elle se fait largement dépassée par sa concurrente (plus bourgeoise) Nissan 370Z (628 unités, -20.3%) et la toute nouvelle Alpine A110 (1 493 unités) mais reste devant les plus radicales Lotus Exige/Elise ( respectivement 287 et 247 unités). Anecdotique néanmoins !…

LANCIA : Ypsilon, et s’il n’en reste qu’une…

113e : LANCIA YPSILON, qui aura écoulé, en 10 mois, 39 752 exemplaires de sa citadine polyvalente. La baisse est énorme, à -25.7%, même s’il y a un petit « redressement », comparé aux -33.8% notés à fin avril…. Souhaitons que la tendance s’inverse plus rapidement car Lancia a bien besoin de la croissance de l’Ypsilon pour se maintenir encore un peu, d’autant que la petite italienne, malgré son cantonnement au seul marché italien, dépasse tout de même la Kia Rio de… 1 000 petites unités (38 752 unités !)… et surtout sa soeur Fiat Punto (30 313 unités) !

ABARTH : En pleine forme, tout simplement !

169e : ABARTH 595 : Pour la petite puce survitaminée et fer de lance de la marque au Scorpion, ce sont 17 780 unités que l’on peut comptabiliser en 10 mois en Europe et 5 places glanées. Soit +45.5% de croissance, après une année 2017 déjà record pour la marque. Abarth affiche donc une santé presque insolente. A noter également que la version bodybuildée représente presque 1 vente sur 10 du pot de yaourt. Ce qui est loin d’être négligeable, surtout au vu des prix affichés. De quoi participer à la success-story 500, à n’en pas douter ! 

 276e : ABARTH 124 : Désormais, les chiffres de la version Fiat et de la version Abarth sont découplés. On sait donc que ce sont 2 095 unités du roadster décoiffé et décoiffant (sans oublier la version GT) qui ont été mis à la route. Contre 4 482 versions « Fiat » plus modérées. Un chiffre modeste dans l’absolu mais un ratio de 30% de la famille 124 pour Abarth, et donc presque 1 vente sur 3 badgée du Scorpion ! Franchement, quand on connait la grille tarifaire de la version au Scorpion, on se dit que c’est un sacré succès face aux versions plus modestes vendues sous logo Fiat.

Abarth 595 Turismo

MASERATI : Il y a le feu, tout simplement, malgré le baroud d’honneur des GranTurismo et GranCabrio  !

257e MASERATI LEVANTE : Le SUV au Trident ne se sera écoulé en 10 mois qu’à 3 767 unités, soit -24.6% ! Le Levante a donc chuté d’un quart en un an, bien qu’il demeure le modèle Maserati le plus écoulé de toute la gamme. Nul doute qu’il va falloir faire quelque chose si Maserati veut pérenniser sa croissance…

275e MASERATI GHIBLI : La superbe berline au trident se sera vendue en 10 mois à 2 178 exemplaires. C’est peu et c’est surtout -14% sur un an (après -29% l’an dernier). De plus, avec un tarif plus élevé, une visibilité moindre et des concessions moins présentes, elle demeure derrière ses concurrentes, ne devançant que la Lexus GS ( 1 084 unités, -19.8%).

318e MASERATI GRANTURISMO et GRANCABRIO, désormais comptabilisées ensemble, sans distinction entre le coupé et la cabriolet. A elles deux, la sublime GT italienne s’est écoulée à 530 unités, soit +128.4% sur un an, sûrement du au petit restylage qui a ré-attiré l’attention sur ce véhicule malheureusement vieillissantSachez que ce duo s’est davantage écoulé qu’une Aston Martin Vantage ( 320 unités), qu’une Ferrari Portofino (458 unités, mais bien plus chère néanmoins) et à peine moins qu’une Lexus LC (574 unités) ! Un beau baroud d’honneur !

333e MASERATI QUATTROPORTE 6. Avec 406 ventes en 10 mois, la belle routière italienne ne fait pas d’étincelles, et reste dans une croissance fortement négative, avec -12.7% sur un an. Là aussi, la grande routière construite à Grugliasco est derrière ses concurrentes allemandes comme anglaises ou japonaises (Jaguar XJ (1 031 ventes ), Lexus LS 5 ( 594 ventes)).

