Magneti Marelli et FCA : en route vers la séparation

Présente et réputée dans le domaine de l’électronique embarquée, ou encore de l’éclairage et des systèmes de suspension, la société Magneti Marelli devrait bientôt être séparée du groupe FCA, comme l’a confirmé le président Sergio Marchionne, vraisemblablement pour fin 2018-début 2019, avec une cotation à la Bourse de Milan.

Comme pour tout spin-off, les actions de la nouvelle société indépendante Magneti Marelli seront distribuées aux actionnaires de FCA. Sur le même modèle que la cotation indépendante réalisée pour CNH Industrial ou Ferrari. Si, pour la marque au Cheval Cabré, une partie des actions fut mise à la vente, rien n’indique que ce soit le cas pour l’équipementier italien.

Le groupe FCA justifie cette décision par le fait que « La séparation créera de la valeur pour les actionnaires de FCA et dans le même temps fournira la nécessaire flexibilité opérationnelle à la croissance de Magneti Marelli dans les années à venir ».

« La séparation de FCA et de Magneti Marelli est un ingrédient clé du business plan 2018-2022 qui sera communiqué en juin, commente par ailleurs Sergio Marchionne. Le conseil d’administration de FCA est confiant sur le fait que cette séparation sera la bonne prochaine étape et sera bénéfique pour Magneti Marelli, FCA et nos actionnaires. » Il ajoute par ailleurs que cette séparation « permettra par ailleurs à FCA de se focaliser davantage sur son portefeuille clé et d’améliorer sa position en capital».

Le groupe précise néanmoins qu’il pourra « à n’importe quel moment et pour n’importe quelle raison, modifier ou mettre fin à l’opération proposée », et qu’il n’y a donc « aucune assurance quant à son délai ou à sa réalisation ».

Magneti Marelli, fondé en 1919, compte 43.000 employés. Présent dans 21 pays, avec 86 usines et 14 centres de recherche, il a enregistré en 2016 un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
FredoGrez Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Grez
Invité
Grez

La clé pour les futurs investissements est certainement la… Si la séparation se fait bien, la dette sera revenu à O et FCA pourra investir de nouveau plus rapidement non?

Fredo
Invité
Fredo

Avec ou sans séparation la dette est dans les prochains mois de l’histoire ancienne, il est prévu une trésorerie de près de 4 milliards d’euros en fin d’année.