Motor Village des Champs-Elysées : maintenant, ce sera Jeep !

J’espère que vous avez pu digérer les mauvaises nouvelles qui se sont succédé ces derniers jours, en particulier la volonté d’un certain investisseur de larguer les marques italiennes. Parce que, comme disait Chirac, « les em….. ça vole toujours en escadrille ». Je viens en effet d’apprendre que le très beau Motor Village des Champ-Elysées, l’écrin des marques italiennes, allait désormais être consacré à Jeep… Oui, oui, vous avez bien lu !

J’espère que vous en avez bien profité. Visiblement, des italiennes, vous n’êtes pas près d’en revoir là-bas pendant un certain temps. Vraisemblablement tant que Jeep sera la priorité du groupe.

Après Jeep Adventure qui s’était terminée à la fin de l’été, la puce m’était venue à l’oreille. En septembre-octobre, c’est une autre expo Jeep, baptisée Jeep Around, qui avait pris possession des lieux. Pas une seule italienne à l’intérieur. J’avais été fort déçu car je n’y étais pas allé pour cela. D’ailleurs pas de reportage photo, comme j’en avais parfois fait.

Et bien, il semblerait bien que cela devienne une habitude. La décision aurait été prise par Marchionne lui-même peu avant son décès d’après un porte-parole de la marque. Jeep semble en passe de devenir la vitrine exclusive du groupe pour les années qui viennent. Exit Fiat, Alfa, Abarth et Maserati !

D’ailleurs, quand vous tapez « motor village champs elysees » sur votre moteur de recherche et que vous cliquez sur le lien concerné, c’est Jeep qui apparaît dans votre adresse URL. (faites l’essai, vous verrez…)

Pour ma part, je n’irai plus car cela reviendrait à cautionner un tel choix. Après la disparition des Champs-Elysées de Peugeot, Mercedes-Benz, Citroën (bien qu’il soit toujours propriétaire du bâtiment et qu’il imagine un nouveau concept), c’est un peu à la disparition des marques italiennes que nous assistons après seulement 8 ans de présence. Ne restent plus que Renault, Toyota et désormais Jeep, cette pépite américaine qui accapare les regards mais n’attirera pas les amateurs d’italiennes que nous resterons…

C’était pourtant toujours agréable d’admirer les produits, de monter dans les voitures exposées, de les faire découvrir à des proches…

Espérons un changement de cap prochainement mais aucun signe ne pointe à l’horizon…

Ciao et vive les souvenirs désormais…

26
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de commentaires
15 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
alexandresquirrel78FredoCed74GENDREAU Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alexandre F.
Administrateur

Et oui ils ont communiqué sur leur page Facebook en septembre « On vous parlait d’une surprise : pour la rentrée, MotorVillage a fait peau neuve pour devenir dorénavant la vitrine exclusive de la marque Jeep® ! Découvrez le tout nouvel univers à l’exposition JEEP® AROUND, consacrée aux 3 nouveaux modèles de la Marque : nouveau Renegade, nouveau Wrangler, et nouveau Cherokee. L’aventure, la passion et le sport vous attendent sur la plus belle avenue du monde ! « . C’est bien triste…

FIAT 124
Invité
FIAT 124

De toute façon les Jeep ne casserons pas la baraque, il y a trop de véhicule de ce type sans les marques Italiennes ils iront se rhabiller

Fredo
Invité
Fredo

S’il y a bien une marque qui doit investir ce lieu, c’est bien Maserati. J’espère que ce n’est que lié à l’actualité forte de la marque Jeep et au calme régnant chez les autres… Et qu’aux prochaines 500 ou Alfa Romeo nous aurons un autre plateau…

Ced74
Invité
Ced74

De toute façon qu’elle est l’interêt de s’installer dans un endroit aussi cher au mètre carré. Quitte à faire des économies, le mieux serait de sortir carrément du quartier car question rentabilité…. c’est pas la joie!