 

Que retenir des ventes de ces 10 premiers mois 2018 ?

Tout d’abord, les fortunes par marques sont diverses. Si Jeep, Alfa Romeo et Abarth continuent leur croissance, Fiat continue de boire la tasse (et pas qu’un peu !), quand Lancia et Maserati continuent à dévisser ! De plus, les chiffres artificiels et gonflés de la fin de l’été pour FCA, comme pour d’autres, se paient aujourd’hui avec des chutes sévères et prononcées, parfois même très inquiétantes…

Par modèles, on s’aperçoit que les modèles phares des marques sont ceux qui baissent souvent le plus, entraînant des conséquences négatives pour l’ensemble de leurs marques respectives. Ainsi, Levante, Panda, Tipo et Ypsilon souffrent en cette année 2018, empêchant Fiat, Lancia et Maserati d’afficher la moindre croissance. Pour d’autres marques, les performances d’un seul modèle masquent pour l’instant la baisse du reste de la gamme. Ainsi d’Alfa Romeo dont le Stelvio sert aussi de diversion eu égard aux performances souvent négatives des autres modèles, en particulier la Giulia ! Chez Jeep, en revanche, la croissance est insolente, sauf pour les grands et vieillissants Cherokee et Grand Cherokee, mais qui ne pèsent plus grand-chose dans le mix des ventes de la marque aux 7 barrettes !

Pas de miracle au final, il va falloir investir car un seul modèle ne peut servir de rustine à une marque, surtout quand celui-ci arrive à son rythme de croisière voire commence à baisser, et parfois même de manière précoce (Levante, Tipo, Giulia). Les autres modèles, souvent vieillissants dans le groupe FCA, ne peuvent compenser suffisamment… Pour Fiat, la gamme entière affiche un niveau d’âge globalement élevé.

Enfin, et alors que Marchionne (paix à son âme) ne jurait que par Alfa Romeo et Jeep, on voit bien que Fiat demeure, et de loin, la marque la plus vendue et la plus adaptée aux budgets des Européens, devant Jeep, qui, se taille des croupières eu égard à l’engouement pour les SUV dont Fiat est volontairement privée… Il va peut-être falloir que FCA se réveille et se rende compte de l’intérêt de TOUTES les marques… Sinon, on risque fort de n’être qu’au début d’un long cycle de mauvais chiffres et de mauvaises nouvelles pour certaines d’entre elles…

Partager cet article

25 commentaires à propos de Ventes FCA en Europe de janvier à octobre 2018 : FIAT éjectée du Top 10 pour la première fois !

Rama dit : S'abonner 12 December 2018 à 17 h 28 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 1 0 0 0

Le problème, c'est que 2019 sera encore pire : - mort probable de Lancia même en Italie - Maserati dans le coma - Alfa ne vendant bien que des Stelvio - Panda vieillissante, Tipo idem, 500L dans les choux, - nouvelle 500 pas encore là... Bref, il faut se bouger chez FCA !

  • alfa 75
pym dit : S'abonner 13 December 2018 à 7 h 44 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Il faudrait à minima, équiper toutes les Panda de la banquette coulissante, d'appuies-tête arrière, d'un bouton ouverture du coffre, de meilleurs protections pare-choc et protections latérales de série (voiture de ville!), d'une radio blue-tooth de série et de suspensions un plus confortables...Voila pour elle. Pour la Tipo, remplacer ses vieux moteurs essence et sans turbo SVP! virer les courroies de distri également. Permettre la conduite aux tailles <1.6m en réhaussant les sièges avant, revoir l'accord suspension/pneus/bruit de roulement... Au boulot SVP

  • 1 Panda 2016, une passat break 1998, une 126 1988
Fredo dit : S'abonner 14 December 2018 à 16 h 15 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Et de prétentionneurs de ceinture à l'arrière, de fixations Isofix à toutes les places passagers, de l'électronique pour détecter le bon usage des ceintures, et en résumé tout ce qu'il faut pour assurer au moins 4 étoiles à la notation Euro NCAP, la publicité actuelle étant déplorable pour l'image. Une importante refonte de la carrosserie, des motorisations et de l'habitacle me semble également indispensable mais je pense que ce sera effectivement réalisé avec la nouvelle plateforme.

