FCA : une collaboration avec Suzuki en perspective ?

Ahhh, notre saga interminable de « Sergio recherche alliance désespérément ». Cela faisait bien quelques semaines qu’aucun nouvel épisode n’était sorti. On pensait d’ailleurs que notre saga préférée s’était arrêtée sans nouvelle saison prévue puisque Marchionne, tout à la fête des résultats financiers record de l’année 2017 du groupe italo-américain, avait alors déclaré que : « la nécessité de trouver un partenaire pour garantir notre survie n’a plus lieu d’être », faisant ainsi suite à sa déclaration lors du Salon de Détroit selon laquelle Fiat Chrysler était « en train de décoller » et n’avait « besoin de personne ».

Mais notre feuilleton rebondit aujourd’hui. Et, pour une fois, il faut bien l’avouer, notre Don Juan de l’automobile n’y est pas pour grand-chose. Les nouvelles péripéties émanent plutôt d’un autre groupe automobile et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de Suzuki !

Qu’apprend-on de nouveau ?

Toshihiro Suzuki, le patron du groupe japonais, fort de ses 2,3 millions d’unités annuelles et de sa position de leader en Asie et en particulier du marché indien avec sa co-entreprise Suzuki-Maruti, est récemment allé participer en Italie à des événements économiques. 

Sergio Marchionne, l’administrateur délégué de FCA, qui a produit 4,74 millions de véhicules en 2017 (soit le double de Suzuki), n’a pas manqué l’occasion d’une réunion à large spectre sur le secteur automobile avec son homologue japonais.

Pas d’engagement officiel entre les deux groupes, loin de là, mais d’importantes ouvertures mutuelles pour un partenariat industriel.

FCA et Suzuki seraient en effet intéressés pour investir en Inde, un marché de 3 millions de voitures par an, avec de larges perspectives de croissance pour les années à venir. Un intérêt pour ce marché qui s’inscrit dans les informations que nous avons reçues il y a quelques jours… Le patron de Suzuki a d’ailleurs affirmé que son groupe était prêt « pour de nouveaux accords technologiques » et qu’il laissait « la porte ouverte pour des accords ciblés ».

Quel contenu à une éventuelle association ?

Tout d’abord, gardons à l’esprit qu’il n’y a rien d’officiel encore et que tout cela demeure à prendre avec des pincettes.

Néanmoins, la stratégie retenue serait celle d’un véhicule adapté et destiné au marché indien, construit à la fois sous pavillon Suzuki et sous pavillon FCA (Jeep ou Fiat). L’accent serait mis sur l‘hybridation, au détriment du diesel. Le PDG de Suzuki l’a d’ailleurs affirmé : « Le diesel n’est plus stratégique (Suzuki achète des moteurs diesel à d’autres constructeurs, NDLA) et l’électricité va se propager à partir de 2030».

Une association fructueuse entre les deux partenaires ?

Tout d’abord, historiquement, les liens existent entre les deux groupes. Fiat a fourni et fournit encore des moteurs diesel 1.3Mjet à Suzuki. De plus, au début des années 2000, un accord industriel avait été conclu entre les deux marques pour construire en commun dans une usine Suzuki de Hongrie, près de Budapest, un SUV urbain. Les deux modèles étaient identiques, à l’appellation, au logo et à divers équipements et grilles tarifaires près. Il s’agissait des Suzuki SX4 et Fiat Sedici. le premier s’était mieux vendu que le second qui était plus cher. Surtout, la mode des SUV urbains n’était pas encore apparue et le succès ne fut pas tel qu’il aurait pu l’être aujourd’hui.

Aujourd’hui, si association il y avait en Inde, il s’agirait vraisemblablement de deux modèles très différenciés, un peu comme dans le cas du 500X et du Renegade.

