Maserati : une année 2017 plus difficile que prévue

logo maserati

Nous l’annoncions il y a quelques mois, le constructeur Maserati a subi un gros coup de frein sur les ventes en Q3 2017. Et selon les syndicats italiens, Q4 2017 sera à peine mieux et annonce une année 2017 en stagnation.

L’année 2017 n’aura pas été aussi brillante que 2016. Preuve en est avec la production qui a été stoppée :

  • à Grugliasco où sont produites les Ghibli et Quattroporte, du 15 décembre 2017 au 15 janvier 2018 ;
  • à Mirafiori où est produit le SUV Levante, du 20 décembre 2017 au 15 janvier 2018 ;
  • à Modène où sont produites les GranTurismo et GranCabrio (et accessoirement l’Alfa Romeo 4C), du 15 décembre 2017 au 8 janvier 2018.

Maserati explique ces arrêts de production afin de réduire le stock déjà présent sur le parc des concessionnaires. Une possible répercussion de la Chine dont les ventes ont chuté. Selon Federico Bellono, homme à la tête du syndicat italien FIOM présent à Turin « il est clair que plus la production freine, plus l’investissement sur les nouveaux modèles sont suspendus ».

Ceci explique que l’on a toujours pas vu ni mulet ni proto sur les routes…

Le syndicat italien est aussi pessimiste car celui lui, Maserati devrait produire 43 000 voitures cette année 2017. A titre de comparaison l’année 2016 c’est 42 100 voitures pour la marque au trident. Pourtant, selon les prévisions de LMC Automotive, la production serait tout de même en progression de 25 % en Q4 2017 ce qui amènerait la production à environ 52 890 voitures en 2017. Rappelons aussi que Sergio Marchionne veut lui arriver à 75 000 unités en 2018…

Qui a raison ? Rendez-vous début 2018 pour le savoir.

8
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
ElmediterrnaneoFrederic B.alexandreGrezMELITO68 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Grez
Invité
Grez

Le chat qui se mord la queue… pas de nouveauté pas de vente, pas de vente pas de nouveau modèle!!

MELITO68
Invité
MELITO68

Bien dit (clapping)

Damien
Invité
Damien

« il est clair que plus la production freine, plus l’investissement sur les nouveaux modèles sont suspendus ». Celle là elle est bonne alors.. Effectivement c’est le serpent qui se mord la queue là. J’espère qu’ils ne raisonnent pas comme cela. A ce moment là arrêtons tout alors.. (fubar). Sinon je n’arrive pas à comprendre pourquoi après un an, les Maserati produites semblent déjà « délaissées » et se vendent moins. C’était le cas de la Ghibli, et cela semble être le cas pour le Levante également. Ce n’est pourtant pas faute à Maserati d’avoir abandonné les modèles. Non la pour le coup je trouve qu’ils ont assurés au contraire, chaque année les modèles avaient leurs lots d’améliorations (Full LED, régulateur adaptatif pour cette année par exemple). Alors peut-être que ces améliorations étaient trop tardives ?? Je ne sais pas. Concernant le restylage de la sublissime Granturismo et cabrio, ce dernier aurait pu fonctionner je pense, mais laisser cette commande de clim’ qui apparaissait déjà comme obsolète en 2007 pour sa sortie, ou bien encore laisser ce volant, quand on voit les magnifiques volants que la marque proposent à présent, on peut se demander s’ils souhaitent vraiment les vendre leurs autos.. C’est en plus le détail qui saute aux yeux de tout le monde, cette commande. Les potentiels acheteurs ne sont pas stupides… Et à 130 000€ le modèle, c’est plus que limite. Ça donne en plus une sacré image nonchalante, le strict minimum quoi.. Désolé pour le coup de gueule ^^… Lire la suite »

Grez
Invité
Grez

Et à côté de ça les autres groupes arrivent à enchaîner les nouveautés mois après mois. Surtout que les derniers bilans sont plutôt bon d’once qui fait dire que ce qui compte avant tout pour l’etat Major FCA c’est juste fournir ce que la bourse souhaite, l’automobile est devenu secondaire.

Frederic B.
Invité
Frederic B.

Il est bien gentil Marchionne mais il ne raisonne que finance, dette, bourse. Il est vraiment temps qu’il passe la main et ce ne sera pas simple pour celui qui viendra derrière de toute façon, car, on le sait, Marchionne tient les cordons de la bourse fort serrés et son successeur devra tenir compte du plan produit qu’il présentera lui-même dans quelques mois. Si les projets sont tous gelés, le successeur devrait avoir du mal à inverser la donne. Pendant ce temps-là, ça urge, les gammes vieillissent et sont incomplètes…Pour toutes les marques. Je ne le sens pas bien les années qui arrivent…

Elmediterrnaneo
Invité
Elmediterrnaneo

C’est dommage de voir une marque aussi prestigieuse et classe que Maserati dans cet état là. La main-mise de Fiat sur les constructeurs italiens est néfaste à commencer par Lancia. Il faut faire fonctionner Alfa Romeo et Maserati sur une logique de groupe, un peu de la même manière que Jaguar-Land Rover ou bien encore Volkswagen-Audi quand ils n’avaient pas encore leur empire de marques. La plateforme Giorgio est là alors il ne reste plus qu’a Maserati de dessiner les nouveaux modèles et liquider tout ce qui est vieux. Il faut : – Un SUV compact type Porsche Macan, BMW X3 – Une nouvelle Ghibli sur la base de la Giulia – Une nouvelle Quattroporte – En finir avec les intérieurs vieux d’il y’a 10 ans – Faire un gros facelift intérieur et extérieur du Levante en attendant son remplacant sur la plateforme Giorgio. – Récupérer les V6 2.9 510 ch pour les SUV-Compact et Ghibli les plus puissantes – Récupérer le V8 600 ch de la Ferrari Portofino pour les versions ultimes des Quattroporte et Levante