    fred dit : S'abonner 13 December 2018 à 10 h 28 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    je pense a regret que le groupe se prepare a vendre fiat et alfa de toute façon ils ont toujours une guerre de retard il faudrait une nouvelle petite lancia punto des suv des sw les plates forme sont la allors bougez vous je ne crois meme plus au 13 nouveaux modeles

    • alfa 159 sprint fiat 500
    R68 dit : S'abonner 13 December 2018 à 10 h 33 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Cette chute ne m'étonne guère. Les modèles ne sont pas renouvelés assez vite. La Punto, autre ancien fonds de commerce de Fiat, végète et tarde à être remplacée. Certes, il y a la 500 déclinée à toute les sauces mais cela ne suffira pas. L'Alfa Giulietta n'est pas prête d'être remplacée et il ne faut pas oublier que c'est elle qui a dû tenir la baraque avec la Mito pendant quelques temps, les 156 et autres 159 ayant été supprimées sans être remplacées immédiatement. Du coup cette clientèle était partie à la concurrence et tous ne sont probablement pas revenus. Maintenant, Alfa a fait le choix de monter en gamme mais attention à ne pas cannibaliser Maserati qui n'est pas non plus au mieux de sa forme ........

      Fredo dit : S'abonner 16 December 2018 à 13 h 27 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Je crois que ce jumelage Alfa Romeo-Maserati est déjà de l'histoire ancienne... maintenant je me demande comme ils vont assurer un caractère sportif au niveau du Stelvio en reprenant la plateforme de la 500X pour le C-UV...

        Gino dit : S'abonner 14 December 2018 à 10 h 49 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        C'est une honte ce groupe! aucune nouveauté ni en 2018 (à part 500x et renegade) ni en 2019, Alfa est à l'agonie...technologiquement parlant elle est vraiment à la ramasse par rapport aux autres....pas de full-led, pas de parking automatique, ni de caméra 360°, le gps est daté de 10 ans, ni d'éclairage d'ambiance, ni d'affichage tête haute...et je peux continuer pendant 1 journée...maserati à l'abandon, mais comment font-ils? C'est désespérant, c'est énervant, c'est triste !!! Les ventes chutent...la concurrence est sans pitiés et de plus mettent à jour leurs models régulièrement, et chez FCA, il n'y pas même pas de test de nouveauté...

          le birbe dit : S'abonner 14 December 2018 à 22 h 33 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          c'est gens de l'équipe alfa me dégoûte j'ai honte de voir le faible résultat de la Giulia normal on ne remplace pas un modèle arrêté 7 ans plus tôt et penser à sortir des gammes longues

          • gtv 6 produc - sud ti 1500 - giulietta twin air tct
          Stanislas dit : S'abonner 15 December 2018 à 10 h 45 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          1 0 0 0 0 0

          Certes les résultats ne sont pas bons pour certaines des marques, notamment pour Fiat. En revanche ça m‘énerve de lire des choses totalement fausses sur l’Alfa Romeo Giulia, qui ne se vend pas super bien (les berlines n’ont plus la côte, il faudrait regarder les chiffres de vente des autres constructeurs) mais qui est largement au niveau de ses concurrentes, et même une meilleure berline qu’une Audi A4, BMW série 3, ou Peugeot 508. Les amateurs de gadgets n’ont rien compris à l'agrément de la Giulia. La Stelvio se vend bien, preuve que la tendance est toujours aux SUV au détriment des berlines. Quand à dire qu’il ne se passera rien en 2019, alors qu’une avalanche de nouveaux moteurs vont arriver! La 500X a été très bien mise à jour, la Tipo attend de nouveaux moteurs, la nouvelle 500 arrivera en 2020. Tout n’est pas noir! La Panda date un peu mais qu’a t’elle a envier à une Twingo? Chez Alfa Romeo le C-SUV arrive, la Giulietta va être profondément restylee avec probablement des nouveaux moteurs. Tout n’est pas noir! Chez Lancia l’Ypsilon continue à bien se vendre en Italie et pourrait être remplacée. Chez Maserati ce n’est pas bon cette année mais il faudrait regarder (il y a un sujet sur ça) les chiffres d’il y a 2 ou 3 ans pour s’apercevoir qu’ils sont au même niveau.

