Maserati : un deuxième SUV pour 2020 selon Marchionne

Que les anti-SUVs prennent une chaise pour s’asseoir, on a une annonce à faire… C’est bon ? On en parlait déjà en juin 2017 et selon le très sérieux Automotive News, c’est officiel. Le PDG de FCA, Sergio Marchionne, aurait annoncé aux investisseurs qu’un second SUV Maserati serait en préparation. La date de présentation est fixée à 2020.

Et oui, il ne faut pas se le cacher, si la marque au trident survit c’est grâce au SUV Maserati Levante qui devrait assurer à la marque plus de 50 000 livraisons pour l’année 2017, malgré la régression des autres modèles de la même marque. Ce second SUV sera plus petit que l’actuel Levante et concurrencera directement le Porsche Macan ou Jaguar F-Pace. Ah mais ce n’était pas le rôle de l’Alfa Romeo Stelvio ? …

2020, une date réaliste ?

Nous n’avons trouvé aucune trace de développement de ce SUV chez FCA. Il y a bien M162 qui sera la prochaine GranCabrio et GranTurismo, M165 qui sera l’Alfieri mais à part ces projets… rien ! Est-ce réaliste alors pour 2020 ? Oui, il y a des chances.

Ce second SUV Maserati sera basé sur la nouvelle plateforme Giorgio d’Alfa Romeo. Ca tombe bien, le SUV Alfa Romeo Stelvio est basé sur cette plateforme et est justement plus petit que le SUV Levante. Niveau délai de développement c’est drastiquement raccourci ! Cela a encore plus de sens quand on sait que de futures Maserati partageront la plateforme Giorgio d’Alfa Romeo et que les ingénieurs des deux marques se partagent les projets ces dernières années.

Chez FCA on mutualise Alfa Romeo / Maserati pour les années futures : plateforme, technologies, motorisations, usines italiennes. Cela a du sens quand on voit le chemin qu’il reste à faire pour ces marques au niveau de l’hybride, de la conduite autonome, etc.

Quel prix ?

Un Maserati Levante démarre à 73 000 €. On pourrait imaginer qu’un SUV Maserati plus petit démarrerait dans les alentours de 65 000 €. A titre de comparaison, un SUV Alfa Romeo Stelvio en finition Lusso correctement équipé démarre à 50 000 €… Attention, à force de vouloir faire plus de volume grâce à un SUV moins cher, le risque et de rendre la marque moins exclusive.

Partager cet article

6 commentaires à propos de Maserati : un deuxième SUV pour 2020 selon Marchionne

frederic dit : S'abonner 25 October 2017 à 19 h 38 min
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1 0 0 0 0 0

Je suis pour un développement par le bas de Maserati avec un SUV de segment D-premium. C'est tout à fait intelligent, comme Porsche avec le Macan ! Mais Alfa Romeo, quant à elle, doit aussi se développer par le bas (Giulietta, MiTo...) pour ne pas être à l'avenir un simple doublon pas cher de Maserati.

    Remus dit : S'abonner 26 October 2017 à 17 h 37 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    1 0 0 0 0 0

    Au contraire, je trouve que "rabaisser" Maserati au niveau des Audi et Porsche n'est pas bon pour le prestige de la marque. On devrait plutôt ne pas perdre de temps chez Alfa Roméo pour enrichir le plateau car, même avec le Stelvio, le biscione fait encore pâle figure. Enfin, en ce qui concerne Maserati, on devrait plutôt "étoffer" la gamme avec une super sportive....Maserati prends l'eau à ce niveau avec la concurrence en ce moment.....

    • Giulietta QV
    Frederic B. dit : S'abonner 26 October 2017 à 19 h 16 min
    Like
    Like Love Haha Wow Sad Angry
    0 0 0 0 0 0

