Résultats 3e trimestre 2018 de Maserati : ça ne va pas fort !

Avec l’annonce des résultats de FCA au 3e trimestre 2018 est aussi venue l’heure des résultats pour Maserati. Et ils ne sont pas brillants…

D’abord, comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessous, les ventes de la marque au Trident sont en baisse, avec seulement 8 400 ventes contre 10 400 l’an dernier à la même période.

Le CA est aussi en baisse, à 631 millions (contre 821 l’an passé à la même période) et l’Ebit ajusté baisse aussi, à seulement 15 petits millions d’€ (contre 113 l’an passé).

La marge ajustée n’est plus qu’à 2,4 % contre 13,8 % l’an passé ! C’est tout à fait préoccupant !

Le mix des ventes par région montre aussi, comme vous pouvez le voir ci-dessous, des baisses sensibles sur des marchés importants. Ainsi, on note une forte chute en Chine, avec seulement 1 600 ventes sur le 3ème trimestre 2018 (contre 3 000 l’an passé), en Europe, avec 1 900 ventes (2 700 l’an passé). La légère augmentation des ventes en Amérique du Nord ( 3 300 contre 3 100 l’an passé), ne pouvant compenser.

Sur l’ensemble de l’année, la production de Maserati, au niveau mondial, s’établit à 26 000 unités, contre 36 000 l’an dernier à la même période. Soit une baisse de – 28 % sur cette période.

Pour rappel, voici notre tableau récapitulatif des ventes Maserati.

ventes maserati

 

Partager cet article

18 commentaires à propos de Résultats 3e trimestre 2018 de Maserati : ça ne va pas fort !

Alby dit : S'abonner 30 October 2018 à 21 h 02 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Pour moi le souci doit venir d'un problème d'image, problème de fiabilité, qui se répand via le bouche à oreille ne donnant pas envie de prendre un risque à investir.

  • Skoda Superb Combi DSG 4x4
Marc dit : S'abonner 2 November 2018 à 12 h 53 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

tout à fait d'accord avec Alby mais je pense qu'il y aussi un pb de coût de l'entretien qui semble être assez conséquent. Si nous ne connaissons pas un ami mécano cela chiffre très vitre. Dommage car les voitures sont géniales.

    alexandre dit : S'abonner 2 November 2018 à 18 h 45 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Halte aux préjugés :) sur les nouvelles Maserati voici le coût des entretiens : Diesel : 1800€ ttc les 3 entretiens (tous les 20000km) essence : 2400 € ttc les 3 entretiens (moteur Ferrari tous les 20000km aussi). C'est pas si cher que ça !

      eugene44 dit : S'abonner 31 October 2018 à 7 h 49 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Maserati devrait prendre exemple sur Ferrari pour la fréquence des mise à jour de ses modèles. Mais la chasse aux modèles qui génèrent du CO2 y est certainement pour quelque chose. Maserati a un passé sportif glorieux mais ça c'est pour les fans, les clients fortunés ne sont pas tous connaisseurs et regardent surtout l'image actuelle. Il faudrait que Maserati sorte rapidement un modèle hybride...

      • Giulietta Multiair 150 Lusso
      Michel dit : S'abonner 31 October 2018 à 8 h 05 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      La strategie de FCA est toujours aussi illogique MASERATI a du mal a s'imposer avec ses modèles les plus recents (GHIBLI et LEVANTE) et cherche à descendre en gamme avec un SUV en dessous du LEVANTE De l'autre coté, ALFA ROMEO patine lui aussi avec GIULIA et STELVIO, et au lieu de remplacer la GIULIETTA ou de creer une GIULIA SW, s'oriente vers un SUV plus gros que le STELVIO qui va aller chasser sur les terres du mini LEVANTE !!!

      • Alfa 147
      Honore dit : S'abonner 31 October 2018 à 9 h 28 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Maserati comme Alfa Roméo se reposent trop longtemps sur leurs lauriers les SUV plus petits que levante et stelvio auront deux an de retard à leur sortie les marques Allemande sont toujours dans le timing de ce qui se vends . Il ne faut pas se plaindre???