          • Abarth 695 biposto, Giulietta Veloce
          Frederic B. dit : S'abonner 16 December 2018 à 17 h 09 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          1 0 0 0 0 0

          "En revanche ça m‘énerve de lire des choses totalement fausses sur l’Alfa Romeo Giulia, qui ne se vend pas super bien (les berlines n’ont plus la côte, il faudrait regarder les chiffres de vente des autres constructeurs) mais qui est largement au niveau de ses concurrentes, et même une meilleure berline qu’une Audi A4, BMW série 3, ou Peugeot 508." Je te remercie sur le "absolument fausses". Sauf que j'ai les statistiques sous les yeux et que je confirme, car j'en ai la preuve, que la Giulia ne se vend pas bien. C'est triste mais c'est ainsi. Personne ne lui retire ses qualités, sans doute au moins aussi grandes que les Allemandes. Mais les chiffres de ventes ne parlent pas pour elles. Quand tu dis "largement au niveau de ses concurrentes", je pense que tu parles de ses prestations car niveau ventes, non, elle en est loin. Veux-tu vraiment que je te donne le nombre de Série 3, Classe C et A4 vendues sur le même laps de temps ? Même en élargissant à de plus populaires berlines (Superb, Mondeo...), la Giulia est très en retrait... C'est ainsi. C'est un fait.

            Ced74 dit : S'abonner 18 December 2018 à 13 h 18 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Il faut que tu revois tes statistiques au niveau mondial, car si en Europe la Giulia se vend difficilement (à part dans quelques pays), sur d’autres continents c’est l’inverse! Elle a juste été repositionné là où elle doit être question tarif vu les performances du produit. Pour ce qui est des berlines justement tu as encore peut-être raison pour l’Europe mais pour le reste du monde tu devrais regarder les ventes des Audi A4 justement au USA, Chine, Australie, Japon.... etc c’est la chute libre depuis des mois et des mois. Rien qu’au USA quand Audi vendait 80.000 à 100.000ex/mois, aujourd’hui il arrive pas à passer la barre des 20.000ex tous modèles confondus. « 17.082 ex au mois d’Aout et encore c’est l’un de leur meilleur mois depuis 2 ans.... oui j’ai bien dit 2 ans!!! Mercedes a une gamme très élargie et une clientèle très encrées depuis des années, BMW fait le yoyo car il y a peu ces dernières décennies les design étaient tellement affreux que les ventes ont chuté hors Europe avant de se reprendre depuis les derniers modèles. Jaguar est en chute libre et parle même de virer 5.000 personne. Les Généralistes (Skoda, Fiat, Peugeot, Renault... délivrent des produits moins typé et plus basique adapté a Mr et Madame tous le monde, rien à voir. La Giulia a juste 3 défauts en manquant de moteur aérien sur les 4 cylindres et je connais beaucoup de personnes qui ne passent pas le pas car déçu du 4 cylindre et pas envie d’investir dans un V6. Pour le reste c’est le sans faute et c’est un produit adressé aux passionnés qui sont limités tout comme les clients que l’on trouve chez Jaguar. Si c’est marque arrive à vendre 150.000 ex tous confondus par an c’est une réussite. Le tout est plutôt de positionner d’autres produits dans les 2 gammes (1 pour accéder à la marque, l’autre pour redevenir la jointure qui manque à Ferrari)! La Giulia est le Stelvio QV ont été vendus trop bas avec un positionnement avec des produits pas assez distant financièrement, 100.000€ en prix de base aurait été plus correct car quitte à faire des modèles à volume les 4 cylindres aurait été plus adapté pour nos contrées, mais la c’est un loupé sur ces fameux 4 cylindres , comme celui de la 4C. C’est bête car ces moteurs seraient merveilleux sur Lancia ou Abarth mais totalement inadapté pour Alfa Roméo (hors V6 qui est une merveille). Le 2ème problème et pas des moindres, c’est le service clientèle d’un autre âge, le suivi produit totalement absent, service après vente carrément incompétent et pas du tout formé à suivre ce type de produits et de clients. Ils sont plus adapté à s’occuper des Fiat tipo qu’autres choses et un client Alfa ont doit le recevoir comme un client Ferrari de même pour Lancia et Maserati. Ce sont et ont toujours été des produits à fort potentiel d’image et d’histoire qui permet de limiter les ventes tout en s’affichant à un prix qui peut être plus important que la concurrence et le moyens et de remettre tous ceux petits monde aux sport!