    Pour moi, Maserati doit aller au contact avec Porsche. Cela rendra la marque plus visible, pas forcément moins prestigieuse (il n'est qu'à regarder les succès et bénéfices records de la firme de Stuttgart depuis de nombreuses années). Je ne pense pas que Maserati doit se cantonner à quelques rares sportives qui ne font pas engranger les bénéfices et rendent la marque absente du paysage automobile; Au contraire, elle doit (selon moi toujours) se développer, se démocratiser et s'appuyer sur les succès espérés et l'argent qui en découle pour ensuite maintenir son aura dans le segment des voitures de sport qui ne peut être bénéficiaire à lui seul. Porsche ne serait pas Porsche si elle avait continué à faire de la 911 uniquement. Ce sont les Cayenne et Macan qui démocratisent et rendent la marque visible et profitable, et financent les coûteux programmes de la gamme sportive. En revanche, je suis d'accord que la Granturismo/grancabrio est plus que désuète face à la concurrence et qu'elle nécessite un remplacement. Mais Marchionne attend d'abord les bénéfices et les retours sur investissement pour financer un modèle qui n'apportera que de l'image et pas d'argent. Quant à Alfa, je pense qu'elle est un/plusieurs cran(s) en-dessous de Maserati en terme d'image. les deux marques sont donc complémentaires.

      alexandre dit : S'abonner 26 October 2017 à 19 h 59 min
      Like
      Like Love Haha Wow Sad Angry
      0 0 0 0 0 0

      Pas simple Pas simple ! En France un showroom Maserati partage parfois des marques comme Ferrari ou même Lamborghini, c'est du prestige. Alfa Romeo monte en gamme avec des technologies au top et la mutualisation des technologies Maserati et Alfa Romeo sont intéressantes. Oui mais. Demain si je sais qu'un Stelvio partage les mêmes racines que le futur SUV Maserati pour 15 000 € de moins je peux choisir d'avoir plus d'équipement... Il y a quelques années red bigland avait annoncé que le concurrent de Porsche devait être Alfa Romeo... Pas Maserati. Le concessionnaire Maserati que je connais bien m'avais dit sa crainte de voir Maserati prendre le même virage que Jaguar en rendant la gamme trop accessible. Nous verrons en 2020 - 2025 si la stratégie est bonne mais si une Alfa Romeo 6C / 6C Spider est sur la même base que la future Maserati GranTurismo / GranCabrio pour 50 000 € de moins... C'est le problème qu'a actuellement Volkswagen avec sa marque Skoda où les concessionnaires se plaignent et où le groupe cherche en ce moment des solutions de différenciation. Mais je pense que c'est un très bon débat ! Dans les deux cas cela remplira les caisses du groupe...

        beb dit : S'abonner 27 October 2017 à 19 h 34 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        1 0 0 0 0 0

        Bonjour, C'est vraiment le serpent qui se mord la queue... De mon côté, j'ai acheté une Ghibli pour 2 raisons principales: -1 : j'ai été scotché par ses formes et rien vu de plus beau à part d'autres Italiennes. -2: l'exclusivité et le Prestige que la marque représente pour moi (et aussi pour les autres, à voir les têtes retournées et les pouces levés à son passage). Très peu de Maserati sur les routes, et ça j'aime. Pas envie de pas rouler dans la voiture du voisin. Mais aussi pour une 3ème raison subsidiaire: -3: le prix. Du coup, bien que les 2 premières raisons sont primordiales pour mes choix, sans la 3ème, je n'aurais pas accès à ce genre de véhicule. Et on arrive au fait que pour pouvoir accéder à ce genre de véhicule, il est nécessaire au constructeur de faire du volume, afin de rentabiliser les coûts de production. Donc est-ce que je préfère voir des voitures plus rares de toute beauté sans arriver à me les offrir, ou est-que j'accepte d'en voir plus sur les routes et éventuellement de pouvoir me l'offrir du fait d'une offre plus abondante? Mais bon, l'exclusivité et le prestige en prenne un coup.... A mon sens, Maserati sonne trop fort et bien dans mes oreilles pour bientôt voir un crochet de remorque à ses fesses pour aller amener du débarras à la déchetterie.... Donc, je préconise le prestige plus que le volume. Et j'espère ne pas trop en voir sur les routes... seulement dans mon garage;)

        • Maserati Ghibli SQ4
        alexandre dit : S'abonner 30 October 2017 à 19 h 30 min
        Like
        Like Love Haha Wow Sad Angry
        0 0 0 0 0 0

        Bien d'accord ! Aujourd'hui croiser une Maserati cela reste exclusif et il faudrait que cela le reste tout en satisfaisant les ventes du groupe. Le petit SUV pourrait bien capter, encore, une nouvelle clientèle, comme le Levante l'a déjà fait.

          Laisser un commentaire

          Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués de * sont obligatoires.

          Indiquez la ou les voitures dont vous êtes propriétaire.