squirrel78
Invité
squirrel78

J’avais constaté cela avec consternation, et, alors que j’allais souvent à Motor Village quand je me promenais sur les Champas-Elysées, je n’y remettrai plus les pieds. J’avoue qu’après 40 ans de passion ininterrompue pour Alfa, Abarth et (feue) Lancia, je commence franchement perdre mes dernières illusions. Avec Alfa, on est revenu à la case départ d’il y a 10 ans où, en absence de nouveautés, on se demandait si la marque allait s’arrêter. Aujourd’hui, pas de nouveautés (rien en 2019) et surtout l’impression que le nouveau management, tout comme l’actionnaire, n’y croît plus, n’agit que par opportunisme financier (« Jeep se vend bien? Alors, misons tout sur Jeep! ») et se désintéresse de marques qui ont marqué l’histoire de l’automobile et dont ils devraient être les dépositaires pour l’avenir, pas les fossoyeurs. Le Groupe n’a jamais eu, au cours des 20 dernières années, de politique produit cohérente, mais il nous a fait à plusieurs reprises espérer qu’il allait enfin sortir de ses errements par des annonces mirobolantes, en développant avec continuité des gammes d’italiennes modernes et sexy. Maintenant, à l’image de la crise de la parole politique, la base dont nous faisons partie n’a plus aucune confiance dans les dirigeants de FCA, qui ne peuvent même plus se dissimuler derrière le charisme d’un Marchionne dont, avec le recul, le bilan apparaît de plus en plus négatif pour les marques prestigieuses qui constituaient l’actif de l’ex-Groupe Fiat. Je suis de plus en plus persuadé que ma Giulia, une occasion tragiquement manquée au regard… Lire la suite »

Fredo
Invité
Fredo

La petite 500 ne doit pas sortir fin 2019 ? Je crois que les dirigeants ont annoncé « le plus vite possible »… après c’est vrai qu’on paye encore le bilan de Marchionne, qui était une potion amère, mais étrangement j’ai l’impression que Manley est bien plus un homme de produits qui pense à les améliorer pour mieux les vendre…

Fredo
Invité
Fredo

L’intérêt (puisqu’il y a question) est dans l’image de marque, c’est un investissement au même titre qu’une campagne publicitaire. Associer une marque de luxe en manque de visibilité à des lieux prestigieux est tout à fait censé, au même titre que d’investir dans la Formule 1 pour Alfa Romeo ou le rallye pour Lancia (enfin il faudrait). C’est ce supplément d’âme qui fait et fera la différence avec Tesla ou un Link&co…

Ced74
Invité
Ced74

Avant de chercher une « vitrine le mieux serait déjà d’en regarder les réelles retombées. Investir dans le sport ok étant donné que cela fait partie de l’ADN des marques, mais apporter les profits de la vente de Magneti aux actionnaires au lieu de les investir dans de nouveaux produits, investir des centaines de millions dans un joueur de foot qui rapporte rien ou investir de l’argent dans un endroit où le mètre carré est quasiment le plus cher du monde…. désolé mais question rentabilité sur retour d’investissement…. c’est une énorme perte financière que FCA ne peut plus se permettre pour l’instant et cela depuis quelques décennies!!!

Fredo
Invité
Fredo

Étrangement la famille Agnelli qui contrôle FCA via Exor n’a pas refusé de prendre 580 millions d’euros (quote-part des deux milliards de dividendes extraordinaires – soit un tiers de la vente de Magneti Marelli), on se demande bien pourquoi… La Juventus elle a investi une seule centaine de millions d’euros (ce qui fait beaucoup d’argent) mais dans un joueur qui rapporte beaucoup (le football professionnel consistant à vendre de l’image – lire dans les Echos l’article à ce sujet: « Ronaldo rapporte déjà une fortune à la Juventus »). Ce dont FCA ne peut plus se permettre à mon sens (ce qui signifie que d’autres avis sont valables) c’est de vivre à l’économie. Les finances sont bonnes, il faut justement investir dans une image qui a été dégradée par l’absence de renouvellement des modèles. Aujourd’hui les produits Kia/Huyndai sont techniquement parfaitement au niveau de la concurrence européenne, le seul déficit concernant l’image il serait dommageable de leur céder sur ce dernier point.