              Frederic B. dit : S'abonner 18 December 2018 à 21 h 26 min
              Like
              Like Love Haha Wow Sad Angry
              0 0 0 0 0 0

              La Giulia se vend bien sur d'autres continents ? J'aimerias connaitre lesquels car les ventes de Giulia représentent une goutte d'eau dans l'océan de chaque marché national où elle est vendue, y compris par rapport à ses concurrentes. Là aussi, c'est un fait. Je te laisse regarder lesdites statistiques et apporter un contre argument étayé par des chiffres de Giulia comparé à ses concurrentes principales.

                Ced74 dit : S'abonner 19 December 2018 à 19 h 58 min
                Like
                Like Love Haha Wow Sad Angry
                0 0 0 0 0 0

                Dernière Vente d’Alfa au mois de novembre USA: https://www.google.com/amp/s/www.leblogauto.com/2018/12/bilan-novembre-2018-etats-unis.html/amp Cela monte peu mais régulièrement de mois en mois et tu verras que le groupe VAG lui n’est plus que l’ombre de lui-même là bas. La suite arrive.

                  Stanislas dit : S'abonner 17 December 2018 à 23 h 45 min
                  Like
                  Like Love Haha Wow Sad Angry
                  0 0 0 0 0 0

                  C’est bien ça qui est ennuyeux: comment se fait-il que la Giulia ne se vende pas mieux alors que c’est une excellente voiture qui n’a vraiment rien à envier à la concurrence et qui de surcroît a un design magnifique? La mode des SUV n’explique pas tout.

                  • Abarth 695 biposto, Giulietta Veloce
                  squirrel78 dit : S'abonner 18 December 2018 à 10 h 45 min
                  Like
                  Like Love Haha Wow Sad Angry
                  2 0 0 0 0 0

                  Toutes les berlines du segment D sont en berne, y compris les allemandes. Il faut comparer la Giulia à ce qui est comparable, c'est à dire par exemple à la Jaguar XE. Et la Giulia n'est pas à la ramasse sur le plan technologique, certes elle n'a pas de full led et d'affichage tête haute mais elle a la plateforme la plus avancée du marché, une boîte et des moteurs au top, n'est ce pas là où se situe la technologie? Cela ne change en rien l'inquiétude que l'on doit avoir s'agissant de l'avenir d'Alfa Romeo (et mutatis mutandis de Maserati), entre relance ratée et promesses non tenues. A la différence de Jaguar Land Rover, les dirigeants de FCA "calent" au premier obstacle, i.e. parce que les ventes de la Giulia ne sont pas totalement à la hauteur de leurs espérances, repoussent sine die le lancement des nouveaux modèles après les sons de trompe de leurs plans-produits mirobolants, et, après avoir martelé que les Alfa seraient désormais des propulsions exclusives, voilà que le futur petit SUV serait finalement basé sur la plateforme de la Renegade...s'il sort un jour. Re-bonjour les "Alfiat"!! La gestion opportuniste et court-termiste, l'absence de continuité dans les investissements et les orientations technologiques va finir par tuer une marque iconique désormais (à nouveau) moribonde.

                    mafioli dit : S'abonner 19 December 2018 à 12 h 32 min
                    Like
                    Like Love Haha Wow Sad Angry
                    1 0 0 0 0 0

