Maserati : les employés de l’usine de Modène prêts à partir en grève dès demain !

Et ce qui devait arriver arriva ! Après l’annonce d’arrêt de production des GranTurismo / GranCabrio en 2016, pour finalement proposer un restylage en 2017, dont la production devrait s’arrêter en 2018, ou encore l’annonce d’arrêt de production de l’Alfa Romeo 4C pour 2020, pour finalement proposer un restylage en 2018, les employés de l’usine de Modène ne savent toujours pas quel est l’avenir de leur usine sur le moyen et long terme.

C’est pourquoi demain, mardi 12 décembre 2017, les employés de l’usine Maserati de Modène ont décidé d’organiser une grève pour espérer obtenir des nouvelles informations sur leur usine. L’initiative vient des syndicats Fiom Cgil et RSU Fiom Cgil qui en profitent également pour protester contre les régulières mises à pied des différentes usines italiennes appartenant à Fiat Chrysler Automobiles. La dernière en date étant l’arrêt de production de l’usine de Modène du 15 décembre 2017 au 7 Janvier 2018 (jours fériés inclus).

Sergio Marchionne a assuré que, jusqu’en juin 2018, il continuera avec la production des modèles actuels dans cette usine. Et après ? Les actuelles GranTurismo / GranCabrio ne seront surement pas renouvelées avant 2020 / 2021 et l’usine ne peut survivre avec une Alfa Romeo 4C (même restylée).

Les travailleurs et les syndicats de l’usine de Modène espèrent que Sergio Marchionne et les autres dirigeants pourront annoncer le lancement de nouveaux modèles prêts à remplacer ceux qui sortiront bientôt de la production.

Prochain épisode début 2018 lorsque Sergio Marchionne annoncera les nouveaux plans produits des marques FCA.

Partager cet article

5 commentaires à propos de Maserati : les employés de l’usine de Modène prêts à partir en grève dès demain !

TBI 1750 dit : S'abonner 13 December 2017 à 14 h 11 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
2 0 0 0 0 0

Il commence sérieusement à me les gonfler, le Marchionne. Alfiste et amateur de voitures italiennes depuis 1979 possesseur de 26 voitures depuis 1966,dont 13 italiennes parmi desquelles 6 Alfas à ma plus grande satisfaction, j'en ai connu des hauts et des bas avec les différents dirigeants de la boite. Mais la,c'est le pompom! Il a intérêt á remettre de l'ordre dans ses idées,ou passer la main à un vrai ingénieur et manager. Cela doit bien se trouver, vu les salaires mirobolants que le personnage s'est octroyé et dont il pourra lâcher une partie à son successeur,que j'espère plus compétent,moins financier, et plus passionné et respectueux de ses clients.

  • Giulietta QV Jeep Wrangler Giulia Veloce
Frederique dit : S'abonner 8 March 2018 à 16 h 52 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
0 0 0 0 0 0

Respectueux des clients : le mot est lâché !

    STRATOS dit : S'abonner 15 December 2017 à 21 h 46 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    100% d'accord avec TBI 1750 quant au bilan de Marchionne. Il aura réussi à pousser des fiatistes comme moi à aller voir ailleurs, Tipo SW arrivée trop tard. Et les clients de la Punto partent chaque mois à la concurrence ! Ce sera idem avec la Giulietta. Et le fait d'avoir cru aux Chrysler rebadgées Lancia, là c'était digne d'un néophyte. Investir dans une 500L et ne pas renouveler la Punto ! Ne pas préparer le groupe aux technologies de demain... triste tout ça, et il continue de toucher son salaire !!

    • Clio Grandtour
    Fredo dit : S'abonner 16 December 2017 à 10 h 04 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    A mon avis la meilleure solution consisterait à se faire livrer par Suzuki leurs excellents moteurs essence à hybridation légère, puisqu'un accord existe de longue date avec Fiat pour les moteurs diesels italiens. La technologie est prête et éprouvée, on est à moins de quatre litres aux cent en éco-conduite et le moteur n'est jamais creux, pour un bilan très flatteur en rejets de CO2...

      Melito68 dit : S'abonner 16 December 2017 à 13 h 58 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Et oui, comment est-il possible d'arriver à une situation où l'usine Maserati n'a plus de modèles à produire. C'est juste impossible. Maserati devrait tourner à plein régime en proposant des modèles. Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire précédent au sujet de la Tipo. Non seulement elle est arrivée tard mais le secret était trop bien gardé et moi aussi je suis allé à la concurrence. Heureusement pour Fiat ma nouvelle voiture était un tel désastre que je suis assez rapidement revenu chez Fiat. Bref il faut absolument lancer des modèles pour Fiat, Alfa, Abarth et Maserati. C'est fondamental...pour éviter ce genre de situation chez Maserati. Mr Marchionne : Au travail !!!

      • Fiat

      Laisser un commentaire

      Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

      Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.