Ced74
Invité
Ced74

C’est pas la Juventus qui rempli les caisses de FCA et c’est pas parce que Agnelli s’en est mis encore plein les poches que cela est l’exemple à suivre. L’image est bonne???? Ah première nouvelle car depuis quelques décennies c’est plutôt l’inverse et sans produits à mettre en avant, je vois pas où l’économie vivra longtemps sans modèles à mettre en avant.

Pierre
Invité
Pierre

Même s il est impensable de voir disparaître ces marques italiennes de la plus belle avenue parisienne , ce n est pas dans un show room que nous admirons ces marques mais dans l ensemble sa la circulation quand nous croisons leurs belle lignes latines. Les puristes ne succomberont pas à la fadeur de ces véhicules sans aucunes âmes …

Stanislas
Invité
Stanislas

C’est pas la peine de tout voir en noir. Certes Jeep qui investit provisoirement, ou définitivement, MotorVillage c’est dommage. Mais ça ne dit rien sur les nouveautés à venir, que ce soit chez Alfa Romeo ou chez Fiat. Tant mieux pour FCA si Jeep cartonne.

Ced74
Invité
Ced74

Pour combien de temps car le vent commence à tourner sérieusement et les derniers chiffres le montre encore. En chine les SUV par exemple sont à bout de souffle et les Berlines reviennent de plus belle, Japon aussi…etc! La mode SUV commence à s’essoufier et la limite est maintenant arrivé à terme.

Fredo
Invité
Fredo

Pourtant un expert me certifiait encore il y a cinq mois sur ce site que pour les SUV au niveau mondial « la demande est bien présente et constante »…

Ced74
Invité
Ced74

Telle constante qu’en Chine (1er marché mondial) depuis 3 mois les SUV s’effritent peu à peu au profit des berlines comme quoi, j’aimerais bien voir où est la constance. Si elle l’est mais dans l’autre sens…. celui de la chute.

Fredo
Invité
Fredo

L’ennui c’est que c’est toi que je cite…

Ced74
Invité
Ced74

En voici la preuve sachant qu’à la même période l’ann dernière, les SUV représentaient environ plus de 78% des ventes…. c’est plus du tout le cas maintenant. https://www.leblogauto.com/2018/11/bilan-octobre-2018-chine.html

Fredo
Invité
Fredo

Eh oui, mais un constructeur d’automobiles n’est pas comme un fabricant de smartphones, les investissements n’ayant absolument rien à voir. Il faut donc bien penser en amont sous peine d’avoir plusieurs années de retard. Et donc je le redis comme il y a cinq mois, les pick-ups à la RAM en V6 diesel n’ont qu’un avenir de niche dans un monde où le carburant devient cher et la pollution une préoccupation majeure (et la crise financière une réalité), de même que les gros SUVs qui vont bientôt coller à leurs propriétaires une image d’égoïstes prétentieux. L’avenir de Fiat et de ses voitures simples, sobres et accessibles par contre est plus dégagé, à condition de faire les bons choix (et je miserai personnellement sur une hybridation légère de la Tipo sur une base de Firefly atmosphérique)…

Ced74
Invité
Ced74

Quand on investi plusieurs milliards dans une plateforme (Giulia, Stelvio) et on coupe court à tout sans rechercher à sortir d’autres produits…. c’est bel et bien une perte financière que n’importe quel groupe auto ne peut plus se permettre. Les Pickups sont un cas à part car à la base c’est un produit pour « PROFESSIONNEL ». C’est surtout que les clients sont à bout de voir des SUV qui à part être une grosse Berta quasiment impossible à utiliser en toute circonstance, n’apporte rien de plus d’une berline à part la hauteur (et tous les inconvénients qui vont avec)! raison pour laquelle le marché des SUV commence à faire machine en arrière (VAG et Audi surtout s’en mordent les doigts car à vouloir tout miser sur ce type d’engins, les ventes chutes depuis 2 ans comme c’est pas permis et les ventes depuis 2 ans ont USA par exemple sont devenus catastrophiques et ingérable! Que Fiat passe à l’hybride sur la Tipo pourquoi pas, car ils ont bien cartonné avec d’autres produits au GZN, alors il y a de forte chance pour que cela marche.