                    Alfa Romeo est et restera une marque à volume relativement faible. Au mieux de sa forme Alfa vendait 300k par an, et je parle d'une seule année de toute son histoire. Alfa est donc dans son créneaux historique fait de sursauts de la dernière chance à répétition, d'avancées technologiques géniales et innovantes suivit de longues périodes d'inerties et de déclins. Cela depuis les années 30!! D'où le rachat par l'état italien fasciste de l'époque qui pour le prestige et pour les emplois ne pouvaient laissé déjà mourir la marque. L'après-guerre des 30 glorieuses était les années des luttes syndicales infiltré par le PC italien ultra puissant, empêchant des modèles de prestiges de sortir des usines, puis celles du développement du sud de l’Italie (Aujourd’hui objectivement raté, je suis Italo-suisse pour en parler) dont Alfa devait être le fer de lance de l’état au sud avec des alfasud tout aussi ratées... Puis la vente à Fiat dans les années 80 par l'état italien usé par les années de plomb. Fiat fit une excellente opération coupant l'herbe sous les pieds de Ford qui voulait sa tête de pont en Europe par le biais d'Alfa. Alfa est donc devenue une marque de stratégie géoéconomique du groupe fiat plus qu'autre chose. Mais il fallait tout de même faire exister la marque, donc on transféra les ingénieurs de Lancia, depuis peut aussi sous la coupe de Fiat, chez Alfa en effectuant par la même occasion les transferts technologiques (Q4 notamment) qui initia la lente descente aux enfers de Lancia… Les lettres de noblesses d’Alfe furent en partie retrouvée avec la 156,la 147 puis la GT qui relancèrent les ventes aux sommet ! Les fameuse GTA équipées du Busso. A cette époque Fiat et General Motor alliés mais tout deux mal en point se mire à coopérer sur divers modèles et technologies. Et ce qui devait arriver arriva, la 159 superbe certe mais équipé… de v6 GM australie !! Le Busso mis au rencart faute de respect de nouvelle norme antipollution européenne. Fiat en quasi Faillite en 2005 fut sauvé in extremis par la vente de ces actifs à Gm, lui permettant d’encaissé quelques milliards et par l’arrivée de Marchionne, grand financier certe mais pas un visionnaire automobile. SM trop occuper à s’occuper de la fusion/Rachat avec Chrysler en 2014, Alfa (et lancia) fut oublié en laissant à nouveau ses modèles mourir, pour arriver à la triste réalité de 2 modèles chez les concessionnaires en 2015, la Mito et la Giuletta… On a retenu notre souffle en ne sachant pas si l’expérience qui a signé l’arrêt de mort de Lancia avec des re badgeage de Chrysler allait se perpétuer entre Dodge et Alfa… Aujourd’hui après le retour de la propulsion tant attendu, on reparle de traction. Après avoir développé à coup de milliard la plateforme Giorgio, on parle de base Renagade. La suite ? Alfa va sortir son gros SUV parce que c’est la mode, et qui ne va pas se vendre car trop cher, qui va marcher sur les plates-bandes de Maserati par la même occasion. Puis il y aura un baby SUV alfa sur base renagade biensur… avec des moteurs issus de GM peut être ? Et la Giulia va se laisser tranquillement coulé, sans même un restylage… comme pour la Giuletta, jusqu’en 2024-25. 8 -9 ans c’est la durée de vie des modèles Alfa. En attendant un nouveau rebond spectaculaire !!! Promis juré !!!

                    • Alfa Romeo
                    squirrel78 dit : S'abonner 22 December 2018 à 20 h 14 min
                    Like
                    Like Love Haha Wow Sad Angry
                    0 0 0 0 0 0

                    +1 😢 Excellente rétrospective des heurs et malheurs d'une marque mythique, mais qui aura collectionné les occasions manquées.

                      mafioli dit : S'abonner 24 December 2018 à 12 h 43 min
                      Like
                      Like Love Haha Wow Sad Angry
                      0 0 0 0 0 0

                      Merci! tous ca pour dire qu'à la fin je crois qu'il ne faut pas trop se prendre la tête sur ces problèmes de politique interne au groupe Fiat. partant du principe que Fiat et les Agnelli n'aimaient pas Alfa, ils l'ont racheté en se pinçant le bout du nez car ils n'avaient pas le choix. Alfa était le seul constructeur qui était capable de menacer Fiat en italie et ailleur. Celà explique historiquement la mauvaise gestion d'Alfa par Fiat, en fait ils en avaient rien a fiche! jusqu'a ce qu'ils se rendent compte du potentiel énorme de la marque, plus que Maserati et Lancia réunies, et aussi suite aux déclarations d'autres constructeurs qu'on ne sitera pas qui promettaient de relancer vraiment la marque si ils pouvaient la racheté... La Fiat se sont dit bon on va se bouger. Maintenant à savoir si c'est trop tard, qu'il faille vendre ou alors tout remettre à plat, à la rigueur perso je suis pas accro a ces dtails. Une chose est sur tant qu'Alfa vend des voitures, je les acheterai car je suis un vrai passionnée! Viva Alfa! ;)