      • Alfa Roméo spider V 6 ,Fiat500x.
      Dan Picot dit : S'abonner 3 November 2018 à 20 h 06 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      C’est vrai, alfa et Maserati sont à la traine, par rapport à la concurrence. Des show room nul. A quand des show room uniquement alfa Maserati

        alexandre dit : S'abonner 4 November 2018 à 9 h 49 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        Comme aux USA

          fred dit : S'abonner 31 October 2018 à 12 h 14 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          alfa voir le groupe fiat dans son ensemble a toujours une guerre de retard ou sont les petits suv sw petites sportives comme les tt de chez audi je m y prendrais pas mieux pour faire couler ces marques

          • alfa fiat
          Jérôme dit : S'abonner 31 October 2018 à 12 h 37 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          1 0 0 0 0 0

          Les premium Allemands ont habitué leur clientèle à un foisonnement de modèles et de version grâce à une gestion optimale de leurs plateformes. Ils créent de ce fait l'illusion de l'abondance et de la nouveauté, mais cette illusion est devenue la norme sur ce segment et ceux qui veulent les concurrencer n'ont d'autre choix que suivre ce mouvement. C'est ce qu'a priori FCA compte faire avec la plateforme Giorgio pour son premium mais on ne peut qu'être dubitatif sur le rythme choisi pour exploiter cette plateforme qui, depuis 2015, n'a donné naissance qu'à deux modèles : Giulia et Stelvio. C'est peu, trop peu pour occuper le terrain. Pour moi nous observons aujourd'hui les limites de la doctrine Marchionne : redresser les comptes et améliorer la profitabilité du groupe après l'absorption de Chrysler était vital et ç'a été fait de manière magistrale. Mais SM était un financier pas un homme de produit. Et ses arbitrages ont pâti de cette méconnaissance, nous en voyons les effets aujourd'hui avec des gammes trop étroites, tant chez Maserati que chez Alfa Romeo, pour pouvoir progresser de manière satisfaisante. La situation est plus confortable chez Alfa qui continue à gagner des parts de marché que chez Maserati qui en perd mais les maux sont les mêmes, il manque des produits : petits SUV chez l'un et l'autre, voitures de sport chez Maserati, et voitures s**y chez Alfa, break Giulia et gros SUV toujours chez le Biscione, remplaçant du Levante chez le trident, ça fait beaucoup de trous à combler... Le dernier plan produit en date prévoit tous ces modèles, mais question : où sont-ils ? Nous sommes à la fin 2018 et rien ne vient, c'est ça que je trouve inquiétant.

          • Alfa 156 SW, Alfetta 2.0, Alfa 75 2.0 Twin Spark
          MAX dit : S'abonner 1 November 2018 à 11 h 57 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          @Jérôme C'est ce que je dis depuis toujours on présente un plan mais rien à l'horizon. Comme vous dites si bien on est fin 2018 et le nouveau plan prend dans - de 4 ans. Il vont faire comment pour sortir 8 nouvelles Alfa comme prévu en 48 mois si depuis 2015 "présentation de la Giulia Q le 24/06/15" seul 2 nouveautés sont sorties!! Je n'y crois pas...

          • ALFA STELVIO 150 CV PROPULSION
          mafioli dit : S'abonner 1 November 2018 à 11 h 59 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Il faut arrêter de se faire du mal et de se comparer aux teutons. On peut juste être content d'avoir de belles italiennes non? Aux diables les chiffres, soyons serein, rien ne se passera! Que constate-t-on au final? rien de nouveau, toujours les mêmes sujets d'inquiétudes depuis 30 ans. Or ni Maserati ni Alfa ont disparues ou ont été vendues... Biensur on veut tous qu'Alfa vende 1 million de voiture par an, que Maserati vende autant que porsche. Mais a quoi bon? Ces marques n'ont respectivement jamais fait plus de 300'000 ou 6'000 par an dans leur histoire. Et elles ne sont pas mortes pour autant. Ce qui compte c'est qu'elles se démarque des autres.