Concernant ces rumeurs potentielles, les réactions des analystes restent assez prudentes. Ce qui est certain, c’est que Sergio Marchionne entrerait sur le marché indien en tant que gagnant potentiel, étant donné que Suzuki est leader incontesté du marché avec la marque Maruti.

Par ailleurs, une hypothétique alliance pourrait être étendue à d’autres coopérations industrielles, compte tenu de l’intention de construire une Baby Jeep à vendre en Europe. À cet égard, la plate-forme de la Suzuki Ignis et ses autres caractéristiques, 4×4, à la longueur réduite (3,77 cm), hybride, serait parfaite pour une nouvelle Jeep qui pourrait être produite à Pomigliano D’Arco (près de Naples). Encore que d’aucuns évoquent une simple plate-forme de Panda 4×4. Alors qu’en penser ?

Allons jusqu’à rêver=

Par ailleurs, certains notent une absence suffisante de chevauchement entre les deux groupes industriels pour rendre le mariage financier rentable. FCA est trop spécialisé dans les gros véhicules, notamment en Amérique du Nord et Suzuki dans les petits véhicules asiatiques. Certes, mais les possibilités de synergie entre les marques Suzuki et Fiat, toutes les deux spécialisées dans les petits véhicules, existent bel et bien et si les synergies manquent, la complémentarité géographique est excellente. A FCA les marchés nord et sud-américains et l’Europe, à Suzuki la place de choix dans tout le monde asiatique.

Mais on sait le groupe Suzuki pointilleux et soucieux de son indépendance. Le dernier qui a voulu diriger ( à hauteur d’une prise de participation de 19.9%) s’appelait VW et l’affaire s’est soldée par un divorce retentissant en 2015 qui s’est soldé par un retour à une totale indépendance, Suzuki étant soucieux de préserver ses choix et son intégrité technique. Autant dire que ce n’est pas demain la veille. Mais avouez qu’un future groupe FCS (Fiat-Chrysler-Suzuki) de 7 millions de véhicules annuels, cela aurait de l’allure, non ?

Partager cet article

6 commentaires à propos de FCA : une collaboration avec Suzuki en perspective ?

Grez dit : S'abonner 12 February 2018 à 13 h 07 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Une alliance avec l'utilisation de la plateforme de Swift pour remplacer la Punto à moindre coût pourrait être une bonne solution.

    Frederic B. dit : S'abonner 12 February 2018 à 13 h 36 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Certes mais dans ce cas, pas de descendante à la Punto avant plusieurs années. Je préfère définitivement une Argo dans 9 mois à une Punto dans 3 ans...

      Grez dit : S'abonner 13 February 2018 à 8 h 06 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Les résultats d'une collaboration technique n'est visible qu'au bout d'un certain temps de toute façon. Ça n'empêche pas de lancer une Argo rapidement et de se pencher sur un modèle plus fun pour plus tard et rêvons un peu, une descendance à la Mito... :)

        Fredo dit : S'abonner 12 February 2018 à 20 h 34 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        L'Ignis est très moyenne et certainement pas à la hauteur de la marque Jeep...

          Fredo dit : S'abonner 13 February 2018 à 19 h 52 min
          Like
          Like Love Haha Wow Sad Angry
          0 0 0 0 0 0

          Je pense que Fiat aurait interet pour sa prochaine citadine à utiliser la plateforme Heartect de Suzuki, particulièrement performante. L'offre GSE de Fiat pouvant intéresser le constructeur japonais...

            Patlyon69 dit : S'abonner 15 February 2018 à 13 h 16 min
            Like
            Like Love Haha Wow Sad Angry
            0 0 0 0 0 0

            Bonjour Je vois que l'on parle d'un rapprochement Toyota et Suzuki pour l'hybridation et leur experience. Ca vas devenir compliqué si mes infos sont bonnes https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/toyota-suzuki-l-industrie-auto-japonaise-reprend-l-offensive-mondiale_452562

            • Mazda CX5

            Laisser un commentaire

            Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

            Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.