Christmas in Wondervillage : la nouvelle expo de Noël du Motor Village

Comme fréquemment, le Motor Village situé au rond-point des Champs-Elysées renouvelle son exposition et change sa thématique. Après celle consacrée à l‘amore della corsa, à retrouver ici, voici venue l’heure de Noël. L’occasion d’y acheter divers goodies liés au groupe FCA et d’admirer quelques modèles anciens et surtout quelques exemplaires actuellement vendus et faisant la fierté du groupe italo-américain.

Sans plus attendre, faisons un petit tour du propriétaire.

Rez-de-chaussée

En arrivant, vous ferez face à une magnifique Alfa Romeo 33TT12, un modèle qui trônait déjà au deuxième sous-sol pour l’exposition sur la course automobile et qui a été conservé pour les fêtes de fin d’année.

Modèle rarissime, l’Alfa Romeo 33 TT 12 tient son nom de son châssis tubulaire (Telaio Tubolare) et de son moteur 12 cylindres à plat de 3 litres, développant 500 ch. Son châssis tubulaire permettait d’offrir une position de conduite avancée et une meilleure répartition des masses. La voiture gagna les 1000 km de Monza en 1974 avec Mario Andretti et Arturo Merzario au volant, terminant la saison à la 2ème place du championnat. Elle remporte le titre mondial des constructeurs en 1975, dominant la saison avec 7 victoires en 8 courses. De quoi faire rêver tous ceux qui aiment le monde de la course et les bouillonnants souvenirs automobiles des années 70…

Au rez-de-chaussée toujours, vous pourrez observer une Fiat 600 Multipla, gavée de peluches, tel un traîneau du Père Noël tout droit venu des années 50. Modèle apparu en 1956, ce petit monospace avant l’heure annonçait une future mode des années 90 et 2000 !

La 600 Multipla fait face à une plus moderne Fiat 500C, véritable star du constructeur italien.

1er sous-sol

AU premier sous-sol, c’est une très actuelle et très méchante Abarth 124 Spider qui vous suivra de son regard acéré. Equipée d’un moteur MultiAir de 170 ch et de diverses améliorations mécaniques, elle transforme le sage roadster italo-nippon en furie sur route. Mais sortez le porte-monnaie…

2e sous-sol

Au 2e sous-sol, et alors que des jeux pour enfants ont été installés (dont un Mikado et un jeu d’échecs géants !) pour le plus grand bonheur des petits, les parents  et autres adultes pourront laisser leurs rejetons quelques instants pour admirer 3 modèles récents du groupe FCA et qui font la fierté du groupe. Le point commun de ces 3 modèles ? Ils appartiennent à la nouvelle vague des SUV, sur laquelle FCA arrive en retard.

D’abord, un 500X, dans une magnifique livrée blanche, trône au centre de la pièce. Agréable, spacieux, bien agencé à l’intérieur, il est très séduisant et peut se comporter en bonne familiale, malgré des ventes en berne ces derniers mois en Europe.

A ses côtés, les deux nouveaux fers de lance d’Alfa Romeo et de Jeep dans la mode des SUV : les très récents et tout nouveaux Alfa Romeo Stelvio et Jeep Compass. Le Stelvio attire du monde, on fait le tour, on s’installe dedans, on le regarde, c’est certain. Il est beau, bien fini, imposant, et tout à la fois sportif et statutaire : assurément du bel ouvrage.

Le Compass, lui, est présenté, dans un très beau rouge vif. Si le look est agréable, avec un dessin à la fois viril et féminin, il est aussi spacieux et bien agencé, un véhicule à la fois plus familial que le petit Renegade et plus accessible et plus classique dans ses traits que le plus grand Cherokee. Jeep tiendrait-elle là sa future martingale ? C’est possible, bien que l’intérieur me soit apparu daté dans son visuel, comme un véhicule qui aurait du sortir il y a 3 ans et non aujourd’hui. Cela parait assez facile, peut-être trop, et sans véritable avancée.

Alors, le Compass saura-t-il se démarquer et contenter la clientèle ciblée ? Nous le verrons dans les futurs chiffres de ventes…

1er étage

En remontant jusqu’au-rez-de-chaussée, n’oubliez pas qu’il y en a encore au-dessus ! Au 1er étage, c’est une petite bombinette dénommée Fiat Abarth 595 SuperSport qui vous accueillera. C’est en 1964 que Carlo Abarth décide de se faire connaître du grand public en exposant à Genève la 595 SuperSport. Construite sur la base de la Fiat 500 qui développait 13 ch, l’Abarth 595 SuperSport passée dans les mains du sorcier Abarth proposait 32 ch !

De quoi vous rappeler que la firme au Scorpion travaillait déjà à remanier les petites turinoises dès les années 60 !

2e étage

Enfin, tout en haut, au niveau du restaurant, c’est une superbe Alfa Romeo Giulietta Spider qui apparait, dans sa tenue de gala faite d’un beau rosso très Alfa. Silhouette compacte mais fluide, combinant rondeurs rassurantes et flancs lisses, c’est une véritable réussite esthétique.

Partager cet article

1 commentaire à propos de Christmas in Wondervillage : la nouvelle expo de Noël du Motor Village

V6 alfa dit : S'abonner 22 December 2017 à 18 h 36 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Très beau 👍👍 Joyeux noel 🎊🥂🎉🍀🇮🇹

  • 147 gta rosso gtv 2.5 rosso

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.