                        alexandre dit : S'abonner 24 December 2018 à 13 h 56 min
                        Like
                        Like Love Haha Wow Sad Angry
                        0 0 0 0 0 0

                        Je crois que tout est dit : vaut mieux pas se prendre la tête ! Moi j'attends un restylage de la giulia + moteur hybride pour 2019-2020. Le stelvio arrivera aussi en hybride. Pour le c-suv pour le moment a part l'annonce aucun signe de vie. A côté de ça on annonce pour geneve 2019 la presentation de 3 jeeps phev...

                          Ced74 dit : S'abonner 29 December 2018 à 1 h 51 min
                          Like
                          Like Love Haha Wow Sad Angry
                          0 0 0 0 0 0

                          Des moteurs GM????? Ah parce que tu crois qu’il reste encore des moteur GM chez FCA? C’est fini les 4 cylindres Opel et V6 Holden.

                            Fredo dit : S'abonner 25 December 2018 à 16 h 14 min
                            Like
                            Like Love Haha Wow Sad Angry
                            0 0 0 0 0 0

                            Je crois avoir lu il y a plusieurs mois qu'un concept C-UV était attendu à Ginevra, une chose est certaine il sera magnifique... Je suis aussi sûr qu'en d'autres mains Alfa perdrait cette capacité à dessiner des voitures différentes !

                              Jay dit : S'abonner 28 December 2018 à 9 h 40 min
                              Like
                              Like Love Haha Wow Sad Angry
                              0 0 0 0 0 0

                              Salut à tous, petite question qui n'a pas de rapport direct avec l'article mais je me suis rendu sur http://www.abarthbelgium.be/fr (je suis de Belgique) pour configurer une Abarth 595 et j'ai été étonné de voir qu'il n'y a plus moyen d'avoir de boîte auto ! A moins que ce soit un bug ? Des infos là-dessus ? Car même en prenant la version "Competizione" il n'y a pas la sélection. Je me suis dit que si je devais avoir une réponse ce serait ici Concernant l'article et Alfa, je peux vous dire qu'en Italie il n'y a quasi QUE des Stelvio (je suis aller côté Rimini et 2 fois à Milan entre septembre et décembre) alors que je n'ai pas vu de Giulia... Pareil ici dans mon coin, il y a énormément de Stelvio alors que je croise rarement de Giulia !

                              • MiTo Junior / 500 S
                              Ced74 dit : S'abonner 29 December 2018 à 1 h 48 min
                              Like
                              Like Love Haha Wow Sad Angry
                              0 0 0 0 0 0

                              En italie j’en ai vu pourtant pas mal tous le long de l’année des Giulia, ainsi qu’en Suisse quotidiennement, en Allemagne, aux Luxembourg, en Belgique, aux Liechtenstein, au Luxembourg, en Autriche, alors que le Stelvio j’ai les vu souvent en France et en Suisse mais ailleurs pas plus que cela!

                                Ced74 dit : S'abonner 29 December 2018 à 1 h 57 min
                                Like
                                Like Love Haha Wow Sad Angry
                                0 0 0 0 0 0

                                En tout cas pour ce qui concerne la marque Fiat les futurs Panda et 500 hybrides ou électrique se promènent dans les rues d’Italie depuis 6 mois quoique j’ai pu lire ici car les photos sont monnaies courantes sur Facebook!

                                  Ced74 dit : S'abonner 2 January 2019 à 23 h 29 min
                                  Like
                                  Like Love Haha Wow Sad Angry
                                  0 0 0 0 0 0

                                  Bonne fête à italpassion et tous mes vœux de succès pour 2019. En espérant que cela soit l'année pour nous offrir l’appliaction directe du site!

                                    Laisser un commentaire

                                    Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

                                    Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.