Ced74
Invité
Ced74

Désolé mais non la crise financière est totalement « FICTIVE » afin de pouvoir mettre la pression sur les mêmes personnes et que d’autres s’enrichissent encore plus! On en parle régulièrement avec les économistes qui passent dans les M.D. Comme ils le citent si bien cela ramène à croire que si on te demande de sauter du pont tu le fais s’en te renseigner des conséquences alors qu’avec un peu de recul, de renseignements et de jugeotes, on voit bien qu’elle est artificiellement maintenant pour garder une pression psychologique et chronique afin d’obtenir les résultats voulu. De plus si la pollution était vraiment une préoccupation majeure, le G20 aurait déjà pris la priorité de développer d’autres types de carburants, ce qui n’est pas le cas car ils sont à la soldes des Multinationales qui pensent aux profits et rien d’autres coûte que coûte! Vision à court terme qui détruit plus qu’elle n’apporte de réels profits et surtout une sécurité financière sur le long terme.

GENDREAU
Invité
GENDREAU

C’est du grand n’importe quoi. Tout miser sur Jeep, c’est une plaisanterie. On délaisse complètement les marques italiennes au profit de Jeep. (angry) Masérati et Alfa Roméo ont plus d’impact. Ils sont fous ces romains. FCA a pas mal investi sur le plan de relance Alfa Roméo. Je n’irai plus chez MotorVillage Champs Elysée. On va boycotter les marques américaines. Vive les marques italiennes.

squirrel78
Invité
squirrel78

Autres nouvelles peu enthousiasmantes sur le Groupe et ses perspectives: rumeurs de vente de la filiale de robotique COMAU (source: le site boursier US « Seeking Alpha »– soi dit en passant, on en serait plutôt à « Seeking Alfa!! »), paradoxalement, ça fait monter l’action alors qu’après la vente de Magneti Marelli, c’est encore une perte de substance importante; clap de fin pour marque Fiat en Inde, avec l’arrêt sans remplacement de la Punto, où le groupe ne sera plus représenté que par Jeep, et mise au chômage technique, jusqu’à la fin de l’année au moins, de l’usine de montage Fiat en Serbie (on suppute que les Fiat seraient là aussi remplacées par des Jeep..) A ce rythme (source Club Alfa), à part Jeep, il ne va bientôt plus rester grand chose…

Fredo
Invité
Fredo

Il est probable en effet que COMAU sorte du groupe, puisque selon les dirigeants celui ci doit se concentrer uniquement sur l’activité automobile, ce n’est pas forcément une bonne idée mais c’est un peu la « pensée unique » de l’époque, saluée par les marchés en effet… par contre on en saura bien plus jeudi mais d’autres rumeurs annoncent au contraire la relance de Fiat en Europe et le remplacement de la 500L par un SUV familial, probablement en Serbie.

Fredo
Invité
Fredo

Et la Panda resterait en Italie… je pense qu’il y a eu négociation avec le gouvernement actuel qui a besoin d’emplois, il est question d’améliorer dramatiquement le taux d’occupation des usines du groupe dans le pays et la rentabilité, on imagine donc une montée en gamme pour toutes les marques…

squirrel78
Invité
squirrel78

Oui, c’est possible, d’autant que des rumeurs commencent à arriver sur le futur incertain de l’usine polonaise…

Alexandre F.
Administrateur

Beaucoup beaucoup beaucoup de rumeurs ces derniers jours concernant Fiat, Alfa et Maserati. J’attends demain pour en savoir plus.