          • Alfa Romeo
          MAX dit : S'abonner 1 November 2018 à 19 h 16 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Mon commentaire de ce matin n'a tjrs pas été publié. Pour ceux qui comprennent l'italien, commentaire du nouveau patron de FCA, Manley à propos d'Alfa. Ajournement pour les intérieurs mais aucun commentaire sur les nouveautés en 2019 Manley ha confermato che, seppur costoso, il piano dell’elettrificazione procede. Dulcis in fundo, Alfa Romeo, attesa, secondo il piano dello scorso 1° giugno, ad almeno sei modelli entro il 2022. “I volumi migliorano di anno in anno. La media di crescita è del 20%, ma per ora non basta. Nel 2019 la gamma sarà aggiornata negli interni”. In attesa dei nuovi modelli, che non sono stati nominati.

          • ALFA STELVIO 150 CV PROPULSION
          Fredo dit : S'abonner 2 November 2018 à 17 h 57 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Non pas ajournement mais "mises à jour" en français , "Manley a confirmé que, bien que coûteux, le plan d' électrification se poursuit. Enfin, Alfa Romeo prévoyait, selon le plan du 1er juin dernier, au moins six modèles d’ici 2022. " Les volumes s’améliorent d’année en année. La croissance moyenne est de 20%, mais pour le moment ce n'est pas suffisant . En 2019, la gamme sera mise à jour pour les intérieurs ". En attente des nouveaux modèles, qui n'ont pas encore été nommés."

            Don Marco dit : S'abonner 2 November 2018 à 13 h 07 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            1 0 0 0 0 0

            Je comprends que FCA veuille attaquer le marché US mais son Super SUV rentre en concurrence directe avec le Levante de Maserati. La priorité à mes yeux serait de remplacer la Giulietta actuelle, de fiabiliser les modèles Maserati actuels afin de leur enlever cette mauvaise image et surtout de mettre en place une politique commerciale basée sur le service car tous les vendeurs ne sont pas au top aussi bien au niveau commercial qu'au niveau service.

            • Giulietta 82, GTV 84, Alfa 75 Turbo, 156 2l Selespeed, GT 150cv D, Brera 2,5l D, 147 150chD,Guilietta 170 D, Giulia 200ch Lusso, Stelvio Sport.
            Fredo dit : S'abonner 2 November 2018 à 17 h 58 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Je pense qu'il est indispensable de vendre un service de conciergerie de luxe avec toute Maserati.

              Seb dit : S'abonner 2 November 2018 à 14 h 00 min
              Like
              Like Love Haha Wow Sad Angry
              0 0 0 0 0 0

              Il y a à peu près deux ans, un concessionnaire Maserati à Bordeaux, a expliqué que la politique commercial de cette prestigieuse marque est de faire en sorte que les ventes soient moins importantes que les concurrents pour donner au propiétaire l'exclusivité et la rareté de rouler en Maserati.

                Stanislas dit : S'abonner 2 November 2018 à 14 h 19 min
                Like
                Like Love Haha Wow Sad Angry
                0 0 0 0 0 0

                Ratisser large c'est ce que fait VAG depuis longtemps, et ça marche. Celui qui achète une Audi A3 ne se plaint pas d'avoir le même châssis et souvent les mêmes moteurs que celui qui a une Golf ou une Seat Leon. De la même façon celui qui achète une Fiat 500 ne s'est jamais plaint d'avoir un châssis de Panda. Une Maserati n'est pas une Alfa Romeo, ils ne marcheront pas dessus. Maserati n'a pas de bon résultats mais il faut relativiser: c'est moins bon qu'en 2017 mais ça sera sans doute meilleur qu'en 2016. Maserati doit sans doute aussi élargir sa gamme.

                • Giulietta Veloce, Abarth 595 Turismo

                Laisser un commentaire

                Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

                Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.